Suivez-nous :
Festival : Mulhouse au rythme du 6e Printemps du tango ! | M+ Mulhouse

Festival : Mulhouse au rythme du 6e Printemps du tango !

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Danse, musique, théâtre, conférences, gastronomie… Loin d’être un festival réservé aux seuls « tangueros », le 6e Printemps du tango se veut une fenêtre ouverte sur la culture argentine. Et c’est à Mulhouse que ça se passe, du 7 au 10 juin.

18 rendez-vous, 14 lieux investis, cinq jours de concerts, de danse, de théâtre, de conférences et de rencontres… Qui aurait imaginé, il y a six ans, l’ampleur prise par le Printemps du tango, petit festival devenu grand avec 6 900 spectateurs totalisés l’an passé, soit la fréquentation record depuis sa genèse ? Peut-être pas même Nathalie Birling, Ximena Zalazar Firpo et Michel Ludwiczak, les trois organisateurs historiques, passionnés devant l’éternel de musique, de danse, de tango et de culture argentine.

A la rencontre de tous les publics

« Même si aujourd’hui, nous avons des « tangueros » qui viennent de partout en France mais aussi de Suisse et d’Allemagne, nous ne sommes pas un festival réservé aux seuls danseurs et initiés au tango, soulignent-ils. L’idée est bien d’aller à la rencontre de tous les publics de par notre programmation artistique, mais aussi en proposant des rendez-vous gratuits et, dès que l’on le peut, dans des lieux insolites. Au-delà de la danse et de la musique que nous voulons live, le Printemps du tango vise à faire découvrir les multiples aspects de la culture argentine : folklore, littérature, théâtre, gastronomie… »

Rejointe dans l’aventure par une soixantaine de bénévoles, l’équipe du festival promet un cru 2018 capable, une nouvelle fois, de « séduire le plus grand nombre » et propice aux découvertes, à travers des rendez-vous disséminés dans toute la ville, dont de très nombreux gratuits.

Rendez-vous gratuits

La Cie Toque de Tango avec « Ça baigne pour toi » en clôture de festival. 

Parmi eux, retenons deux initiations gratuites au tango, ouvertes aux débutants (les mardis 5 juin à 19h30 à l’Auberge du zoo et 12 juin à 19h30 à l’Hôtel du parc), le concert de Los Tanturi Trio (vendredi 8 juin à 12h30 à la Chapelle St Jean), le Mi(ni)longa pour danser avec un DJ (vendredi 8 juin de 15h à 17h, Cour des Maréchaux), la conférence de Pascale Coquiny consacrée aux milongas de Buenos Aires (vendredi 8 juin à 20h à la bibliothèque centrale), suivie du concert de Sexteto Fantasma, groupe déjà programmé il y a trois ans à Mulhouse, qui devrait faire sensiblement monter la température de la place de la Réunion (vendredi 8 juin à 21h). Toujours gratuits, la séquence dansée au marché du canal couvert (samedi 9 juin à partir de 10h), la lecture-spectacle « Argentine 1978 : 3 buts, 30 000 morts et disparus », création signée par la Cie strasbourgeoise Les Copeaux de mots dédiée à cette Coupe du monde de toutes les mémoires, il y a 40 ans (samedi 9 juin à 10h à L’Escale), le Trio Lunfa (samedi 9 juin de 20h30 à minuit à La Filature) et la clôture du festival par le spectacle de la Cie Toque de Tango, « Ça baigne pour toi » (dimanche 17 juin à 17h à la Cité du train).

Des immanquables…

Parmi les immanquables, retenons le concert de Daniel Mille, l’un des plus grands accordéonistes français (samedi 9 juin à 19h à La Filature), le grand bal tango donné par le sextet Ruben Peloni y Los Tanturi (dimanche 10 juin à la Cité du train de 13h à 17h) et la soirée d’ouverture du festival pour écouter et danser avec Quadra d’el Plata et Duo Doble Filo (jeudi 7 juin, à respectivement 20h puis 21h à l’ACL Saint-Fridolin).

… et des lieux insolites

Enfin, le Printemps du tango investira un certain nombre de lieux insolites, à l’image de la Casse Auto Ara en pleine zone industrielle d’Illzach (!) qui recevra le concert de Serpientes, entre tango et jazz (vendredi 8 juin à 19h), du Village industriel de La Fonderie qui accueillera une milonga très spéciale (samedi 9 juin de 14h à 17h30) et même le Tribunal d’instance de Mulhouse pour le Tango sur le banc des accusés, une création associant deux « vrais avocats », qui fera le procès du… tango (samedi 9 juin à 11h, réservation impérative). Autant de propositions pour les « tangueras » et « tangueros » d’ici et d’ailleurs, mais aussi pour tout un chacun, qui nous font dire que ce printemps mulhousien, sera décidemment très argentin. « Et toujours à taille humaine avec une vrai convivialité », conclut sourire aux lèvres, Nathalie Birling, enthousiaste présidente de l’association Le Printemps du tango.

Le Printemps du tango, jeudi  7 au dimanche 10 juin. + d’infos sur leprintempsdutango-mulhouse.frFacebook

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR