Suivez-nous :
Un don pour faire revivre le travail du photographe Paul Wolff, dans sa ville natale | M+ Mulhouse

Un don pour faire revivre le travail du photographe Paul Wolff, dans sa ville natale

21 décembre 2023 à 16h02 par 1 6090

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Aujourd’hui méconnu, le photographe allemand Paul Wolff sera à l’honneur en 2024, à Mulhouse, sa ville natale. Grace à une généreuse donation de 400 livres et publications, ce pionnier du Leica et l’un des photographes les plus influents des années 1920-1950 va, pour la première fois, être exposé en France, à Montpellier et à Mulhouse.

C’est l’un des plus grands photographes de la première moitié du XXe siècle : aujourd’hui méconnu, Paul Wolff a pourtant marqué de son empreinte l’histoire de la photo, en étant l’un des premiers à s’emparer de l’appareil Leica et du petit format 24X36, qui deviendra ensuite la norme. Ce technicien hors-pair, spécialiste notamment de la photo industrielle, s‘est aussi distingué par son utilisation pionnière de la couleur et ses cadrages inédits et modernes.

Né à Mulhouse, en 1887, Paul Wolff y a passé son enfance avant de rejoindre Strasbourg où il obtiendra son diplôme de médecine. Expulsé d’Alsace à l’issue de la Première guerre mondiale, il fondera, à Francfort, avec son associé Alfred Trischler, l’une des agences photos les plus prospères d’Allemagne entre les années 20 et les années 50. Employant une vingtaine de personnes, cette agence réalisera essentiellement des clichés pour les entreprises, les journaux et magazines ou encore les guides touristiques.

Une généreuse donation aux bibliothèques de la Ville

Christophe Schmitt

Décédé en 1951, Paul Wolff revient aujourd’hui sur le devant de la scène grâce au travail du collectionneur et spécialiste de la photo Manfred Heiting. Collectionnant les photos et les ouvrages de photos du monde entier, Manfred Heiting a constitué l’une des plus importantes collections du genre au monde. Sa collection de photos est ainsi exposée au Museum of Fine Arts de Houston. Il a récemment fait don, à titre gracieux, aux bibliothèques de la Ville de Mulhouse, d’une partie de sa collection de livres de Paul Wolff, soit 400 documents, afin que celle-ci puisse être valorisée et consultable par les chercheurs et le public. Ce don a notamment été rendu possible par l’investissement du photographe et historien de la photo Christian Kempf et du libraire spécialiste en photo Bertrand Hosti. La société Barrisol-Normalu a, elle, financé les frais de transport des ouvrages de Los Angeles à Mulhouse.

« Nous sommes très heureux de cette généreuse donation, c’est un grand honneur que nous fait Manfred Heiting, avec le souhait que l’on puisse présenter et faire connaître le travail de Paul Wolff dans sa ville natale, explique Anne-Catherine Goetz, adjointe au maire déléguée à la Culture. Paul Wolff fait partie de ces Mulhousiens qui ont marqué l’histoire. On ne le sait pas assez mais de nombreux Mulhousiens sont une source d’inspiration et de fierté dans les domaines culturels, sportifs, économiques, politiques… À l’image du réalisateur William Wyler l’année dernière, nous souhaitons mettre en avant ces grandes figures mulhousiennes. »

Les deux premières expositions françaises dédiées à Paul Wolff

Christophe Schmitt

Désormais conservés dans les réserves de la bibliothèque Grand’Rue, ces 400 ouvrages, composés de livres photos et livres d’entreprise, de brochures ou de publications périodiques vont bientôt être présentés au public, dans le cadre de deux expositions, à Montpellier et à Mulhouse. La Ville de Mulhouse et la Ville de Montpellier ont ainsi signé une convention de partenariat scientifique et culturel pour permettre la valorisation de l’œuvre de Paul Wolff. 60 ouvrages vont notamment être prêtés au Pavillon Populaire, le lieu d’art photographique de Montpellier, pour l’exposition « Paul Wolff : l’homme au Leica » qui se tiendra du 17 janvier au 14 avril 2024.

À Mulhouse, l’exposition « Paul Wolff : l’expérience photographique, l’image éditée » sera présentée du 13 septembre au 30 novembre 2024, à la bibliothèque Grand’Rue, dans le cadre de la Biennale de la photographie. Il s’agira des deux premières expositions rétrospectives consacrées à Paul Wolff, en France. « Ce personnage majeur de la photo a longtemps été occulté en France, souligne Michaël Guggenbühl, conservateur en charge du patrimoine au réseau des bibliothèques et commissaire de l’exposition. Il a fait carrière en Allemagne entre 1920 et 1950, ce qui inclut la période nazie. Il n’a pas travaillé pour les nazis mais sous les nazis. » Ni soutien du régime, il n’a jamais été membre du parti nazi, ni résistant, Paul Wolff a continué à travailler presque « normalement » pendant la guerre. « Son ouvrage sur les Jeux Olympiques de Berlin, en 1936, n’est ainsi pas un ouvrage de propagande, mais un reportage subjectif, à hauteur d’homme, poursuit Michaël Guggenbühl. On y retrouve aussi bien des photos des athlètes noirs américains que des photos qui mettent en scène le décor pompeux de l’évènement. »

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR