Suivez-nous :
« Une course de 4 000 km, c’est le double de ce que je connais » | M+ Mulhouse

« Une course de 4 000 km, c’est le double de ce que je connais »

18 décembre 2019 à 20h02 par 1 4090

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Lorsqu’il ne joue pas de l’alto à l’Orchestre symphonique de Mulhouse, Pascal Bride parcourt des milliers de kilomètres à vélo. Le Mulhousien s’est lancé le défi de participer à la Northcape 4000, une course de 4 000 km qui le mènera du lac de Garde en Italie au Nord de la Norvège, en juillet prochain…

On avait quitté Pascal Bride à quelques semaines du Tour de France. Le musicien de l’Orchestre symphonique, passionné de cyclisme, avait pronostiqué une victoire d’un coureur de l’équipe Sky (devenue Inéos depuis). Pari gagnant : le jeune colombien Egan Bernal a bouclé les 3 365 km de la Grande boucle en 82 heures et 57 minutes, raflant par la même occasion l’emblématique tunique jaune de vainqueur du Tour. Et tandis que certains amateurs parcourent cette distance en un an, Pascal Bride, lui, s’est fixé le défi d’en parcourir 4 000, en une petite quinzaine de jours, en participant à la Northcape 4 000 en juillet prochain.

« Le vélo me sert de bouffée d’oxygène »

« Ma vie musicale est un défi permanent, le vélo me sert de bouffée d’oxygène », confie le Mulhousien, alto solo à l’OSM et expert en ultra-distance au guidon de son vélo. Après avoir pédalé sur les routes de la Three peaks ou de la Race around Slovenia, le Mulhousien s’est lancé un nouveau défi : la Northcape 4000, l’une des courses les plus dures au monde, dans la lignée de la plus célèbre Transcontinental race. Soit un parcours de 4 000 km, menant les courageux participants du lac de Garde en Italie jusqu’au cap Nord de la Norvège, en passant par 11 pays et quatre points de passage obligatoires, le tout devant être bouclé en 22 jours maximum…

350 km par jour

« Les vainqueurs y arrivent en dix ou onze jours, lâche Pascal Bride. Je veux faire 350 km par jour mais il y a une part d’inconnu, une course de 4 000 km, c’est le double de ce que je connais ! » Pour sa préparation, notre cycliste-musicien va poursuivre son rythme d’entraînement habituel, à raison de 300 à 500 km hebdomadaires, en fonction des répétitions et des concerts. « A partir de février, je vais faire un entraînement plus long chaque mois : 400 à 500 km sur deux ou trois jours », poursuit le cycliste, qui affiche 22 000 km au compteur cette année.

« La moindre erreur peut contraindre à l’abandon »

« La préparation à ce genre de défi, c’est beaucoup de plaisir, il faut penser à plein de choses, trouver un juste milieu entre l’essentiel et l’utile, en sachant que la moindre erreur peut contraindre à l’abandon », poursuit celui qui porte fièrement les couleurs du VC Soultzia, du Cyclo club de Kingersheim et du team Cylosportissimo. Dans cette course qui se déroule en autonomie totale, Pascal Bride devra avoir des jambes mais aussi un mental d’acier : « Il faut gérer son effort et être concentré sur ce que l’on fait. Ça se joue au physique, mais le mental constitue 60% de la réussite ! » En attendant le départ de la Northcape 4000, le 25 juillet prochain, Pascal Bride poursuit sa belle carrière de musicien : ce week-end, il sera au guidon de son archet pour le 3e concert symphonique de l’OSM, à La Filature !

+ d’infos sur www.northcape4000.com

 

Coureur et organisateur !

Connu dans le monde de l’ultra-distance en tant que participant, Pascal Bride l’est aussi en tant qu’organisateur. Il a notamment organisé plusieurs Brevets de randonneurs mondiaux, ainsi que le Trithéna 1 000, une course ultra de 1 000 kilomètres en France, Suisse et Allemagne. Après une année de pause dans ses organisations, il remet le pied dans les cales avec un événement inédit pour 2020 : La route du diable, du 6 au 12 juillet. Soit deux parcours de 739 ou 1 420 kilomètres, au départ de Valence, avec une arrivée à Kingersheim, reliant de nombreux ponts, dits « du diable ». « C’est un excellent dernier entraînement pour ceux qui participeront à la Race across France ou à la Transcontinental race », confie Pascal Bride. Avis aux amateurs : seuls 50 des 100 dossards disponibles ont trouvé preneur pour l’instant !

+ d’infos sur www.bridoubikedudiable.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR