Suivez-nous :
Du Plan vélo au CSC Drouot : l’essentiel du conseil municipal | M+ Mulhouse

Du Plan vélo au CSC Drouot : l’essentiel du conseil municipal

30 septembre 2022 à 14h32 par 7300

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Plan vélo, soutien au Football club de Mulhouse, travaux du temple Saint-Etienne, fin de la régie personnalisée au CSC Drouot-Barbanègre… Retour sur la séance du conseil municipal de jeudi soir.

Avant de rentrer dans le vif du sujet et des débats, le conseil municipal a rendu hommage à deux personnalités disparues cet été, l’ancien conseiller municipal Lucien Cendré, décédé le 5 juillet dernier à l’âge de 88 ans, et Mercédès Degliame, conseillère municipale, décédée le 16 juillet, à l’âge de 53 ans. En introduction de cette séance, le maire de Mulhouse, Michèle Lutz, a également condamné les agressions qui ont eu lieu durant l’été, visant un praticien de SOS Médecins, des fonctionnaires de police, des pompiers ou, plus récemment, une policière municipale. « Je tiens à réaffirmer, avec vigueur, toute ma reconnaissance et mon estime envers ces professionnels, investis d’une mission de service public, qui nous protègent au péril de leur vie », a lancé le maire, qui a aussi évoqué « les épisodes climatiques sans précédent de la saison [qui] ont renforcé l’impérieuse prise de conscience environnementale pour notre planète ». Le maire a d’ailleurs annoncé qu’elle dévoilera les contours du plan de sobriété qui sera mis en place cet automne, à l’occasion de l’inauguration des Journées d’octobre, le 6 octobre prochain.

Plan vélo

Lutter contre le changement climatique, cela passe par les déplacements doux, qui étaient l’objet de deux délibérations votées à l’unanimité en début de conseil. Le projet de la Cité du vélo, qui ouvrira ses portes en 2023 au rez-de-chaussée du Conservatoire, entre dans sa deuxième phase, celle des travaux, qui seront réalisés par m2A, dans le cadre d’une mise à disposition des locaux par la Ville. « Plusieurs séances de travail ont eu lieu avec les associations afin d’aménager ce plateau brut, explique Claudine Boni Da Silva, l’adjointe au maire déléguée aux Mobilités. Nous rentrons désormais dans la phase de publication du cahier des charges, du lancement des appels d’offre, pour permettre le démarrage des travaux le plus rapidement possible après l’attribution des marchés. » 2023 verra aussi la réalisation de plusieurs itinéraires cyclables, aux quatre coins de la Ville. « Nous portons une ambition forte sur le développement des mobilités douces, assure Michèle Lutz. Je comprends l’impatience de certains, mais il ne faut pas confondre vitesse et précipitation. Nous sommes au travail et les projets se concrétiseront chaque jour davantage. »

Catherine KohlerLa Cité du vélo ouvrira ses portes au rez-de-chaussée du Conservatoire.

Et Claudine Boni Da Silva de compléter par des exemples, à l’image de la rue du Manège, dont les aménagements seront complétés dans les jours à venir, ou de la rue d’Agen et du boulevard des Alliés, en cours d’aménagement. Parmi les réalisations à venir, on retrouve notamment le franchissement du boulevard Stoessel avec la synchronisation des feux rue Gay Lussac, la création d’une voie cyclable rue Gutenberg pour lever le flou au niveau de la station de tram Porte Haute, des aménagements rues de la Marne, du Traineau, des Corneilles, de Zillisheim ou encore Saint-Sauveur… Ces aménagements s’intégrant dans le schéma directeur cyclable de m2A, l’agglomération a proposé de contribuer à leur financement, à hauteur de 800 000€. « Ces phases sont évidemment concertées en groupe technique avec les associations, et nous pouvons dire qu’après cette année de travail intensif, les phases de réalisations vont s’enchainer. Nous pourrons donc visualiser dès l’année prochaine une première partie des lignes du plan vélo », affirme l’adjointe déléguée aux Mobilités.

DMC : « sortir de la Cité interdite »

Le quartier DMC est régulièrement à l’ordre du jour des séances du conseil municipal. Cette fois, l’assemblée a été invitée à voter en faveur d’une convention avec la Caisse des dépôts, dans le cadre d’un Appel à manifestation d’intérêt visant à accélérer, par l’innovation, la transition des espaces urbanisés. « Il s’agit de désenclaver le site, de sortir de cette cité interdite, de le reconnecter à l’ensemble de son environnement, en lui donnant un souffle du XXIe siècle, tout en conservant son âme du passé », explique Jean-Philippe Bouillé, adjoint au maire délégué à l’Urbanisme. Le projet couvre une période de 10 ans et s’inscrit sur deux phases : une phase d’incubation de 36 mois maximum, suivie d’une phase de réalisation, qui pourrait permettre de mobiliser jusqu’à 10 millions d’euros de subventions de la part de l’Etat.

FCM : « Le haut de la pyramide »

Catherine KohlerL’équipe fanion du FCM évolue en R1 cette saison.

Au Football club de Mulhouse, l’intersaison a été sportive, mais pas sur les terrains. Avec une lourde dette, un président démissionnaire et un placement en redressement judiciaire, le FCM aurait pu disparaître des radars. Six repreneurs se sont toutefois manifestés et le projet « FCM Renouveau » a été retenu par le Tribunal judiciaire et entériné par la Fédération française de football. Un « ouf » de soulagement pour les fans du club et surtout pour les quelque 500 licenciés et leurs encadrants. « L’équipe dirigeante est sympathique et compétente et le projet du club est centré sur la formation des jeunes, assure l’adjoint délégué aux Sports, Christophe Steger. Nous souhaitons que le FCM soit le haut de la pyramide du football mulhousien et de l’agglomération. La tâche est lourde mais nous lui souhaitons un plein succès ! » Afin de préserver l’offre de formation et de conserver l’équipe fanion, en vue de lui permettre de retrouver au plus vite les championnats nationaux, le conseil municipal a approuvé le versement d’une subvention de 130 000 euros au Football club de Mulhouse.

Coteaux et travaux du temple Saint-Etienne

La délibération portant sur l’acquisition de garages, boulevard des Nations, en vue de la démolition des dalles-parkings aux Coteaux, a permis à l’adjoint délégué au Renouvellement urbain, Alain Couchot, de faire un point sur la situation des tours Plein Ciel 1et 2, qui ne répondent plus aux normes de sécurité. Nous revenons plus en détails sur ce sujet dans notre article dédié. Les travaux du temple Saint-Etienne ont également été évoqués. « Nous avons connu quelques aléas de chantier, notamment la liquidation d’une entreprise, qui ont retardé l’ouverture du temple, confie Paul Quin, l’adjoint au maire délégué aux Cultes. Mais nous ne sommes pas restés les bras ballants : nous avons restauré les planchers des tribunes, changé les gouttières de la nef… J’ai bon espoir que l’ouverture intervienne au courant du premier trimestre 2023 ! »

Le CSC Drouot vole de ses propres ailes

Le conseil municipal a aussi acté la fin de la régie personnalisée au centre social et culturel Drouot-Barbanègre, mise en place en 2018, après un travail conjoint de la Ville et de la CAF du Haut-Rhin, pour préfigurer un centre social dans le quartier, qui en était alors dépourvu. Après quatre ans d’activité, les conditions pour garantir la pérennité de la structure sont réunies et le CSC va voler de ses propres ailes, sur un format associatif. « C’est une très bonne nouvelle, salue Michèle Lutz. Quand ça échappe à la collectivité au profit du monde associatif, c’est que le projet est réussi. C’est une belle aventure humaine qui va continuer ! »

Parmi les autres sujets abordés lors de ce conseil municipal : l’installation de deux nouveaux conseillers municipaux : Hasan Binici remplace Rémy Dantzer, démissionnaire, tandis que Paul-André Striffler intègre le conseil, à la suite du décès de Mercédès Degliame ; l’attribution de subventions à des associations dans le cadre du dispositif Ville, Vie, Vacances ; la signature d’une convention de partenariat avec la plateforme HelloAsso ; des subventions versées dans le cadre d’un appel à projets de l’Observatoire des violences intrafamiliales et faites aux femmes, ainsi qu’aux associations de lutte contre l’exclusion…

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR