Suivez-nous :
Don du sang : les réserves en dessous du seuil d’alerte | M+ Mulhouse

Don du sang : les réserves en dessous du seuil d’alerte

23 septembre 2020 à 11h56 par 7040

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Alors que la santé est au cœur des préoccupations, les réserves de sang sont actuellement en dessous du seuil d’alerte. Une situation inédite et potentiellement dramatique, à laquelle l’Etablissement français du sang tente de remédier en lançant un appel aux dons.

« La situation est très tendue, les réserves de sang n’ont pas été aussi faibles depuis 10 ans… » Pour Sandra Fremon, directrice de la communication et du marketing de l’Etablissement français du sang (EFS) Grand Est, comme pour les 10 000 collaborateurs de l’EFS et les milliers de bénévoles mobilisés tout au long de l’année pour la collecte de sang, l’heure est à la mobilisation.

« Nous sommes actuellement en dessous du seuil des 80 000 poches de globules rouges, alors qu’il en faut 100 000 pour avoir un niveau de réserve confortable. Nous devons prélever 10 000 dons par jour dans toute la France pour disposer de sang de chaque groupe dans les hôpitaux. Les dons doivent être réguliers et constants car la durée de vie des produits sanguins est limitée : 7 jours pour les plaquettes, 42 jours pour les globules rouges… »

« La mobilisation doit se poursuivre »

La cause de ces tensions sur la collecte de sang ne surprendra personne : la crise sanitaire impacte fortement les activités de l’EFS. Représentant habituellement 80% des dons, la collecte mobile en entreprise et dans les écoles et campus universitaires est quasiment à l’arrêt, en raison des mesures prises dans le cadre de la pandémie de Covid-19 : protocoles sanitaires, télétravail, cours à distance… L’EFS appelle ainsi les employeurs et les collectivités à faciliter le don du sang dans leurs structures et à soutenir l’organisation de collectes mobiles.

Autre facteur aggravant, la reprise très soutenue de l’activité hospitalière depuis la fin du confinement, qui nécessite des réserves de sang importantes. « Les gens se sont fortement mobilisés pour donner leur sang durant le confinement, c’était un moyen de soutenir les hôpitaux, il faudrait que cette mobilisation se poursuive. Le don du sang est un moyen simple de se montrer utile. »

Catherine Kohler

L’EFS appelle donc les citoyens à se mobiliser pour donner leur sang, un don anonyme et gratuit, qui prend moins de 10 minutes. « Pour donner son sang, il faut avoir entre 18 ans et 70 ans, être en bonne santé et peser au moins 50 kg. Un entretien est réalisé avant chaque don pour vérifier que la personne puisse bien donner son sang. Il est important de venir en ayant mangé et d’être bien hydraté. » Le port du masque est obligatoire et des mesures de distanciation et d’hygiène renforcées sont mises en place par l’EFS. Les personnes ayant présenté des symptômes de Covid doivent attendre 28 jours après disparition des symptômes pour donner leur sang. Une collecte exceptionnelle est notamment organisée lundi 28 septembre de 14h30 à 18h45 à la Maison du don de Mulhouse (sur réservations). Retrouvez tous les lieux et dates des collectes : dondesang.efs.sante.fr

+ d’infos : dondesang.efs.sante.fr – Maison du don de Mulhouse à l’hôpital du Hasenrain, 87, avenue d’Altkirch. 03 89 31 70 80

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR