M+ supplément thématique : « Mulhouse, grandeur nature ! »
Suivez-nous :

Appli : Facilitez-vous la vie en téléchargeant l'appli

Bourtzwiller : la rue de Toulon réaménagée en profondeur | M+ Mulhouse

Bourtzwiller : la rue de Toulon réaménagée en profondeur

6 mai 2019 à 15h30 par 9321

Vitesse limitée à 30 km/h, création d’une piste cyclable, végétalisation… La rue de Toulon, jouxtant le collège et le gymnase de la Doller, va être réaménagée en profondeur ces quatre prochains mois. Ces travaux finalisent le programme de « désenclavement » du quartier.

C’est parti pour quatre mois de travaux ! Dernière étape du « désenclavement » de Bourtzwiller, la rue de Toulon va être totalement réaménagée. Totalement car il n’est pas question simplement de faire du « beau et propre ». Toujours à double sens de circulation, la nouvelle chaussée, qui passe notamment devant le collège de Bourtzwiller et le gymnase de la Doller, va être repensée en profondeur. Réduite à 5,50 m de large avec une vitesse limitée à 30km/h, la nouvelle rue va faire la part belle au végétal avec des plantations d’arbres et l’aménagement d’espaces verts, ainsi qu’aux modes de déplacements doux avec la création d’une piste cyclable en site propre, finalisant le « maillage vélo » entre la rue de Quimper et la rue des Romains.

Travaux en deux phases

Les travaux se dérouleront en deux phases distinctes : du 6 mai au 28 juin, ils concerneront la portion comprise entre les rues de Brossolette et de Bordeaux ; avant de se prolonger, du 1er juillet à fin août, sur le tronçon situé entre les rues de Bordeaux et du Petit Bois. L’aménagement d’un dépose-minute devant le parvis du collège et la rénovation complète de l’éclairage public (avec leds) viendront compléter ces travaux.

Thomas IttyLes travaux ont débuté, rue de Toulon, sur la partie comprise entre les rues de Brossolette et de Bordeaux.

« L’aménagement de la rue de Toulon finalise le Programme de renouvellement urbain, la philosophie du désenclavement de Bourtzwiller est d’ouvrir le quartier à tous les Mulhousiens et aux communes voisines, tout en reliant l’Est du quartier à la ville », commente Philippe Trimaille, adjoint au Maire délégué aux Déplacements urbains et à l’aménagement de l’espace public.

Ce dernier programme intervient quelques semaines après la mise en service de la bretelle « Centre commercial », permettant aux usagers de la RD430, circulant dans le sens Guebwiller-Mulhouse, d’accéder à Bourtzwiller (lire notre article du 18 mars dernier).

610 000 euros

Coût de l’opération : 610 000 euros financés par la Ville de Mulhouse (270 500 euros), l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (305 000 euros) et Mulhouse Alsace Agglomération (34 500 euros pour les aménagements cyclables). Et le maire Michèle Lutz de conclure, lors du lancement officiel des travaux, ce lundi 6 mai : « Bourtzwiller est le quartier de Mulhouse où l’on a le plus investi ces dernières années, il s’est transformé. Le réaménagement de la rue de Toulon s’est fait en bonne intelligence avec les acteurs du quartier, il était notamment important de sécuriser les abords du collège. Le désenclavement de Bourtzwiller finalise le Programme de renouvellement urbain sur le secteur, qui est encore amené à évoluer dans le cadre de « Mulhouse Diagonales », qui prévoit la création de la « Promenade de la Doller » en repensant les berges. »

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Bourtzwiller : la rue de Toulon réaménagée en profondeur

  1. A la demande de l’équipe municipale, une compagnie de théâtre met en scène des incivilités afin de tenter de les réduire (L’Alsace du 4/5/19, p. 29) … Pourquoi pas un striptease, pendant que nous y sommes ? A défaut de se montrer plus efficace, ce serait en effet nettement plus humoristique. En toute hypothèse, ce que les Mulhousiens attendent, c’est que l’équipe municipale non pas « tente de les réduire » (quelle ambition !!!), mais se dote d’une réelle politique de sécurité et parvienne à éradiquer les manquements à la loi, récurrents dans la cité dont ils pourrissent la vie. Et pour cela, jouer Bisounours à Mulhouse, aux frais du contribuable au passage, témoigne d’ un angélisme touchant mais aussi d’une totale incurie. Quand sera-t-il enfin mis un terme à cette culture de l’impunité ?

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR