Suivez-nous :
Un nouvel îlot de biodiversité en honneur des tout-petits Mulhousiens | M+ Mulhouse

Un nouvel îlot de biodiversité en honneur des tout-petits Mulhousiens

23 novembre 2022 à 16h26 par 9432

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

« A la Sainte-Catherine, tout bois prend racine ». Prenant cet adage à la lettre, la Ville a décidé de planter un nouveau bosquet, en l’honneur des enfants nés et adoptés en 2021.

Un nouveau bosquet est en cours de plantation, quai d’Alger, à proximité de l’écluse n°41 et le long de la Voie Sud. Plus qu’une « simple » petite forêt, ce nouvel espace de nature baptisé « bosquet des jeunes pousses 2021 » célèbre les naissances et adoptions de 2021. Si, dans certaines villes, un arbre est planté pour chaque naissance, le choix du bosquet s’est imposé pour Mulhouse, au vu du nombre important de naissances : « A Mulhouse, il y a 4 000 naissances par an, dont 1 500 Mulhousiens », confie l’adjoint au maire délégué à l’Etat-civil, Alfred Oberlin.

Continuité écologique

Une démographie qui a poussé la Ville à privilégier la forme du bosquet, plutôt que de l’arbre d’alignement, pour des raisons de place mais aussi de biodiversité. « C’est plus intéressant du point de vue de la nature en ville, pour les insectes et les oiseaux, plus riche en matière de biodiversité, expose Céline Perez, chargée de mission Nature en ville. Ce site a été choisi car il y a déjà des prairies, il y a une continuité écologique et paysagère ».

Catherine Kohler

« On plante pour demain et pour nos enfants »

« Nous allons créer un nouvel îlot de fraîcheur, un nouvel espace de nature en ville, sur lequel nous n’effectuerons ni coupes, ni tailles, complète Catherine Rapp, l’adjointe au maire déléguée à la Nature en ville. On plante pour demain et pour nos enfants ! » Sur une surface de quelque 400 m², ce nouveau bosquet sera composé de pas moins de 800 jeunes plants de 16 espèces différentes : onze essences arborées et cinq essences d’arbustes à grand développement, plantés proches les uns des autres, se rapprochant du principe d’une « Forêt Miyawaki ». Au regard du nombre de plants et pour des raisons logistiques, c’est l’entreprise Thierry Muller qui assure la plantation de ces ormes champêtres, charmes communs ou encore saules blancs.

Un nouveau bosquet chaque année

Inauguré ce samedi 26 novembre à 15h, ce nouveau bosquet sera un clin d’œil à Delia, Adem, Julian, Apolline, ainsi qu’aux quelque 1 500 jeunes Mulhousiens nés ou adoptés en 2021. « Chaque année, nous créerons un bosquet et les enfants pourront s’identifier et dire que c’est celui de l’année où ils sont nés », poursuit Alfred Oberlin, tout en caressant l’idée que, comme ces arbres, les jeunes Mulhousiens prennent racine à Mulhouse et vivent en harmonie les uns avec les autres !

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “Un nouvel îlot de biodiversité en honneur des tout-petits Mulhousiens

  1. La participation active à l’exécution du projet constitue un signe fort illustré par la participation des jeunes à des installations défendant les valeurs écologiques environnementales de l’agglomération Mulhousienne : encouragements !

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR