Suivez-nous :
Alimentation : et si vous deveniez « Amapiens » ? | M+ Mulhouse

Alimentation : et si vous deveniez « Amapiens » ?

29 mai 2018 à 9h26 par 5 0510

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

A l’heure du « manger sain, local et responsable », la formule des Amap gagne du terrain. À Mulhouse, 140 familles se retrouvent chaque jeudi soir sur le site DMC, plus important point de distribution du réseau de producteurs et artisans locaux Rhénamap. Et pour tous ceux qui ne connaîtraient pas encore le concept, un « Amap’éro », ouvert à tous, se tiendra le 7 juin de 18h45 à 19h45.

Les « Amapiens » connaissent le rendez-vous, les autres moins. Chaque jeudi, de 18h45 à 19h45, plus de 140 familles se rendent à DMC pour faire le plein de légumes, fruits, viandes, charcuteries, de produits laitiers ou d’épicerie, auprès des dix agriculteurs et trois artisans locaux du réseau Rhénamap. « Ce qui fait du site mulhousien le plus important de nos 11 points de distribution du Sud Alsace, explique Elsa Bâtot, chargée de projets. Aujourd’hui, l’offre de produits alimentaires proposée à Mulhouse est large et diverse, ce qui permet aux consommateurs de tout trouver. »

Circuits courts

Catherine Kohler13 producteurs et artisans locaux proposent leurs produits.

A l’heure du manger « sain, local et responsable », la formule fait naturellement des émules et ne se limite plus au noyau des militants des débuts, séduits par cette alternative à la grande distribution. « Nous touchons aujourd’hui toutes les générations et toutes les catégories socio-professionnelles », confirme Elsa Bâtot. Si l’objectif reste identique en faisant la promotion de l’agriculture locale et des circuits courts, sans intermédiaire entre le producteur et le consommateur, la formule s’est considérablement assouplie. Exit le sempiternel panier hebdomadaire avec ses produits imposés, au profit d’un choix plus vaste au gré des envies du consommateur. Reste une constante : l’abonnement sur la durée souscrit auprès du (des) producteur(s) de son choix. « Une forme de soutien et d’engagement du consommateur pour les producteurs », résume-t-on chez Rhénamap.

Certification Agriculture biologique

Catherine KohlerMulhouse est le plus important des 11 points de distribution du Sud Alsace.

Côté prix, ils se veulent raisonnables et accessibles à toutes les bourses. Quelques exemples ? Comptez 20€ le grand panier hebdomadaire de légumes confectionné par l’Amap Cœur du Sundgau ; de 19€ à 88€ le panier mensuel de viandes de Mona’Map ou 310 euros le petit panier de fruits pour la saison complète, distribué tous les 15 jours, de juin à avril par Pom d’Api. Le tout bio ou en passe de l’être, un autre point capital du cahier des charges fixé par Rhénamap : « A Mulhouse, la grande majorité des produits sont certifiés Agriculture biologique. Les producteurs qui ne sont pas encore labellisés s’engagent à entamer leur conversion dans les cinq années ». Un autre gage de qualité.

 « Amap’éro » pour tous, jeudi 7 juin

C’est une première ! Intéressés de près ou de loin par la formule des Amap, rendez-vous le jeudi 7 juin prochain de 18h45 à 19h45 au Bâtiment 57 de DMC (rue de Pfastatt)  pour l’« Amap’éro ». L’occasion pour tous de découvrir le fonctionnement des Amap, de rencontrer les agriculteurs et artisans présents et de déguster des produits. Un temps fort aux allures de Portes ouvertes que Rhénamap promet résolument festif.

+ d’infos sur www.rhenamap.org

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR