Suivez-nous :
Caroline Estremo : d’infirmière à humoriste | M+ Mulhouse

Caroline Estremo : d’infirmière à humoriste

23 novembre 2023 à 16h01 par 9990

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 2 minutes

Infirmière aux urgences de Toulouse, Caroline Estremo a pris une toute autre direction depuis quelques années : celle de la scène. Programmée par L’Entrepôt, l’humoriste sera sur la scène du théâtre de la Sinne pour présenter son one woman show, « J’aime les gens », vendredi 1er décembre à 20h. Rencontre.

« Devenir humoriste, c’était un rêve de gosse que j’avais totalement mis au placard ». La vie réserve parfois de belles surprises. Caroline Estremo a aujourd’hui fait de son rêve d’enfance, une réalité. Depuis plusieurs années, l’humoriste arpente les routes de France pour présenter son spectacle « J’aime les gens ». D’abord infirmière au service des urgences de Toulouse pendant près de huit ans, son parcours est peu commun : « J’ai exercé le métier jusqu’en 2020. Mais après, je ne pouvais pas cumuler la vie d’infirmière et la vie sur scène », raconte-t-elle. Son changement de vie est parti d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux en 2016 (voir ci-dessous), dans laquelle elle raconte le quotidien difficile des soignants. Sa vidéo, poignante et non sans ironie, est visionnée plusieurs millions de fois. Un an plus tard, elle publie son premier livre « #Infirmière » sur les réalités de son quotidien : le livre est vendu à plus de 20 000 exemplaires. Elle en publiera trois autres par la suite, dont le dernier en 2022 : « Allez, ça va bien se passer – Tips de survie et antidotes pour étudiants infirmiers », qui a notamment cartonné chez les étudiants.

Un hommage à son ancien métier

En parallèle de l’écriture, elle joue ses premiers spectacles dans lesquels elle raconte comment elle s’est réorientée vers le métier d’infirmière, alors qu’elle se destinait à devenir avocate. Ou encore ses « galères de stagiaire ». « Dans le spectacle, j’allume un peu la profession. Mais en même temps, je lui rends hommage. Ce show, c’est une sorte de soirées potins : c’est un peu « trash » et bienveillant à la fois », expose la Toulousaine de 33 ans. L’humour, Caroline Estremo s’en servait dans son quotidien, parfois compliqué de soignante. « Lorsque j’étais aux urgences, je pratiquais l’humour au quotidien avec mes collègues et les patients. Le rire, je l’utilise depuis que je suis toute petite », explique l’humoriste, qui jouera au théâtre de la Sinne, le vendredi 1er décembre, avec son spectacle « J’aime les gens ».

« Ça me manque de ne pas piquer »

Sa nouvelle vie, Caroline l’apprécie, elle la savoure, même si la cadence de ses spectacles est élevée. Elle se produit aujourd’hui partout en France. « C’est vrai que c’est un sacré métier car on est tout le temps en activité. Mais comparé au métier d’infirmière, ça n’a rien à voir. Avant, je me tuais le dos au travail. Maintenant, je me déplace pour aller voir des gens et les faire rire », explique-t-elle, tout sourire. Pourtant, plongée dans ses souvenirs, elle se rappelle de son ancienne vie. « Parfois, ça me manque de ne pas prendre soin de patients. Le fait de ne pas faire de piqûre me manque également », plaisante-t-elle. Mais Caroline Estremo le rappelle : son diplôme, elle l’a « toujours » et son métier, elle le portera toute sa vie en elle.

Vendredi 1er décembre à 20h au Théâtre de la Sinne. + d’infos : lentrepot.org Réservations : theatre-sinne.notre-billetterie.fr – 03 89 33 78 01

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR