Suivez-nous :

23 mai 2024 à 16h49 par 1 469 0

Calendrier interreligieux : 20 ans et une expo

Calendrier interreligieux : 20 ans et une expo | M+ Mulhouse
Calendrier interreligieux : 20 ans et une expo | M+ Mulhouse

Calendrier interreligieux : 20 ans et une expo

23 mai 2024 à 16h49 par 1 4690

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

À l’occasion du 20e anniversaire du Calendrier interreligieux, la Ville présente une exposition qui revient sur la genèse de ce document œcuménique, rédigé par les représentants de sept cultes. À découvrir jusqu’au 6 juin, à la Cour des Chaînes.

Depuis 20 ans, la Ville édite le Calendrier interreligieux, en lien avec les représentants des cultes présents à Mulhouse. Ce document, qui recense et explique les fêtes religieuses qui rythment l’année des catholiques, orthodoxes, protestants, juifs, musulmans et bouddhistes, permet aussi aux représentants des cultes de s’exprimer sur différentes thématiques. Pour fêter le vingtième anniversaire de ce calendrier, une exposition revient sur sa création, présente ses rédacteurs et met en lumière les différentes actions menées pour favoriser le vivre-ensemble entre les cultes, à Mulhouse. Dans la salle d’exposition de la Cour des Chaînes, de nombreux panneaux permettent ainsi de mieux comprendre la genèse de ce calendrier, mais aussi de feuilleter les 20 calendriers édités depuis 2005.

« Nous vouions marquer le coup pour le 20e anniversaire du calendrier, avec l’organisation de plusieurs événements, dont cette exposition, confie Paul Quin, adjoint au maire délégué aux Cultes. Le calendrier a été créé sous la houlette de Jean-Marie Bockel et c’est Pierre Freyburger qui l’a mis en œuvre, à la suite d’un forum des religions qui s’est tenu à la Société industrielle, en 2004 ». Au départ rédigé par les catholiques, protestants, juifs et musulmans, le calendrier s’est enrichi de la présence des bouddhistes et orthodoxes, dès sa deuxième édition en 2005, puis des protestants évangéliques en 2007.

« On ne fait pas de prosélytisme »

Catherine KohlerPaul Quin, adjoint au maire délégué aux Cultes (à g.) et les représentants des cultes mulhousiens.

« La Ville est un facilitateur, poursuit Paul Quin. On ne force pas les choses et on ne fait pas de prosélytisme. Ce calendrier illustre la volonté des différentes religions de mettre en œuvre quelque chose de commun. » Plus qu’un « simple » calendrier, ce dernier sert effectivement de support aux représentants des différents cultes, qui interviennent dans les établissements scolaires, à leur demande, pour faire tomber des barrières. « Les problèmes de la société, que l’on ne voulait pas voir arriver dans les écoles il y a quelques années, y arrivent quand-même, constate Paul Quin. S’appuyer sur des personnes ressources et sur le calendrier peut être intéressant pour le respect des croyances ou des non-croyances des uns et des autres. »

Depuis 2005, de nombreuses thématiques ont été abordées par le Calendrier interreligieux : les lieux de cultes, la fraternité, la musique, la nourriture, le lien social ou, dernièrement, la liberté dans les religions. « C’est simple de choisir une thématique car il n’y a que des personnes de bonne volonté, conclut Paul Quin. Mais c’est compliqué car il faut trouver un thème qui puisse être illustré dans toutes les religions ! » La prochaine édition du Calendrier interreligieux , qui sortira à la fin de l’année, sera axée sur la question des religions au féminin.

Exposition visible jusqu’au 6 juin, les lundis, mercredis et jeudis de 9h à 11h et de 13h à 17h, à la Cour des Chaînes, 15, rue des Franciscains. Entrée libre. + d’infos sur www.mulhouse.fr

Le programme des événements

En marge de l’exposition sur le Calendrier interreligieux, plusieurs associations favorisant le dialogue interreligieux (Amitié judéo-chrétienne, Bible et culture, Centre Porte Haute et Groupe d’amitié islamo-chrétienne) présentent leurs actions, également à la Cour des Chaînes. Ce jeudi 23 mai, plusieurs lieux de cultes seront ouverts au public, dans le cadre de la manifestation « Jeudi soir avec les religions ». Enfin, ce vendredi 24 mai, à 18h, une projection (gratuite) du film « Nous tous » de Pierre Pirard est proposée au cinéma Kinépolis.

+ d’infos et programme complet sur www.mulhouse.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR