Suivez-nous :
Commerces : le « modèle » mulhousien | M+ Mulhouse

Commerces : le « modèle » mulhousien

24 mars 2017 à 17h46 par 2 9351

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Nouvelles enseignes, baisse significative des locaux vacants… Le commerce du centre-ville mulhousien évolue sur une belle dynamique qui fait parler de lui, y compris au plan national.

403 ouvertures d’enseignes depuis 2011 et une baisse de 44% des locaux vacants en six ans. Une photographie arrêtée à l’automne dernier qui en dit long sur l’évolution du commerce du centre-ville mulhousien qui fait figure de quasi-exception française où le taux de vacance commerciale a augmenté dans 87% des villes.

Derrière la froideur des chiffres, la tendance est palpable dans le centre-ville qui a vu une succession d’enseignes ouvrir, ces derniers mois, à l’image de Starbucks, Rougier&Plé, Flying Tiger, IOU chaussures ou du Petit souk autour de l’enfant. « Au chapitre des ouvertures 2017, nous pouvons d’ores et déjà annoncer Repetto en mars, rue des Boulangers (vêtements, chaussons de danse, chaussures contemporaines, maroquinerie, parfums), qui a choisi Mulhouse pour sa première boutique en Alsace. C’est plutôt bon signe », explique Frédéric Marquet, manager du commerce à la Ville de Mulhouse.

DU JT AUX ECHOS

Catherine Kohler

Inimaginable début 2010, le renouveau du commerce du centre-ville mulhousien fait parler de lui, y compris au plan national. En 2016, Mulhouse figurait ainsi, pour la première fois, dans le palmarès de Franchise Magazine des 30 villes françaises les plus attractives, tout en étant citée dans le rapport sur La revitalisation commerciale des centres-villes rendu public par Martine Pinville, Secrétaire d’Etat en charge du Commerce et de l’Artisanat, comme un « exemple réussi » qui a su « développer une stratégie globale de requalification de son centre-ville favorable à une nouvelle dynamique commerciale ». Fin 2016, le commerce mulhousien était mis à l’honneur au JT de 20h de France 2 (voir la vidéo). Et il y a une poignées de semaine, c’est le quotidien français d’information économique et financière Les Echos qui consacrait Mulhouse à la 3e place des villes plébiscitées (après Aix-en-Provence et Bordeaux) par les 260 enseignes nationales adhérentes au réseau Procos.

Une vraie embellie donc, même si tous les acteurs du commerce mulhousien se veulent prudents, ce secteur d’activité étant, par définition fluctuant, au gré de la conjoncture économique et des nouveaux modes de consommation.

Suivez l’actu du commerce mulhousien sur FacebookMulhouseAmbianceShoppingwww.vitrinesdemulhouse.com

Print Friendly, PDF & Email
Mots-clés : , ,

Discuter

Une réponse à “Commerces : le « modèle » mulhousien

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR