Suivez-nous :
Covid-19 : les hôpitaux de Mulhouse et Colmar et le Diaconat en synergie | M+ Mulhouse

Covid-19 : les hôpitaux de Mulhouse et Colmar et le Diaconat en synergie

12 novembre 2020 à 11h48 par 3 4775

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Pour faire face au Covid-19, le GHR Mulhouse Sud-Alsace, la Fondation de la Maison du Diaconat de Mulhouse et les Hôpitaux Civils de Colmar adoptent une position commune visant à adapter leurs capacités d’accueil des patients Covid-19 et à instaurer un protocole de visites commun.

Plus efficaces ensemble ! C’est en filigrane le message lancé par la Fondation de la Maison du Diaconat de Mulhouse, le GHR Mulhouse Sud-Alsace et les Hôpitaux civils de Colmar qui adoptent une position commune visant à coordonner leurs actions à l’échelle du territoire, en réponse aux indicateurs régionaux liés au Covid-19.  Les trois principaux établissements de santé du Haut-Rhin adaptent ainsi leurs organisations en ouvrant des lits supplémentaires dédiés aux patients Covid-19 et en instaurant un protocole de visites commun.

« Cette organisation pourra être amenée à évoluer en fonction de la situation épidémique et des besoins du territoire », soulignent, d’une même voix, les trois établissements de santé qui ont également créé une plateforme commune de partage d’indicateurs permettant de suivre l’activité Covid-19 de chaque établissement.

102 patients Covid-19 hospitalisés au GHRMSA

Déclenché le 27 octobre aux Hôpitaux civils de Colmar, puis deux jours plus tard dans les établissements de la Fondation de la Maison du Diaconat de Mulhouse et au GHR Mulhouse Sud-Alsace, le Plan Blanc permet de « créer des unités dédiées et de mobiliser tous les moyens humains et matériels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ». L’idée générale vise à « augmenter par palier et en fonction des besoins, le nombre de lits de médecine et de réanimation dédiés à la prise en charge des patients Covid-19 », précisent les trois établissements de santé, qui se réunissent hebdomadairement pour coordonner les actions et les décisions.

Pour l’heure, le GHR Mulhouse Sud-Alsace compte 102 patients Covid-19 hospitalisés (+17 ces 48 dernières heures), dont 18 en réanimation, 80 en médecine et 4 en soins de suite et de réadaptation. La Fondation de la Maison du Diaconat de Mulhouse compte, elle, 17 patients Covid-19 hospitalisés, dont 15 en médecine et 2 en soins intensifs (Ndlr : chiffres au 9 novembre). Les Hôpitaux civils de Colmar dénombrent, eux, 85 patients Covid-19 hospitalisés, dont 14 patients en réanimation, 70 en médecine et 1 en pédiatrie (Ndlr : chiffres au 9 novembre).

Un protocole de visites uniformisé

La Fondation de la Maison du Diaconat, le GHR Mulhouse Sud-Alsace et les Hôpitaux civils de Colmar ont, par ailleurs, décidé communément d’uniformiser leur protocole de visites. Cette nouvelle réglementation du droit de visite s’applique aux différents sites sanitaires et médico-sociaux gérés par les trois établissements de santé. Le protocole devra être respecté par tous les visiteurs.

  • Pour les services de médecine et de chirurgie : les visites sont interdites au sein de l’ensemble des secteurs d’activité des trois établissements de santé, sauf dérogation accordée par le chef de service.
  • Pour les maternités, seules les visites des pères sont autorisées. Les visites sont interdites pour toutes les autres personnes, y compris la fratrie.
  • En pédiatrie, les visites sont limitées aux parents de l’enfant hospitalisé.
  • Pour les Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) et les Unités de soins de longues durées (USLD), les visites se font sur rendez-vous, entre 14h à 17h. Leur durée est limitée à 45 mn.

Quant aux consultations dans les trois établissements de santé, les accompagnants ne sont plus autorisés, sauf pour les personnes ayant des difficultés de mobilité, linguistiques ou de compréhension.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

5 réponses à “Covid-19 : les hôpitaux de Mulhouse et Colmar et le Diaconat en synergie

  1. Enfin des chiffres clairs et précis
    Bravo aux hôpitaux publiques et privés pour leurs confraternité
    La communication gouvernementale est un désastre et anxiogène
    Nous informé régulièrement de cette façon ne laisse pas de place à la contestation merci continuez

  2. Merci de nous assister pour mourir ou pour nous guerrire on a était tous infecté pour nous faire mourir et on nous fait payer pour ce déplacer sans papiers .
    Un virus passe de partout il a pas de frontière ni de mûres qui peuvent arrêter cela.
    A moins que c juste une vaste fumisterie.
    Personne ne parle plus de qui a lâché se virus on nous dit juste être en guerre.
    La guerre contre qui ?
    Merci au médecin infirmière de nous assister.
    Moi j’attends depuis 2 semaines que un médecin me contacte de l’hôpital bien quil a reçu un courrier de l’urgence
    De mon état et 4 fois j’appelle et pas possible d’être soignée.
    Tous s’occupe du coronavirus
    Les autres ont s’en fou .
    Courage et pascience.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR