Suivez-nous :
Troisième rideau : un théâtre avec des acteurs peu communs | M+ Mulhouse

Troisième rideau : un théâtre avec des acteurs peu communs

21 octobre 2017 à 12h23 par 2 6780

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Sous le nom de Troisième rideau se cache un beau projet humain : celui de valoriser et de mettre sur scène des personnes présentant un handicap mental. La troupe présente sa nouvelle pièce « En trois mots » samedi et dimanche à la MCP Cité. Plongée au coeur de cette aventure avec Joel Roth, à la tête de la troupe.

En quoi consiste le projet de Troisième rideau ?
L’objectif est d’offrir la possibilité à des personnes touchées par un handicap d’accéder à la culture et plus spécialement à la réalisation d’un spectacle, sans rien lâcher côté qualité. L’expérience se fait à travers une pédagogie adaptée de manière à ce que chacun, quelles que soient ses aptitudes, puisse intégrer la troupe. Mais l’essentiel tient en un mot : valorisation. Outre la dimension thérapeutique, nous souhaitons que chacun des acteurs puisse se sentir valorisé et tirer tous les bienfaits qu’il souhaite de cette aventure. Il s’agit d’allier plaisir et travail, rigueur et loisir et de permettre à chacun de s’épanouir.

Une aventure avant tout humaine

Derrière ce beau projet, il y a Marion, Geneviève, Florent, Antoine, Elisabeth, Malik, Gérard, Quentin, Marie, Claude, Materne et depuis peu Audrey et Sabrina. 13 bénévoles, venus de Mulhouse et environs qui ne pensent qu’à une chose : monter sur scène !
Côté logistique, Joël Roth s’occupe de l’équipe et de la création, secondé de nombreux bénévoles pour les répétitions, la régie, les costumes [ndlr : c’est Bénédicte Blaison costumière du théâtre municipal de la Sinne qui s’occupe des costumes], la mise en place du spectacle… « Sans eux, rien ne serait possible », tient à préciser Joël Roth.

Pourquoi ce nom de Troisième rideau ?
Dans un théâtre, il y a toujours deux rideaux : celui en avant-scène, qui s’ouvre au début du spectacle, le deuxième en fond de scène. L’idée ici est de lever un troisième rideau, qui dévoile des personnages comme vous et moi, mais marqués par la différence. Un rideau qui fera oublier le handicap social, mental ou physique. Ce troisième rideau cache peut-être ce qui n’est jamais montré, l’humain plutôt que l’acteur, l’homme plutôt que l’histoire. Il fait office d’intermédiaire pour faciliter la rencontre, le temps d’un spectacle et peut-être plus…

Présentez-nous « En trois mots », la pièce que vous jouez ce week-end.
C’est une succession de scènes, des tranches de vie, sans parole pour ne mettre personne en difficulté. Enfin, sauf une scène, je l’avoue, il fallait bien trois mots pour être raccord avec le titre ! La pièce retrace la découverte d’un monde vide, mais qui va se remplir très vite de lettres, de mots. C’est le monde du Troisième Rideau, expliqué en trois mots, sans cliché et sans étiquette, sans s’enfermer dans une case ou une autre…

A l’issue de la pièce, qui dure une bonne heure le public pourra rencontrer les comédiens. Rendez-vous ce week-end pour partager cette belle expérience et porter un autre regard sur ses acteurs hors du commun.

MCP Cité, 29 rue du Chanoine Henry Cetty à Mulhouse. Samedi 21 octobre à 20h et dimanche 22 octobre à 15h. Tarif : 6 €, 3 € pour les enfants de 7 à 18 ans, gratuit pour les moins de 6 ans. Réservation : 3emerideau@gmail.com ou 06 31 15 74 63. Voir le blog

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR