Suivez-nous :
Un mur d’escalade sur le campus… ou presque ! | M+ Mulhouse

Un mur d’escalade sur le campus… ou presque !

14 juin 2021 à 16h11 par 7510

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Un mur d’escalade sur la résidence Master Doctorat située boulevard Stoessel, à deux pas du campus universitaire de l’Illberg ? Non, une fresque en trompe l’œil qui vient compléter l’impressionnant projet, qui vise à ouvrir le site sur le quartier !

En 2015, dans le cadre du festival Bozar, les graffeurs Stom500, Ekiem et Monsta ont peint une façade de la résidence Master Doctorat, boulevard Stoessel. Une initiative qui en a appelé d’autres et même poussé à la réflexion d’un projet plus global. « A partir de juin 2019, on s’est engagés dans une campagne de renouvellement du site situé entre les résidences Master Doctorat et Maurice et Katia Krafft, confie Sylvain Bouffay, le directeur du Clous. En plus des fresques, nous avons aménagé un jardin, rénové un terrain de tennis et en avons transformé un autre en city-stade, avec une aire de convivialité… »

Des espaces ouverts à tous

Des travaux impressionnants pour des espaces qui, bien que cachés par les résidences universitaires, sont ouverts à tous les habitants. « C’est ouvert à tous, on a fait le pari que chacun puisse y accéder et se mélanger », poursuit Sylvain Bouffay. Créer des connexions, plutôt que de se contenter de nourrir et loger les étudiants, c’est l’état d’esprit du Clous à Mulhouse, qui a rassemblé de nombreuses forces vives pour faire aboutir cet ambitieux projet. Les travaux de ce tiers lieu ont été réalisés par des Compagnons du devoir hébergés sur le site de la résidence universitaire.

Des Compagnons aux manettes

« Dans le cadre de leur tour de France, 42 apprenants Compagnons font étape à Mulhouse et sont logés ici », explique Evan Segouzo, le prévôt des Compagnons dans le Haut-Rhin. Deux Compagnons ont notamment aménagé l’impressionnante charpente qui offre de l’ombre à l’aire de convivialité : « Ce travail marque, pour eux, la fin d’un tour de France, poursuit Evan Segouzo. Une fleur en métal a été sculptée par le corps de métier des plombiers, les peintres participent également, ainsi que les jardiniers-paysagistes. Le but est aussi de nous ouvrir vers les autres étudiants pour partager notre savoir-faire et notre savoir-être ! »

Un mur d’escalade réaliste

A l’avant de la résidence Master Doctorat, deux nacelles se livrent à une étrange chorégraphie. Chacune porte un artiste : Sylvie Herzog, spécialiste des fresques réalistes pour l’une, le graffeur Sébastien Laope, alias Rosh, pour l’autre. Ce dernier n’en est pas à son coup d’essai sur le site, avec plusieurs fresques à son actif depuis 2015. « Cette fois, j’ai invité Sylvie Herzog, qui fait du réalisme, explique Rosh. En clin d’œil au mur d’escalade de DMC, nous avons peint un mur d’escalade réaliste, puis nous entamerons la deuxième façade, sur la gauche du bâtiment, avec quelque-chose de plus graphique ! L’idée de l’escalade me plaît bien, suivre des études, c’est aussi s’élever ! »

Et ce n’est pas fini !

Et parce que les connexions entre le Clous, les artistes et les Compagnons du devoir sont bonnes, le quartier des résidences universitaires du boulevard Stoessel devrait encore s’enrichir dans les prochains mois. Il se murmure que les Compagnons du devoir travaillent déjà sur un projet d’aménagement de l’avant de la résidence Master Doctorat, créant une transition parfaite entre l’avant et le lieu de vie situé à l’arrière… Un foisonnement d’idées et de réalisations qui ne demande qu’à être connu : « Certains Mulhousiens n’ont qu’une envie, c’est d’aller étudier à Strasbourg, alors qu’ils ont l’un des plus beaux campus de France ici », conclut Sylvain Bouffay.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR