Suivez-nous :
Centre de réadaptation de Mulhouse : un géant français de la formation professionnelle | M+ Mulhouse

Centre de réadaptation de Mulhouse : un géant français de la formation professionnelle

8 novembre 2019 à 15h21 par 1 3081

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Le Centre de réadaptation mulhousien compte le plus important Centre d’orientation et de formation de l’Hexagone avec quelque 416 stagiaires. Pour tout savoir ou presque, des Portes ouvertes se tiendront, le lundi 18 novembre après-midi.   

Si tout un chacun connaît le Centre de réadaptation de Mulhouse (CRM) pour ses activités de rééducation et de soins, moins nombreux sont ceux qui ont déjà entendu parler de son volet Centre d’orientation et de formation professionnelle. C’est du moins l’avis de Mireille Salva, en charge des Relations et partenariats employeurs au CRM, qui a décidé de répondre à ce relatif déficit de notoriété en organisant des Portes ouvertes, le lundi 18 novembre de 13h à 17h, lors de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (lire par ailleurs).

L’un des plus anciens de France

« Notre agrément pour 416 stagiaires fait de nous le plus important Centre de formation professionnelle adapté de France mais aussi l’un des plus anciens, sa création date de 1946, à destination des mutilés de guerre. L’objectif de ses Portes ouvertes est de faire connaître notre centre au grand public mais aussi de montrer, qu’après un accident ou une maladie handicapante, le retour à l’emploi est possible. »

30 formations

Reconnus travailleurs handicapés par les Maisons départementales des personnes handicapées, ils sont ainsi actuellement 416 stagiaires issus des quatre coins de la France à se (re)construire un avenir professionnel à travers 30 formations qualifiantes, du niveau CAP à ingénieur, dispensés au Centre de réadaptation de Mulhouse. « Informatique, automatisme, bureaux d’études, administration et gestion, métiers de la santé et du service, sécurité, animation… L’ensemble des filières dispensées se veulent en adéquation avec les besoins des entreprises. Nous travaillons avec un millier d’entreprises partenaires sur toute la France, explique Mireille Salva. Nous privilégions la simulation et le « faire » en entreprise à travers des stages de découverte de métiers, puis des stages de plus longue durée intégrée au parcours de formation pleinement orientée vers les métiers. L’idée est de proposer un accompagnement sur-mesure à nos stagiaires ». Avec un objectif de taille : l’insertion professionnelle durable, comme en attestent les chiffres de l’établissement mulhousien affichant un taux de retour à l’emploi de 73%, 6 mois après la sortie de la formation des stagiaires, qui culmine à 85% après 18 mois.

Nouvelle page

De l’animation à la formation de secrétaire-comptable pour Laetitia.

« Greffée cœur et poumon, je ne pouvais plus travailler dans l’animation, témoigne Laetitia, 35 ans. J’ai toujours adoré les études. Je voulais un travail plus calme, je me suis lancée dans une formation de secrétaire comptable. Je viens de terminer un stage de huit semaines dans une association de gestion comptable, qui m’a conforté dans mon choix d’orientation professionnelle. »

« Avant de se lancer dans un nouveau projet professionnel, les personnes doivent faire le deuil de leur ancien métier. C’est un processus qui peut être long et nous sommes aussi là pour les accompagner dans cette étape très importante. »  Des propos corroborés par Dino, 49 ans, qui après des années à travailler dans les secteurs de la mécanique et de la logistique a dû repenser sa vie professionnelle. « Je ne peux plus porter de lourdes charges. Mon inaptitude a été reconnue par la Maison départementale des personnes handicapées. Durant la période de pré-orientation, j’ai réalisé des stages de découverte en entreprise qui m’ont permis de construire mon projet professionnel. Je fais aujourd’hui une formation de technicien en assistance informatique. Il m’a fallu me remettre à niveau mais, maintenant, tout se passe bien, je terminerai ma formation en janvier 2021. C’est une nouvelle page qui s’ouvre. »

Dino a débuté une formation de technicien en assistance informatique.

Ces témoignages de Laetitia et Dino et d’autres stagiaires serviront de fils conducteurs à l’après-midi  Portes ouvertes du 18 novembre prochain, qui mobilisera les 70 formateurs du Centre de formation, mais aussi l’équipe d’accompagnement médico-psycho-sociale et les services administratifs transversaux, soit au bas mot 180 salariés, bien décidés à relayer le slogan percutant de cette première opération du genre : « Mon handicap n’est pas écrit sur mon CV. Ma formation et mes diplômes, si ! » Tout est dit…

En chiffres

  • 30 formations qualifiantes (35h par semaine), de niveau CAP à ingénieur
  • 416 personnes en formation, venant de toute la France
  • 300 logements dédiés aux stagiaires qui ont accès à la piscine, au gymnase, à la salle de musculation et au restaurant du Centre de réadaptation
  • 180 salariés sur les 444 que compte le Centre de réadaptation
  • Taux de réussite aux examens : 82 %
  • Taux d’accès à l’emploi : 73 %, 6 mois après la sortie de formation et 85%, 18 mois après.
  • Un réseau de 1 000 entreprises partenaires  en France

Les Portes ouvertes en pratique

Les premières Portes ouvertes du Centre d’orientation et de formation professionnelle du Centre de réadaptation (7, boulevard des Nations) se dérouleront le lundi 18 novembre de 13h à 17h. Ouvertes à tous, elles proposeront des visites guidées (45mn) pour découvrir les outils de mises en situations professionnelles (imprimante 3D pour la filière bureaux d’études ; chambre médicalisée pour les stagiaires aides-soignants ; exercices d’accueil, de vigilance et de gestion des incendies pour la formation en sécurité, espace dédié aux nouvelles technologies …). L’après-midi se clôturera par un forum thématique autour de l’offre de formation dispensée par le centre mulhousien.

Entrée libre, sans réservation. + d’infos sur arfp.asso.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Centre de réadaptation de Mulhouse : un géant français de la formation professionnelle

  1. je suis un ancien stagiaire du crm , j’en garde un très bon souvenir . Le principal est de repartir en avant .j’espére mème venir cette année revisité le CRM pour voir les nouvelles formations .

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR