Suivez-nous :

7 juin 2023 à 14h29 par 1 276 0

5 bonnes raisons de ne pas manquer le Printemps du tango

5 bonnes raisons de ne pas manquer le Printemps du tango | M+ Mulhouse
5 bonnes raisons de ne pas manquer le Printemps du tango | M+ Mulhouse

5 bonnes raisons de ne pas manquer le Printemps du tango

7 juin 2023 à 14h29 par 1 2760

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

La 10ème édition du Printemps du tango fera vivre Mulhouse au rythme de l’Argentine, du jeudi 8 au dimanche 11 juin. On vous donne cinq bonnes raisons de ne pas rater ce grand rendez-vous de l’été !

1. Pour découvrir et s’initier au tango

Les organisateurs l’assurent : « Le Printemps du tango est un festival où les danseurs y trouvent leur compte, mais le but est d’intéresser tout le monde ! ». Avec une vingtaine de rendez-vous prévus en quatre jours, dont de nombreux concerts et spectacles, le festival s’adresse à un public large. Et que ceux qui n’ont jamais foulé une piste de danse et ont peur d’écraser les pieds de leur partenaire se rassurent : deux séances d’initiation au tango argentin, destinées aux débutants, sont prévues le samedi 10 juin, à 11h au Marché et à 19h30, place de la Réunion !

2. Pour les nombreux spectacles

On ne sait pas si l’on trouve des spectacles et concerts de tango dans tous les coins de rue à Buenos Aires. Ce qu’on sait, en revanche, c’est que ce sera le cas à Mulhouse durant les quatre jours du festival !  Dès la soirée d’ouverture, le public pourra découvrir une création de la compagnie Estro, chorégraphiée par Ximena Zalazar-Firpo, l’une des chevilles ouvrières du festival. Le concert de Kaptain Bando et Plectron, programmé vendredi 9 à 12h30, est un événement à plusieurs titres : « C’était le premier concert du premier Printemps du tango, il y a dix ans, se souvient Michel Ludwiczak, co-organisateur du festival. Et depuis, Jean-Baptiste Henry est devenu une star du bandonéon ! » Les nombreux spectacles et concerts proposés donnent à voir la variété de formes que peut prendre le tango : « Nous voulons montrer comment le tango vit encore aujourd’hui, avec des artistes qui le font évoluer », confie Nathalie Birling, la présidente du festival. Pour consulter le programme complet, c’est par là que ça se passe !

Le duo Doble Filo animera une milonga, samedi 10 juin à 20h30, place de la Réunion.
Michel DemasLe duo Doble Filo animera une milonga, samedi 10 juin à 20h30, place de la Réunion.

3. Pour découvrir des lieux insolites

Chaque année, le Printemps du tango invite les festivaliers à découvrir des lieux qui sortent des sentiers battus, où l’on ne s’attend pas forcément à voir des danseurs évoluer sur de la musique latine. Le cru 2023 ne déroge pas à cette règle, avec pas moins de 11 lieux. Et si La Filature, l’Auberge du Zoo ou la place de la Réunion sont des incontournables du festival, c’est moins le cas pour le Théâtre Poche-Ruelle, le campus de La Fonderie, la salle de sport La Place Fitness ou encore la Maison de l’industrie, où danseurs et public évolueront au milieu des machines de l’atelier de chaudronnerie !

4. Pour danser avec de nombreuses Milongas

Le tango est avant tout une danse et les aficionados du festival ne se contentent pas d’apprécier les spectacles. Pour satisfaire ceux -et ils sont nombreux-  qui ont le bout des pieds qui chatouille à la fin des spectacles, le festival propose de nombreuses milongas. « La milonga est le style de tango le plus rapide, mais c’est aussi un bal », expliquent les organisateurs, qui proposent pas moins de huit milongas, animées par des orchestres ou des DJ’s, pour danser jusqu’au bout de la nuit !

5. Pour vivre à l’heure argentine

En temps normal, 11 000 km séparent Buenos Aires de Mulhouse. Cette distance s’efface, le temps d’un week-end, lors duquel la culture argentine s’invite dans la Cité du Bollwerk. Un vent de tango soufflera sur la ville, avec des impromptus à découvrir au hasard des rues. « On veut être là où on ne nous attend pas, l’idée est de surprendre les gens là où ils sont », confie Nathalie Birling. On nous chuchote que des choses se trameront du côté de la gare et du square De Gaulle, vendredi à partir de 17h et entre la place de la Réunion et le Musée de l’impression sur étoffes, samedi à partir de 18h. Samedi matin, le tango s’invite au Marché, avec un mini-concert de Kaptain Bando, une initiation, ainsi que la possibilité de déguster des vins argentins et des empanadas !

Du jeudi 8 au dimanche 11 juin, divers lieux. + d’infos et programme complet sur leprintempsdutango-mulhouse.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR