Suivez-nous :
« La collecte de la Banque alimentaire fait appel à la générosité de tous ! » | M+ Mulhouse

« La collecte de la Banque alimentaire fait appel à la générosité de tous ! »

23 novembre 2017 à 16h18 par 1 9720

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Vous les croiserez, ces vendredi 24 et samedi 25 novembre, dans la plupart des supermarchés et hypermarchés. Plus de 2 000 bénévoles de la Banque alimentaire du Haut-Rhin se mobilisent pour la 34e collecte de denrées non-périssables. Entretien avec son président, Fernand Clauss.

A quoi sert la collecte annuelle de la Banque alimentaire ?

Elle sert essentiellement à collecter des produits secs qui serviront à faire des colis pour quasiment une année pleine. Lors de ces deux journées, nous espérons récolter de 220 à 250 tonnes de denrées non-périssables (Ndlr : 217 tonnes, l’an passé). Cette collecte fait appel à la générosité de tous. Cette action grand public donne une visibilité à la Banque alimentaire et s’inscrit dans notre mission quotidienne d’aide alimentaire aux plus démunis. Tous les matins, nos six camions frigorifiques font leurs tournées auprès de nos partenaires pour ramasser les produits frais que nous redistribuons aux associations, dès l’après-midi ou au plus tard le lendemain, en raison des dates de péremption relativement courtes. Produits secs et frais confondus, la Banque alimentaire du Haut-Rhin, ce sont 2 600 tonnes de denrées distribuées chaque année.

L’aide aux plus démunis passe à la Banque alimentaire par la redistribution des denrées collectées, via le réseau associatif…

Effectivement, c’est l’une de nos caractéristiques qui nous différencient d’autres structures, comme Les Restos du cœur qui redistribuent de suite les produits collectés. A la Banque alimentaire, la redistribution passe par un vaste réseau composé d’associations, d’épiceries sociales et de Centres communaux d’action sociale (CCAS), soit un total de plus de 100 structures sur l’ensemble du Haut-Rhin. Chaque mois, nous soutenons 13 000 personnes en situation précaire. Sur une année, cela représente, au niveau départemental, 5 millions de repas.

Catherine Kohler

La collecte de la Banque alimentaire en est à sa 34e  édition. Les gens donnent-ils toujours autant ?

Oui ! De manière générale le grand public se mobilise pour donner, même si pour certaines personnes c’est un « non » catégorique quand nos bénévoles les sollicitent à l’entrée des magasins lors de ces deux jours de collecte. Et ce ne sont pas toujours ceux que l’on croit : souvent, ce sont les personnes les moins aisées qui donnent davantage. Il n’y a cependant pas de vérité toute faite sur le sujet. Cela dit, il y a eu un avant et un après 13 novembre 2015. Au lendemain des attentats parisiens, les gens ont eu peur de rentrer dans les grandes surfaces au profit de plus petits magasins. On a clairement vu le tonnage de denrées baisser dans certains hypermarchés. Il a fallu nous adapter à ce nouveau contexte en ciblant aussi les petites et moyennes surfaces. Cette année, en comptant les bénévoles présents dans les magasins et ceux en charge du tri des produits, on tournera lors de ces deux jours de collecte avec plus de 2 000 bénévoles mobilisés sur 83 magasins dans le Haut-Rhin, sans parler des communes, des associations et des écoles qui collectent directement.

Quels sont les produits secs dont la Banque Alimentaire a le plus besoin ?

Très sincèrement, nous avons besoin de toutes sortes de produits. Par expérience, on sait que nous récoltons chaque édition beaucoup de pâtes mais nous avons aussi besoin de conserves (de légumes, poissons, viandes ou fruits) ; de café, thé, cacao, confitures, céréales pour le petit-déjeuner ; de sucre et d’huile pour faire la cuisine ; de produits d’hygiène…

Collecte de la Banque alimentaire, vendredi 24 et samedi 25 novembre dans les hyper et supermarchés du Haut-Rhin aux heures d’ouverture. + d’infos sur www.ba680.org

Sur 2 300 m², d’ici deux ans

Catherine Kohler

L’affaire n’est pas encore officiellement signée mais le projet deviendra réalité d’ici deux ans. Saisissant l’opportunité offerte par le déménagement de l’entreprise NKD, voisine de ses locaux du Parc Gluck, prévu en juillet prochain, la Banque Alimentaire du Haut-Rhin s’apprête à racheter le bâtiment, ce qui lui permettra de doubler la surface utile, soit 2 300 m² au total. Cette nouvelle configuration permettra à la Banque Alimentaire de centraliser sur ce même site Gluck l’ensemble de ses activités, en rapatriant notamment son actuel entrepôt de la Mer Rouge, où sont stockées les denrées non-périssables provenant de la collecte annuelle mais aussi de dons de l’Etat et de l’Union européenne. Coût de l’opération (achat du bâtiment et aménagements) : 983 000€. Toujours côté aménagements, la Banque alimentaire vient de relifter le premier étage de son siège du Parc Gluck avec une nouvelle cuisine et un nouveau réfectoire pour les bénévoles de l’association, 150 au total, soit 30 équivalents temps plein mobilisés au quotidien.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR