Suivez-nous :
Coronavirus : le GHR Mulhouse Sud-Alsace mobilisé | M+ Mulhouse

Coronavirus : le GHR Mulhouse Sud-Alsace mobilisé

10 mars 2020 à 17h22 par 2 4974

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Avec 74 lits dédiés et un Centre 15 dans l’obligation de se réinventer au quotidien au vu du flux d’appels à traiter, le Groupe hospitalier de la région Mulhouse Sud Alsace est mobilisé, jour et nuit, pour faire face aux conséquences sanitaires du COVID19.

« Afin de préserver la sécurité des patients et des professionnels, toutes les visites sont interdites dans tous les établissements du GHRMSA ! » Après les Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) dimanche, ce message s’affiche, depuis le début de la semaine, sur les portes d’entrée du centre hospitalier Emile Muller, comme de l’ensemble des hôpitaux du Groupe hospitalier de la région Mulhouse Sud Alsace (GHRMSA), pour éviter la propagation du coronavirus.

« L’heure est à la mobilisation et à la solidarité et je remercie tous les personnels du GHR pour leur implication jour et nuit et leur réactivité pour faire face à la situation. Les choses s’organisent et il ne faut pas céder à la panique ou à la psychose, même si le contexte est sensible et tendu, explique Corinne Krencker, la directrice du GHRMSA. Nous avons pris la décision de réduire certaines visites pour protéger les patients et chaque chef de service a la possibilité de créer, au cas par cas, des assouplissements de cette interdiction totale en tenant compte des situations spécifiques. »

Centre 15 : appels multipliés par quatre

Catherine Kohler

Particulièrement sollicité et « tête de pont du dispositif », le Centre 15 est depuis huit jours « dans l’obligation d’inventer des solutions au quotidien pour faire face au nombre d’appels qui continue à augmenter », a rappelé le Dr Marc Noizet, chef des Urgences et du SAMU 68. Lundi, le Centre 15 a ainsi enregistré pas moins de 1 900 situations de gestion de dossiers de régulation, soit quatre fois plus qu’en temps normal, dont 1 200 dossiers de situation relevant, de près ou de loin, d’une problématique en lien avec le COVID19. « Ce flux d’appels nous a amené à renforcer les équipes au sein de la salle normale de régulation, puis à ouvrir, la semaine dernière, une salle de gestion de crise de régulation. Cela nous a permis de doubler nos capacités de gestion d’appels… », précise Marc Noizet.

Et le chef des Urgences et du Samu 68 d’insister sur « deux points rouges » qu’il s’agit encore d’améliorer « pour assurer toutes nos missions d’urgence partout dans le département », à savoir les créneaux de 7h à 9h du matin et de 18h à 20h. « Sur ces deux créneaux, nous avons encore du mal à gérer l’afflux d’appels avec un tiers des appels que l’on n’arrive toujours pas à décrocher. »

Et tous les acteurs de la santé d’en appeler au bon sens citoyen en invitant chacun à n’appeler le 15 qu’en cas de nécessité et à passer, pour toutes les questions médicales, prioritairement par les médecins généralistes et le numéro vert (0 800 130 000) pour tous les autres questions en lien avec le coronavirus.

74 lits dédiés

Christophe SchmittCorinne Krencker, la directrice du GHRMSA, et le Dr Marc Noizet, chef des Urgences et du SAMU 68 (à gauche).

Au-delà du Centre 15, le service même des Urgences a aussi fait l’objet d’une réorganisation du flux des patients pour arriver à faire le distinguo entre ceux suspectés d’être porteurs du COVID19 et les autres pour des « raisons évidentes de limiter les risques infectieux », commente le chef des Urgences. Cette réorganisation s’est accompagnée d’une augmentation du personnel au sein du service des urgences par « redéploiement interne ». Plus globalement, le Centre hospitalier Emile Muller compte aujourd’hui quelque 74 lits dédiés à l’hospitalisation exclusive de patients porteurs du coronavirus avec 10 patients hospitalisés en service de réanimation.  « Nous nous adaptons confie, Corinne Krencker, la directrice du GHRMSA. Nous avons pris la décision de déprogrammer des interventions non-urgentes de façon à libérer des lits et des professionnels pour accueillir les patients. »

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

4 réponses à “Coronavirus : le GHR Mulhouse Sud-Alsace mobilisé

  1. Bonjour , j’habite à Mulhouse et 6 jours sur 7 normalement je fais de la marche nordique de 5h du matin à 8h je souhaite savoir si je peux toujours le faire . D’avance merci pour votre réponse

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR