Suivez-nous :
« Le centre commercial Porte Jeune plein à 95%, d’ici fin 2023 » | M+ Mulhouse

« Le centre commercial Porte Jeune plein à 95%, d’ici fin 2023 »

20 janvier 2023 à 16h01 par 12 36126

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 4 minutes

Quatre ans après sa reprise en main par la Société des grands magasins, le centre commercial Porte Jeune retrouve des couleurs, dopé par l’ouverture de l’enseigne Primark ce premier semestre. Le point sur cette renaissance, qui ne doit rien au hasard, avec Baptiste Fenautrigues, responsable de la commercialisation du centre.

Plus de quatre ans après votre rachat, où en est le centre commerciale Porte Jeune ?

Porte Jeune est en pleine mutation ! À notre arrivée, le centre tournait avec un taux d’occupation des cellules commerciales situé entre 60 et 70% et sans véritables enseignes locomotives, celles qui drainent du monde et le font vivre. Avec Primark, qui ouvrira ce premier semestre 2023 sur 5 200 m², nous avons trouvé l’enseigne en capacité de générer du flux et d’attirer des enseignes complémentaires.

« Primark, c’est entre 20 et 30% de fréquentation supplémentaire »

Catherine KohlerEn configuration optimale, le centre Porte Jeune propose 35 enseignes.

Comment fait-on pour attirer une telle enseigne à Mulhouse ?

C’est un travail de longue haleine. Nous avons été bien aidés par la Ville de Mulhouse, avec qui nous travaillons en étroite collaboration, notamment avec le manager du commerce Frédéric Marquet. Mulhouse a un vrai potentiel, avec un centre-ville dynamique en matière de commerce. En venant ici, Primark ambitionne de capter également la clientèle suisse et allemande, qui n’a pas de Primark près de chez elle. Quand Primark s’installe dans un centre commercial, c’est entre 20 et 30% de fréquentation supplémentaire de suite.

Dans le sillage de Primark, d’autres enseignes se sont installées ou sont en cours d’installation. Quelles sont les principales ouvertures ?  

Sont déjà ouverts KFC – qui donne directement à l’extérieur (côté entrée principale) -, Project X Paris (streetwear) et Snipes, enseigne allemande de magasins de vêtements streetwear, en exclusivité sur Mulhouse. Nous avons également agrandi de 150 m² la salle de sport du Fitness park. Parmi les ouvertures à venir, citons Normal, enseigne danoise de discount, déjà présente rue du Sauvage, qui ouvrira sa deuxième boutique (1er trimestre), l’enseigne de prêt-à-porter femmes Jennyfer (ouverture début février) qui revient au centre-ville, l’enseigne américaine Foot Locker déjà présente dans l’hyper-centre (1er trimestre), Colombus Café & Co (1er trimestre) et la bijouterie Noélie qui fait partie du même groupe que Cleor, déjà présente rue du Sauvage (2e trimestre). Enfin, le magasin Chaussea, fort du succès après son déménagement, va s’agrandir de 400 m² (2e trimestre). À cela va s’ajouter Yogurt Factory, en kiosque au rez-de-chaussée (1er trimestre), et une grande enseigne de restauration – avec qui les négociations sont bien avancées – qui devrait ouvrir dans les anciens locaux de La Grande Récré en rez-de-chaussée. D’ici fin 2023, notre centre commercial de 18 820 m² sera plein à 95 % et nous proposerons 35 enseignes quand nous tournerons à plein régime.

Catherine KohlerDes cellules commerciales sont en cours d’aménagement.

C’est un petit miracle si l’on se souvient de Porte Jeune en 2018 ?

Ça ne relève absolument pas du miracle, on a investi du temps et de l’argent pour ! On connaît notre métier. Après un peu plus de quatre ans, la Société des grands magasins est désormais identifiée sur le marché français comme le spécialiste de la redynamisation d’actifs de ce type. Nous sommes aujourd’hui à la tête de dix centres commerciaux dans le Nord (Lille, Roubaix, Tourcoing), l’Est (Mulhouse et Chalons-sur-Champagne), en Île de France (Kremlin-Bicêtre, dans le XVe arrondissement et les Yvelines), dans l’Ouest (Saint-Nazaire) et le Sud (Nîmes). Nous sommes aussi propriétaires de sept magasins Galeries Lafayette à Grenoble, Dijon, Reims, Angers, Orléans, Le Mans et Limoges. Notre objectif est de racheter, chaque année, un ou deux centres commerciaux, toujours en centre-ville, pour les redynamiser.

« Notre objectif est d’atteindre très vite les 6 millions de visiteurs »

Quels seront vos objectifs dès lors que le Centre commercial tournera à plein régime ?

En matière de chiffres d’affaires et c’est un effet mécanique au regard des ouvertures d’enseignes, le centre commercial Porte Jeune engendrera un chiffre d’affaires nettement supérieur aux plus de 60 millions d’euros actuels. En termes de visiteurs, là aussi on devrait faire beaucoup mieux que les 4,5 millions de visiteurs totalisés par an aujourd’hui. Notre objectif est d’atteindre très vite les 6 millions de visiteurs, puis les 7 millions. L’arrivée de l’enseigne Primark va le permettre. On ambitionne d’être « la » destination shopping de Mulhouse, mais aussi de toute une zone de chalandise d’environ 50 km autour de la ville, y compris en Suisse et en Allemagne.

Catherine KohlerLe centre Porte Jeune vise une zone de chalandise d’environ 50 km autour de Mulhouse, y compris la Suisse et l’Allemagne.

En termes d’animations commerciales, qu’allez-vous proposer ?

Nous proposons déjà des événements à Porte Jeune, comme en fin d’année avec un petit marché de Noël. Chaque mois nous proposons des animations pour les enfants, nous accueillons aussi régulièrement des enseignes éphémères… Quand le centre sera plein, il y aura des animations quasiment toutes les semaines, notamment en direction des jeunes qui constituent l’essentiel de notre clientèle pour laquelle nous avons ciblé l’arrivée des nouvelles enseignes. Mulhouse est une ville jeune et on propose des enseignes qui leur ressemblent, à l’image de Primark. C’est clairement notre positionnement !

Que répondez vous aux gens qui disent qu’il ne se passe rien au centre Porte Jeune ?

On leur répond tout simplement : venez dans les prochaines semaines et les prochains mois. Notre centre commercial sera totalement plein avec de belles enseignes et presque uniquement des exclusivités sur la ville de Mulhouse. Le centre commercial Porte Jeune fait pleinement partie de l’offre shopping du centre-ville, nous sommes complémentaires !

Propos recueillis par Marc-Antoine Vallori

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

26 réponses à “« Le centre commercial Porte Jeune plein à 95%, d’ici fin 2023 »

  1. Si les abords du centre pouvaient être plus soignés notamment avec de la verdure (actuellement c’est trop minéral ) et puis il faudrait faire en sorte que certaines personnes ayant pris l’habitude de se fixer à cet endroit soient priées d’aller se planter ailleurs .

  2. La clientèle suisse et allemande est autrement plus exigeante que la française . Elle ne sera laissera pas bernée par la faiblesse de notre qualité commerciale . Je ne dis pas cela pour dire du mal de notre ville et de ses commerçants mais travaillons déjà à une remise à niveau complète de notre ville avant d’espérer un jour convaincre les suisses et les allemands de venir faire leurs emplettes à Mulhouse ,fussent elles pour Primark. Il faut être sérieux . Je suis client en suisse et en Allemagne et je puis vous assurer que pas même Strasbourg n’atteint leur niveau .
    (Nous ne savons même pas leur servir un repas en allemand )

  3. En Suisse ou en Allemagne, ils ne font aucun effort pour vous parler en français … Arrêtons de croire que le jardin est plus vert de l’autre côté du Rhin ..Cette attitude et ces réflexions sont typiquement alsaciennes…Bravo à Mulhouse pour tous ces efforts.

    1. Ben justement nous sommes Alsaciens et nous ça nous touche que des Allemands et des Suisses se sentent étrangers avec une langue qui fut la nôtre également . Nous serions à Belfort que je ne dirai rien mais en Alsace l’allemand ,le suisse alémanique et l’alsacien ne sont pas étrangers ! Verstanda ?
      Je pense que si là-bas ils ne font aucun effort pour vous parler en français c’est qu’ils ont constaté que si déjà l’alsacien a disparu d’Alsace ou presque il ne manquerait plus que ça de devoir en plus vous parler en français chez eux !

    1. Bonjour Berna. L’ouverture de Primark est prévue au cours de ce premier semestre 2023. La direction du centre commercial Porte Jeune ne nous a pas donné de dates plus précises. Les travaux d’aménagement sont en cours. Cordialement.

  4. Un magasin bio aurait été une bonne idée. Y a que des enseignes d’un autre monde ! (Trop chers, qualité médiocre, environnement sans âme). Les jeunes ont besoin de repères et pas besoin d’en profiter en les poussant à dilapider leur argent. Bref Mulhouse, une ville pauvre qui veut faire comme les riches ! Faisons autrement en démolissant ce centre et construire une belle forêt pour la nature et les animaux.

  5. Foot Locker est déjà présent dans le centre ainsi que Normal à une centaine de mettre du centre commercial, où est l’intérêt de proposer la même chose? A Mulhouse vous aimez les doublons.
    Il y a déjà deux Poulaillon pratiquement l’un en face de l’autre, des enseignes de cosmétiques l’une à côté de l’autre, des opticiens à chaque coin de rue, bref, beaucoup de copier/coller sans l’essentiel, comme jardinage, bricolage, décoration, électroménager….
    L’enseigne de Primark va permettre d’atteindre les 6/7 millions de visiteurs? Son prédécesseur Babou magasin discount n’a pas réussi à atteindre cette objectif, je doute fort que Primark y parvienne avec des vêtements bon marché.
    Ce qui me fait dire, ce que je dis depuis longtemps, le centre de cette ville est inintéressant et franchement sans intérêt.

  6. Dans une époque où la malbouffe perdure chez les jeunes, il serait plus judicieux et intelligent qu’ils leur soit proposé de la petite restauration avec de la nourriture de qualité et locale, mettant en avant les fruits et légumes, à la place d’un pauvre KFC…
    Je trouve ça d’une tristesse…

  7. Il y a plus restaurant proposant des produits frais et sain , de petits indépendants qui attendent que vous passiez le pas de leur porte. Avant de critiquer un centre commercial qui représente une part ridicule du centre ville, il serait bon de se remettre en question en tant que consommateur.
    Qui connait vraiment les commerçants, restaurant de son centre ville ?

  8. il faudra surtout faire du travail pour éradiquer l’insécurité alentours de la Porte Jeune.
    Entre les marginaux alcoolisés qui font la manche, les trafiquants de tout genres et les faits divers quotidiens … il faut être sacrément courageux pour fréquenter cet endroit.

    1. Faut pas exagérer la dangerosité du lieu . Je suis Mulhousien et je ne constate pas de faits divers quotidiens dans ce lieu et aux abords . Oui il y a quelques marginaux qui mendient mais globalement nous n’y sommes pas en insécurité .
      Faudrait arrêter concernant Mulhouse de poster des commentaires sans nuances,très expéditifs et au final nuisible .
      Pourtant je n’ai jamais manqué de dire les choses explicitement mais là ça ressemble à ce que certains coutumiers de la critique expriment largement exagéré de la stricte réalité

  9. Bonjour moi je trouve super un primark vraiment j est hâte vraiment succès assuré avec un primark je le voit déjà dans d autre département les gens aiment beaucoup bravo

  10. Pourquoi pas un zeeman, un action et une pizzeria dans le centre commercial ?mon plus grand regret c’est babou qui a pas était remplacé par bm. Et micromania faut allez jusqu’à illzach
    Y’a aucune pizzeria au alentours proche de PJ….viennoiserie Burger…TACOS TACOS TACOS
    Au passage vu qu’il y’a des investisseurs sur ce poste y’a tout auchan et sa galerie marchande qui est à acheter… Les magasins sont clairement entrain de crevé la bas…

    1. Les pizzerias il n’y en a même de plus en plus et non loin alors que le centre ville doit malgré tout ne pas trop consacrer sa vocation à l’alimentaire !

  11. Effectivement beaucoup d ouvertures… mais que des enseignes de moindre qualité qui tirent l offre commerciale de Mulhouse vers le bas … et des enseignes déjà implantées en centre ville qui fermeront tôt ou tard leur magasins de centre ville

  12. Si des mendiants mendient, c’est que forcément, ils ont besoins. Mais c’est sûr que la mentalité qui se regarde le nombril ne peut pas comprendre.

    Ensuite, il ne faut pas exagérer, les abords du centre commercial PJ ne sont pas malfamés.

    Votre connerie négative qui juge et condamne en permanence et bien plus néfaste.

  13. Messieurs, vous pouvez nié l’évidence autant que vous voulez, car vous êtes sûrement des commerçants du secteur et vous voulez rassurer vos éventuels clients. Pourtant la vérité est bien là.
    Entre les ventes à la sauvette (cigarettes de contrebande, vêtements contrefaits et autres articles volé …) derrière le centre Av. R.Schuman, les nombreux points de deal au parc en face de la caf-cpam, sans compter les pickpocket et les vols à l’étalage. C’est vrai qu’à côté de çà les marginaux alcoolisés passent pour des enfants de coeur.
    Mais chuutt il faut pas le dire, car ça ferait peur aux clients.
    A bon entendeur

    1. Absolument pas ! Je ne suis pas commerçant ,je suis simplement Mulhousien à plein temps . Je ne vis pas de mythes mensongers.
      Personne ne dit qu’il ne se passe jamais rien ,mais le lieu tel que vous le décrivez n’existe pas . Je n’ai jamais observé de ventes à la sauvette de cigarettes . Mais voyez-vous si vous le dites c’est que certainement vous avez dû voir cela sauf que moi j’y passe régulièrement et je ne l’ai pas encore constaté . Ce qui me fait dire que vous avez tendance comme d’autres à extrêmement noircir le tableau alors que la réalité est toute autre . Quant aux dealers oui effectivement non loin du tribunal j’ai parfois déjà assisté à de tels scènes mais ce n’est pas de manière chronique ,vous pouvez y passer tous les jours sans jamais les voir alors que pour d’autres parfois oui!
      Tout est dans la nuance ! Moi ce n’est pas secteur que je décrirai comme vous l’avez fait ,mais oui on peut toujours améliorer ses abords car je les trouve pas très attirants . Mais encore une fois il faut arrêter d’exagérer ce qui se passe à Mulhouse.
      Je ne suis pas là pour autre chose que notre confort quotidien .et non pour faire de la politique dissimulée ( c’est récurrent cette façon de faire chez certains )

  14. Bonjour, hâte que le Primark s’installe ! Mais quand est ce que des enseignes telle que Bershka , Strafivarius , Pull and bear verront le jour à Mulhouse ? Ce sont des enseignes qui fonctionneront à coup sur ! Cela vous apporterait une clientèle importante dans le centre commercial.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR