Suivez-nous :

1 février 2024 à 16h02 par 2 384 2

Corbeaux : décrocher les nids pour réduire les nuisances

Corbeaux : décrocher les nids pour réduire les nuisances | M+ Mulhouse
Corbeaux : décrocher les nids pour réduire les nuisances | M+ Mulhouse

Corbeaux : décrocher les nids pour réduire les nuisances

1 février 2024 à 16h02 par 2 3842

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 2 minutes

À l’approche du printemps, les colonies de corbeaux investissent certains quartiers de la ville, suscitant la crispation de nombreux habitants. En réponse aux plaintes de ces derniers, la Ville a lancé une campagne de décrochage de nids, sur huit secteurs de Mulhouse.

À Mulhouse, la fierté locale n’est pas Alfred Hitchcock mais le réalisateur multi-oscarisé William Wyler. Alors pour éviter aux habitants de vivre un remake du film « Les Oiseaux », la Ville a lancé une campagne de décrochage de quelque 300 nids de corbeaux, dans huit secteurs. « On ne tue pas d’animaux, on descend uniquement les nids, lance d’emblée l’adjointe au maire déléguée à la Nature en ville, Catherine Rapp. Nous répondons à une attente des habitants, car nous avons beaucoup de courriers de plaintes pour les nuisances sonores, pour certains, le bruit est insupportable ! » Le bruit, mais aussi les nuisances induites par les fientes des milliers de corbeaux qui souillent l’espace public…

300 nids décrochés

Christophe Schmitt

Aux abords du parc Salvator et de la place du Printemps, de la rue Théo Fischer, de l’avenue Robert-Schuman, de la promenade William Wyler, du secteur Bel-Air et de la rue de la Wanne, pas moins de 300 nids sont en cours de décrochage. « On enlève les nids avant la période de ponte, ce qui crée un stress chez les corbeaux, qui savent qu’il ne faut pas revenir nicher ici, explique Mathieu Litzler, le responsable du patrimoine arboré au sein du service Nature et espaces verts de la Ville. Les corvidés sont très intelligents, ils savent qu’un nouveau nid risque d’être détruit et ne reviendront pas ! »

Pas des corneilles mais des corbeaux freux

« Ce qu’on enlève, ce sont les nids de l’année dernière », précise Stéphan Gerbeaud, chargé de mission biodiversité et patrimoine arboré au service Nature et espaces verts, qui fait tomber une idée reçue par la même occasion : les oiseaux noirs qui exaspèrent certains habitants ne sont pas des corneilles, mais bel et bien des corbeaux ! « Ce sont des corbeaux freux, ils font des nids à plusieurs, contrairement aux corneilles, qui sont souvent solitaires. Les corbeaux, eux, vivent en colonies denses. On peut aussi différencier les deux espèces par la couleur de leur bec : celui de la corneille est noir, alors que le corbeau freux a un bec gris. » L’opération de décrochage des nids est prévue pour durer deux semaines et doit s’achever avant la période de nidification des corbeaux. « Une deuxième opération sera effectuée au printemps, quand ils auront commencé à nicher, confie Catherine Rapp. Cette deuxième campagne est soumise à une autorisation préfectorale et nous travaillerons avec Alsace Nature, la LPO et les services sanitaires pour la mener à bien. Bien sûr, on ne touchera pas aux nids où il y a des oisillons ! »

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “Corbeaux : décrocher les nids pour réduire les nuisances

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR