Suivez-nous :
Drouot : la nouvelle vie de l’« Espace Provence » | M+ Mulhouse

Drouot : la nouvelle vie de l’« Espace Provence »

19 décembre 2018 à 17h11 par 1 8430

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Situé au cœur du Drouot, l’ancien « Espace Provence » s’est transformé, sous la houlette d’Adoma, en une résidence sociale, un centre d’hébergement d’urgence et de de stabilisation, ainsi qu’un centre d’accueil de demandeurs d’asile. Avec un objectif majeur : l’insertion durable des personnes par le logement.

Une page se tourne pour l’« Espace Provence » du Drouot. Après cinq ans de travaux, l’ancien foyer des jeunes travailleurs – construit en 1963 pour répondre aux besoins d’hébergement du centre de production de Peugeot voisin – a totalement changé de visage et de fonctions. Missionné par l’Etat en 2006, Adoma a totalement restructuré l’ensemble immobilier, situé au bout de la rue de Provence, pour créer une résidence sociale, un centre d’hébergement d’urgence et de stabilisation, ainsi qu’un centre d’accueil de demandeurs d’asile.

« Ce site mulhousien synthétise les missions d’Adoma qui visent à l’insertion des personnes par le logement, a résumé Jean-Paul Clement, le directeur général, lors de l’inauguration de ce mercredi matin. Nous nous sommes lancés, à l’échelle nationale, dans un programme d’investissement de 3,4 milliards d’euros pour remplacer les chambres de foyers en logements sociaux. C’est un long chemin qui durera jusqu’à 2025. »

94 studios meublés

Marc-Antoine ValloriSéquence inaugurale ce mercredi matin, au Drouot.

Réalisé avec l’agence AEA Architectes, le nouveau site du Drouot offre, pour la partie résidence sociale livrée en 2016, 94 studios meublés, de 22 à 28 m²,  avec un large panel de services (maintenance, blanchisserie…), destinés aux ménages de taille modeste aux revenus limités ou ayant des difficultés à se loger dans le parc immobilier classique. « Nous avons privilégié le relogement des anciens résidents du foyer, tout en accueillant des personnes isolées, des familles monoparentales avec enfants, des couples avec et sans enfants, qui sont accompagnés dans leurs projets d’insertion vers un logement pérenne », précise-t-on chez Adoma. Le deuxième bâtiment accueille, lui, un centre d’hébergement d’urgence (15 places) et de stabilisation (55 places) destiné aux personnes sans domicile, en situation de précarité et connaissant de graves difficultés sociales, ainsi qu’un centre de demandeurs d’asile de 100 places.

9,9 millions d’euros d’investissement

Coût total de l’opération : près de 9,9 millions d’euros avec le concours financier de l’État, la Banque des Territoires, m2A, la Ville de Mulhouse, le Conseil Départemental du Haut-Rhin, le groupe Action Logement et l’apport de fonds propres d’Adoma.

« Ce projet est emblématique de que l’on fait à Mulhouse pour proposer des solutions adaptées en matière de logements, de coopération entre l’Etat, les collectivités et les différents partenaires mais aussi de renouvellement urbain avec le démarrage, en 2019 au Drouot, du Nouveau Programme national de renouvellement urbain », conclut Alain Couchot, adjoint au maire délégué à la Solidarité, à la Lutte contre la pauvreté et au Logement.

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR