Suivez-nous :
Un concours d’éloquence pour rapprocher les collégiens des industriels | M+ Mulhouse

Un concours d’éloquence pour rapprocher les collégiens des industriels

6 octobre 2020 à 10h59 par 6660

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Construire des passerelles entre des collégiens et les entrepreneurs de la région mulhousienne : c’est l’objectif du concours d’éloquence EloquenSIM, organisé par la Société industrielle de Mulhouse et qui se déroulera durant l’année scolaire.

Créée il y a près de 200 ans pour stimuler et développer l’esprit d’entreprendre, la Société industrielle de Mulhouse (SIM) est, aujourd’hui encore, un laboratoire d’idées. S’inscrivant dans cet état d’esprit, le groupe de travail Entreprises+ESS a imaginé un concours d’éloquence destiné aux collégiens de Mulhouse. « Nous avons décidé de rapprocher le monde de l’économie sociale et solidaire de la SIM et de l’économie classique, confie Béatrice Fauroux, journaliste et membre de ce groupe de travail. Nous avons réfléchi à différentes manières de nous investir et l’idée de ce concours d’éloquence est née ».

Six collèges participants

« Nous sommes tous d’accord pour dire que l’éloquence est importante, surtout pour les jeunes, qui ne savent pas forcément prendre la parole en public, expose le directeur technique du groupe Eiffage et pilote du projet, Alfred Jung. Nous sommes perçus selon notre manière de nous exprimer et il faut sensibiliser les jeunes à ça ». Concrètement, le concours se déroulera dès les prochaines semaines avec une présélection dans les établissements, avant l’intervention de coachs, professionnels et industriels dans les six collèges mulhousiens participants (Bourtzwiller, Wolf, Jeanne d’Arc, Saint-Exupéry, Villon et Jean Macé). Ces « mentors » permettront aux élèves de se familiariser avec la prise de parole et l’argumentation en public.

Finales le 20 mai

Le 20 mai 2021, place aux phases finales de ce grand concours, qui verra « s’affronter » des équipes de deux élèves d’établissements différents, sur des sujets variés. « On souhaite que les sujets soient connectés à l’industrie, poursuit Alfred Jung. Les équipes s’affronteront sur une vision différente, avec la possibilité de défendre la thèse et l’antithèse, pour pouvoir les évaluer sur les deux aspects même s’ils ne croient pas forcément en ce qu’ils racontent ! »

Détecter des jeunes talents

« Le progrès industriel peut-il s’arrêter ? » ou « faut-il se battre pour exister ? » font partie des sujets donnés à titre d’exemples par les organisateurs, qui souhaitent « donner confiance aux jeunes, leur permettre d’enrayer la timidité et d’oser s’exprimer », tout en détectant de jeunes talents au niveau des écoles et en créant des liens entre ces jeunes et les industriels, pour aller ensemble vers l’excellence. Tout un programme !

+ d’infos sur www.eloquensim.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR