Suivez-nous :
Transports en commun : la gratuité pour les Mulhousiens de 65 ans et plus  | M+ Mulhouse

Transports en commun : la gratuité pour les Mulhousiens de 65 ans et plus 

7 janvier 2021 à 16h56 par 1 0442

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Engagement fort de la dernière campagne municipale, la gratuité des transports en commun sur l’ensemble du réseau Soléa s’applique, depuis le 4 janvier, pour les Mulhousiens de 65 ans et plus. Une mesure aux visées à la fois économiques, sociales et écologiques.

Cette fois, ça y est ! Comme annoncé sur mplusinfo.fr, à l’issue du conseil municipal du 15 décembre dernier, la gratuité des transports en commun sur l’ensemble du réseau Soléa est appliquée depuis lundi 4 janvier. « C’était l’un de nos engagements phares durant la campagne municipale, rappelle le maire de Mulhouse Michèle Lutz. Lors du précédent mandat, nous avions déjà pris la décision de prendre en charge 60% de l’abonnement des jeunes de moins de 16 ans. Cette nouvelle mesure se veut vertueuse, les aînés sont des acteurs essentiels de la vie locale et sont souvent très engagés, notamment dans la vie associative. On sait aussi que Mulhouse compte beaucoup d’anciens salariés de l’industrie qui ont des petites retraites. La gratuité des transports renforce, en ce sens, le pouvoir d’achat de nos aînés, en même temps qu’elle est un moyen de lutter contre l’isolement, tout en participant à l’indispensable transition écologique en favorisant les déplacements doux. Enfin, cette mesure s’inscrit aussi dans notre volonté de soutenir le commerce en facilitant le transport des seniors pour faire leurs courses chez les commerçants de proximité, notamment du centre-ville. »

17 000 Mulhousiens éligibles

Si l’on sait qu’un peu plus de 17 000 Mulhousiens de 65 ans et plus sont éligibles au dispositif, il est en revanche plus difficile de faire des projections précises sur le nombre de futurs utilisateurs. « Un premier bilan sera fait dans six mois », explique-t-on du côté de la Ville comme de m2A. Pour le lancement, la Ville de Mulhouse, qui prend en charge le coût de la mesure, a budgété un montant forfaitaire de 540 000 euros, qui sera ajusté, en lien avec m2A, autorité compétente en matière de transports, au regard de la fréquentation effective.

Catherine KohlerL’ensemble du réseau bus et tram de Soléa est accessible.

Démarches en ligne

Si les premières annonces de la gratuité des transports pour les seniors ont déclenché un afflux de demandes ces derniers jours, la Ville invite le public ciblé à éviter les déplacements et à privilégier les démarches en ligne, au vu de la situation sanitaire. « Dans un souci de bienveillance et de protection, j’invite les seniors à ne pas se déplacer, indique Alfred Oberlin, adjoint au maire délégué aux Personnes âgées. Nous avons mis en place des solutions adaptées à toutes les situations, d’autant plus que la demande de gratuité peut être effectuée tout au long de l’année. »

Pass’Soléa et carte Pass’Temps

Très concrètement, Soléa, le réseau de transports de l’agglomération mulhousienne, a d’ores et déjà envoyé un courrier aux 1 100 détenteurs du Pass’Soléa annuel +65 ans en cours de validité et résidant à Mulhouse. À charge pour eux de retourner le formulaire à la Clé des aînés, accompagné des pièces justificatives. Bon à savoir : ces usagers peuvent emprunter le réseau Soléa gratuitement, jusqu’à fin février, via le coupon joint au courrier envoyé par Soléa.

Pour les 3 400 Mulhousiens de 65 ans et plus détenteurs de la carte Pass’Temps 2020, un courrier ou un mail leur a été envoyé par la Ville, les invitant à renvoyer, avant le mois de février à la Clé des aînés, le formulaire de demande accompagné des pièces justificatives. Là aussi, les usagers peuvent d’ores et déjà emprunter le réseau Soléa gratuitement jusqu’à fin février en présentant simplement, en cas de contrôle, leur carte Pass’Temps 2020.

Catherine KohlerLa demande de gratuité peut être effectuée tout au long de l’année.

Permanences

Enfin, pour tous les autres seniors Mulhousiens, une demande est à faire en priorité via un formulaire à remplir en ligne. Le formulaire peut aussi être demandé par téléphone (03 89 33 79 29) ou être retiré auprès de la Clé des aînés (39, avenue Kennedy), l’accueil A de la Mairie de Mulhouse (2, rue Pierre et Marie), l’agence Soléa, l’ensemble des bibliothèques et des centres socioculturels mulhousiens.

Pour celles et ceux qui souhaitent être épaulés dans leurs démarches, une permanence sera mise en place, à compter du lundi 11 janvier, à la Clé des aînés au 39 avenue Kennedy, ainsi que des points d’accueil de proximité aux quatre coins de Mulhouse.

Mobilité inclusive

Du maire de Mulhouse, Michèle Lutz, au vice-président de m2A en charge des Transports et des mobilités, Yves Goepfert, en passant par Alexis Steyaert, directeur de Soléa, les acteurs du dossier se félicitent de la mise en place collégiale de cette mesure « en un temps record, même si nous essuyons des plâtres au début » et de son caractère « duplicable dans d’autres communes de l’agglomération ». Conclusion de Claudine Boni Da Silva, adjointe au maire déléguée aux Mobilités et aux Déplacements doux : « Les mobilités douces ne sont pas des effets de mode mais une nécessité pour les générations futures. La gratuité des transports publics des plus de 65 ans s’inscrit dans une démarche plus globale, elle est une étape. Elle va dans le sens d’une mobilité inclusive. » À Mulhouse, 48% des plus de 75 ans vivent seuls…

+ d’infos sur mulhouse.fr

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

2 réponses à “Transports en commun : la gratuité pour les Mulhousiens de 65 ans et plus 

  1. ………….bien pour les plus de 65 ans,mais quid des handicapés?? Les éternels oubliés,pourtant la gratuité des transports en commun devrait être une priorité pour eux également!

  2. Les jeunes sont aussi l’avenir : les voir entassés , ou laissés à l’arrêt de bus faute de place pour aller … au collège et au lycée. Cette situation est totalement aberrante et inacceptable d’autant plus en période d’épidémie où la distanciation sociale est de mise . De plus, il ne me parait pas motivant pour nos jeunes d’aller à l’école dans ces conditions, et pourtant c’est tellement important de préparer son avenir!
    Privilégier le shopping et la consommation est une vision à très court terme du futur de la ville, nos jeunes , éduqués, feront l’avenir.
    Il faut augmenter le nombre de bus aux heures de pointe pour leur permettre d’aller sereinement et en toute sécurité à l’école .

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR