Suivez-nous :
Conseil municipal : un budget 2024 pour continuer à transformer la ville | M+ Mulhouse

Conseil municipal : un budget 2024 pour continuer à transformer la ville

15 décembre 2023 à 16h28 par 2 1330

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 7 minutes

Présentation du budget 2024, avec 70 millions d’euros d’investissement pour transformer la ville et la rendre plus agréable à vivre, nouveau projet culturel de la Ville, retour du Kids Game Basket… Retrouvez l’essentiel des points abordés lors de la séance du conseil municipal de ce jeudi 14 décembre. 

Pour cette dernière séance du conseil municipal de l’année, c’est la présentation du budget primitif 2024 de la Ville qui a dominé les débats, dans un contexte toujours difficile. « 2023 touche à sa fin, avec une société toujours plus fracturée et inquiète pour son avenir, a souligné le maire Michèle Lutz, en ouverture de séance. Les collectivités locales ne sont clairement pas épargnées et la situation de toutes les villes est tendue, le récent congrès des maires a été l’occasion de partager collectivement ce triste constat. Chacun s’accordera à dire que parler d’argent en ce moment conduit rarement à l’optimisme. L’inflation est partout, les difficultés à boucler son budget personnel ne sont jamais arrivées aussi tôt dans le mois pour bon nombre de nos concitoyens. Les collectivités locales subissent, elles-aussi, de plein fouet les conséquences de ces crises, notamment au travers des frais de fonctionnement qui ne cessent d’augmenter, avec des dotations de l’État ne suivant pas l’inflation. Nous devons donc, sans cesse, faire mieux avec moins ! »

« Nous avons réussi à ce que l’image de notre ville change, sorte des clichés éculés, n’en déplaise aux critiques chroniques, tous les reportages, toutes les études, tous les classements le démontrent et le confirment. J’en veux pour preuve la publication du récent palmarès où Mulhouse se hisse à la première place des villes les plus séduisantes en matière d’emploi et d’immobilier. Nous nous battons, nous progressons, nous avançons. Mulhouse se transforme et ça se voit. Comme l’an passé, la période des vœux de janvier sera l’occasion d’entretenir ce lien de proximité et de convivialité, deux valeurs auxquelles je suis particulièrement attachée. Ainsi, nous renouvellerons nos rencontres par secteur, au plus près des Mulhousiens, avec une séquence distincte dédiée aux forces vives du territoire. »

Des investissements pour transformer la ville

Catherine Kohler

Présentant le budget primitif 2024, Florian Colom, adjoint au maire délégué aux Finances, a rappelé que « ce budget a pour objectif de poursuivre la transformation de la ville, sur le temps long, mais aussi de rendre la ville plus agréable à vivre au quotidien, pour tous les Mulhousiens. Parmi les éléments clés de ce budget, on peut souligner le niveau très élevé des investissements, à près de 70 millions d’euros pour l’année 2024 et de 315 millions d’euros pour la période 2023-2028. Ces investissements, dont un tiers est dédié à la transition écologique, permettent de construire la ville de demain et bénéficient, à 80%, aux entreprises locales, un soutien fort de la Ville dans une période difficile. Ces investissements, qui mettent des chiffres sur des intentions politiques, s’articulent autour de quatre volets : Mulhouse se transforme (mobilités douces, nature en ville, transformation des quartiers), Mulhouse protège (sécurité, solidarité, numérique), Mulhouse s‘engage (transition écologique, dynamisme commercial, participation citoyenne) et Mulhouse s’épanouit (éducation, familles, culture, sport). »

En 2024, ces investissements prévoient ainsi 25 millions d’euros pour les écoles, avec l’ouverture de trois nouveaux groupes scolaires, 26,8 millions d’euros pour la transformation des quartiers, 13 millions d’euros pour la Nature en ville, les mobilités douces et l’efficacité énergétique… Retrouvez les investissements détaillés en cliquant ici. 

Une inflation persistante

Pour améliorer le service rendu aux habitant, les moyens des services augmentent d’1,2 million d’euros, à 28,4 millions d’euros, alors que le soutien aux associations ne faiblit pas, à 13 millions d’euros, dont 3,2 millions pour les centres socioculturels. Le Centre communal d’action sociale (CCAS) voit sa subvention augmenter de 11%, soit 2,9 millions d’euros, pour accompagner les habitants les plus fragiles. Les agents de la Ville ne sont pas oubliés, avec un ensemble de mesures et une augmentation de 2,5 millions d’euros pour soutenir le pouvoir d’achat et l’attractivité des métiers.

Les chiffres clés du budget 2024

Le budget primitif 2024 s’élève à 296,75 millions d’euros, dont 295,17 millions d’euros pour le budget principal et 1,59 million d’euros pour le budget annexe des pompes funèbres. Le budget principal se décompose en deux sections : le fonctionnement (186,95 millions d’euros) et l’investissement (108,21 millions d’euros).

Ce budget 2024 a été élaboré dans un contexte financier toujours difficile, avec une inflation persistante et des dépenses d’énergie qui restent élevées à 6,9 millions d’euros, soit +44% par rapport à 2022. Comptant pour un tiers des recettes de la Ville, les dotations de l’Etat n’évoluent que de 1,6%, loin de compenser les effets de l’inflation. « Mécaniquement, la stabilisation des dotations en période de forte inflation équivaut en fait à une baisse de ces dotations, souligne Florian Colom. Depuis 2022, cette stabilisation représente ainsi un manque à gagner de 8,5 millions d’euros de dotations de l’État pour la Ville. »

Grâce à son épargne brute en hausse de 3,9 millions d’euros, qui s’établit à 26,1 millions d’euros, la Ville peut limiter le recours à l’emprunt en 2024, alors que le taux moyen des taux d’intérêt est passé de 0,64% en 2022 à 4,27% en 2023. La capacité de désendettement de la Ville s’établit ainsi à 8 ans, inférieure au seuil de vigilance, fixé à 10 ans, et très loin du seuil d’alerte, fixé à 15 ans.

« La culture, premier budget de fonctionnement de la Ville »

Catherine Kohler

« La culture est le premier budget de fonctionnement de la Ville, avec 26 millions d’euros, chaque année, explique Michèle Lutz. Cette somme, qui se répartit à 70% pour les équipements culturels municipaux et à 30 % pour les subventions aux acteurs culturels, est nécessaire pour permettre une vraie politique culturelle pour tous les Mulhousiens et soutenir l’attractivité de la ville. À la suite de la crise du Covid, pendant laquelle nous avons soutenu les acteurs mulhousiens, nous avons voulu faire évoluer le modèle culturel mulhousien en menant un diagnostic avec les habitants et l’ensemble des acteurs culturels. » Cette démarche collective a ainsi permis de dégager de nouvelles orientations et un plan d’actions avec l’objectif d’avoir un impact solide et durable auprès des habitants, qui sont au centre de cette nouvelle politique culturelle.

« L’engagement politique fort en faveur de la culture et des arts est historique à Mulhouse, explique Anne-Catherine Goetz, adjointe au maire déléguée à la Culture. Aujourd’hui, nous faisons le choix de maintenir le budget de la culture à son plus haut niveau. Notre territoire est un vrai pôle d’excellence culturel avec une dizaine d’institutions culturelles labellisées (Filature, Conservatoire, HEAR, ONR, OSM, musées…), un foisonnement de l’offre et un maillage associatif fort. Le contexte actuel est inédit, avec une série de crises successives qui ont fragilisé beaucoup d’acteurs et de lieux culturels. Ce constat nous a amené à élaborer un diagnostic participatif, qui a fait ressortir à la fois les forces et les freins de l’accès à la culture, et nous amène à proposer de nouvelles orientations. »

De nouvelles orientations et de nouvelles actions

– L’action culturelle comme moteur et actrice des transformations de la ville

Un projet sur les mémoires va être construit, en lien avec le projet phare de la célébration des 800 ans de Mulhouse en 2024 et 2025. Sont également concernés, le soutien aux démarches de transition écologique des acteurs culturels, mais aussi la diffusion de la culture dans les lieux informels et « hors-les-murs », dans l’esprit de la Bibliothèque de demain et du futur équipement à vocation culturelle et sociale des Coteaux, qui réunira le centre socioculturel et la bibliothèque.

– Soutenir les capacités créatives, maintenir l’excellence de l’offre artistique et la fabrique culturelle locale

Pour favoriser les partenariats et l’interconnaissance entre les acteurs culturels, les rencontres, conférences et ateliers vont se multiplier alors que des actions concrètes sont annoncées pour encourager les initiatives culturelles portées par les jeunes. Le soutien à la structuration des écosystèmes arts visuels et spectacle vivant prévoit notamment la création d’un pôle d’arts visuels sur le site de DMC, en lien avec la réhabilitation de l’ancienne synagogue de Dornach, qui accueillera, d’ici fin 2025, une pépinière de jeunes artistes issus de la HEAR. La démarche, déjà engagée, de labellisation de l’Orchestre symphonique de Mulhouse et le potentiel classement du Conservatoire au niveau Régional, s’intègrent également dans ces actions.

– Susciter le goût de vivre l’art et la culture, dès le plus jeune âge

La Ville et ses partenaires vont construire un contrat territorial relatif à l’éducation artistique et culturelle afin de structurer et de développer des parcours, dès le plus jeune âge. Le développement des pratiques amateurs va passer par l’organisation de temps forts de différents types, mais aussi l’émergence d’un lieu ressources, d’expression et de partages des arts et cultures populaires dans le quartier Briand, à la MCP Cité. La levée des freins à l’accessibilité à la culture, qu’ils soient financiers, d’accès à l’information, ou de mobilité sont aussi au cœur de ce nouveau projet culturel qui va continuer à évoluer.

Le retour de l’évènement Kids Game Basket

Thomas Itty

Après une pause de trois ans, le tournoi international de basket pour les jeunes, le Kids Game Basket fera son retour à Mulhouse, du 23 au 25 février. Pour cette 7e édition, plus de 300 jeunes basketteurs et basketteuses, venus d’une dizaine de pays, s’affronteront sur les parquets du Palais des sports et d’autres équipements sportifs de l’agglomération mulhousienne. Comme à son habitude, l’évènement proposera aussi de nombreuses animations et son célèbre showcase, qui accueille lors de chaque édition, de grands artistes nationaux de musiques urbaines. Partenaire de cet évènement sportif, devenu un évènement de référence pour le basket en Europe, la Ville attribue un acompte de subvention de 15 000 euros pour permettre à l’association d’organiser ce tournoi.

Parmi les autres points abordés lors de cette séance du conseil municipal : un nouveau conseiller municipal a été installé : Charles Hunold remplace Bruno Ball, suite à sa démission ; de nombreuses subventions ont été votées : pour les projets parentalité et cuisine intergénérationnelle de l’association EPICES, pour les associations culturelles, pour les clubs sportifs, les associations de lutte contre l’exclusion, l’association du Carnaval et les centres socioculturels…

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR