Suivez-nous :
Entre épicerie fine et cave à vin, le « Bacchus Nouveau » ouvre rue des Tondeurs | M+ Mulhouse

Entre épicerie fine et cave à vin, le « Bacchus Nouveau » ouvre rue des Tondeurs

17 juin 2020 à 16h37 par 3 2702

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Bons produits et bons crus… Voilà la recette mise en œuvre par « Toni » Ziroli qui vient d’ouvrir le « Bacchus Nouveau », épicerie fine-cave à vin située au 23, rue des Tondeurs. Un joli clin d’œil à l’histoire de ce pan de ville et un parfait pied de nez à la conjoncture du moment.

« Il faut y aller, il faut foncer avec détermination et confiance ! » A l’heure où se pose la question de la viabilité économique de certaines enseignes en cette période de post-confinement, l’ouverture du « Bacchus Nouveau », rue des Tondeurs, est le parfait antidote à la morosité. A 50 ans tout rond, le maître des lieux, Antonio Ziroli, a décidé de voler de ses propres ailes. Enfin, serait-on tenté d’écrire ! Après plus de trois décennies passées à oeuvrer, avec sa légendaire bonhomie, dans plusieurs adresses gourmandes de la région mulhousienne et s’être construit sa petite réputation en officiant notamment chez le caviste Henner (1994-2010), puis dans certaines épiceries fines comme Terres de saveurs (2010-2013), « Toni », de son nom de code, a décidé de sauter le pas en ouvrant cette enseigne, à la fois épicerie fine et cave à vin. Une enseigne à son image, faite de bonne humeur, sans prétention, ni chichi.

Produits des terroirs

Catherine Kohler

« Je me positionne sur un credo de produits à 80% des terroirs français que l’on ne trouve pas ailleurs à Mulhouse. J’adore mon métier, je cherche, je fouine, je regarde des reportages, je teste, je goûte… C’est cette curiosité qui permet, au final, de sélectionner de bons produits, de proposer des découvertes et, par là-même, d’être en mesure de conseiller la clientèle. »

Parmi la quantité de propositions et sans tomber dans un inventaire fastidieux à la Prévert, retenons que trônent, en bonnes places, sur les étalages des 70 m² du « Bacchus Nouveau », les grands crus d’huiles d’olive de la marque niçoise Alziari et ses dérivées comme la fameuse socca et autres tapenades ; les foies gras du créateur strasbourgeois Georges Bruck ; le chocolat vietnamien référence Marou ou encore les boîtes de sardines millésimées de la Perle des Dieux. Côté cave à vin, place est faite à une large gamme de prix comme de crus, entre domaines incontournables à l’image du Vieux Télégraphe, de belles découvertes (Le Clos d’un jour) mais aussi de cuvées du monde (Italie, Chili…). A consommer évidemment avec modération, même dans ce lieu au nom emprunté au Dieu du vin de la mythologie romaine.

Aventure

Le « Bacchus Nouveau » a ouvert ses portes rue des Tondeurs, à deux pas de la rue du Sauvage.

« J’avais depuis longtemps ce projet d’ouvrir une telle enseigne, il fallait juste trouver le bon lieu et le moment », confie « Toni » Ziroli, qui s’est aussi acoquiné avec les personnes idoines pour se lancer dans l’aventure, en s’associant notamment à Françoise Ritzenthaler de la crêperie voisine du Crampous Mad et vraie amoureuse de ce secteur de ville. « Depuis 1981, je travaille rue des Tondeurs, commente-t-elle. J’adore cette place et je compte bien contribuer à en faire encore plus un lieu de vie ». A commencer par le numéro 23 de la rue, adresse du « Bacchus Nouveau », dernièrement occupée par l’enseigne de prêt-à-porter La Fabrique Authentique, et, plus loin de nous, de 1956 à 1993, par le magasin de vins et de spiritueux « Le Bacchus », tenu par Clément et Ernestine Finck. « Cette ouverture est aussi un beau clin d’œil à l’histoire de cette portion de ville », conclut, tout sourire, Antonio Ziroli, bien décidé à noircir les pages d’un chapitre qui reste désormais à écrire…

Epicerie fine-cave à vin « Le Bacchus Nouveau », 23, rue des Tondeurs. Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 12h15 et de 13h30 à 19h, ainsi que le samedi de 9h à 18h30. Tél. : 03 89 42 16 78.

Le chiffre : 63%

À Mulhouse, 63 % des commerçants disent rester confiants quant à l’avenir de leur enseigne, contre 34 % à l’échelle nationale, selon l’enquête « La reprise après le confinement », menée localement et dans l’ensemble de l’Hexagone par « L’Echommerces », média du commerce indépendant, trois semaines après le confinement.

Toute l’actu du commerce mulhousien sur facebook.com/MulhouseAmbianceShopping/

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “Entre épicerie fine et cave à vin, le « Bacchus Nouveau » ouvre rue des Tondeurs

  1. Nous y avons cherché aujourd’hui un panier garni pour la fête des pères avec de magnifiques boîtes de sardines et de belles petites bouteilles avec des pin-up dessus! La gamme des vins est superbe, les emballages des produits présentés sont très originaux, de bonnes idées cadeaux en perspective…..

  2. Super nouveau commerce dans un environnement plein de charme à côté de la rue du sauvage
    L accueil est formidable , on cherche à répondre à toutes nos questions et nos souhaits et c est l’Endroit idéal pour faire plaisir à ceux qui aiment les bonnes choses et aussi à ce faire plaisir …
    Je conseille vivement d aller y faire un tour….vous ne serez pas déçu

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR