Suivez-nous :
Tout savoir sur le couvre-feu, dès 18h, dans le Haut-Rhin | M+ Mulhouse

Tout savoir sur le couvre-feu, dès 18h, dans le Haut-Rhin

9 janvier 2021 à 12h46 par 3 3336

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

La préfecture du Haut-Rhin l’a annoncé officiellement depuis la fin de matinée : au vu de la situation sanitaire, le couvre-feu est avancé à 18h, à compter du dimanche 10 janvier.

À compter du dimanche 10 janvier, les déplacements seront interdits après 18h et jusqu’à 6h dans l’ensemble du département.

Déplacements dérogatoires

Seuls certains déplacements dérogatoires sont autorisés de façon très limitée, de 18h à 6h du matin. Ces motifs de déplacement dérogatoire durant le couvre-feu restent inchangés :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants.
  • Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant.
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative.
  • Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
  • Déplacements liés à des transits ferroviaires, aériens ou en bus pour des déplacements de longues distances.
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

En cas de déplacement dérogatoire, entre 18h et 6h du matin, la Préfecture du Haut-Rhin rappelle qu’il convient de se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire durant les horaires du couvre-feu, de tout justificatif attestant du motif dérogatoire de son déplacement et d’une pièce d’identité.

En cas de déplacement dérogatoire lié à un motif professionnel (pour se rendre ou revenir de son travail notamment), il convient de se munir du justificatif de déplacement professionnel signé par son employeur et d’une pièce d’identité. Ces deux seuls documents suffisent pour les déplacements professionnels.

En cas de déplacement dérogatoire lié à un motif scolaire (pour rentrer de son école ou pour aller chercher son enfant à l’école notamment), il convient de se munir du justificatif de déplacement scolaire comportant le cachet de l’établissement scolaire et d’une pièce d’identité. Ces deux seuls documents suffisent pour les déplacements scolaires.

Commerces, écoles, activités sportives

Et le préfet du Haut-Rhin d’apporter encore les précisions suivantes :

Pour les commerces. Les commerces et établissements de services à la personne doivent fermer à 18h, y compris pour leurs activités de vente à emporter. Les livraisons à domicile restent possibles. Les restaurants, pizzerias (…) peuvent donc continuer à faire livrer les commandes, mais ne peuvent plus vendre à emporter après 18 heures.

Pour la garde d’enfants, l’enseignement et la formation. L’avancée du couvre-feu ne remet pas en cause la possibilité pour les structures qui accueillent des activités de garde d’enfant, scolaires, périscolaires ou de formation professionnelle de continuer à accueillir leur public habituel au-delà de 18h, ni à ce public de rentrer chez lui, y compris en moyens de transports collectifs, en se munissant d’une attestation de déplacement ou d’un justificatif de déplacement scolaire. En revanche, les activités extrascolaires, en plein air ou en salle, doivent cesser à 18h.

Pour les activités de plein air, les activités extrascolaires et les activités sportives. Les activités de loisirs en plein air doivent cesser à 18h, qu’elles s’exercent sur la voie publique (promenade ou sport), en milieu naturel (promenade, sport, chasse, pêche…) et en établissements de plein air.

Il n’est, par-contre, pas possible de se promener après 18h, même dans un rayon d’un kilomètre autour de chez soi.

« Afin de garantir la sécurité de tous, des contrôles de la bonne application de ces mesures sont mis en place. Ces contrôles n’ont qu’un seul but : celui de sauver des vies en faisant respecter les règles visant à contenir la propagation du virus », conclut le Préfet du Haut-Rhin.

Un taux d’incidence de 229 pour 100 000 habitants

Pour rappel, le Haut-Rhin était placé en observation, depuis le 29 décembre, en vue d’un avancement de l’horaire de début du couvre-feu à 18h. Le département n’échappe pas à la tendance constatée dans la région Grand Est et connaît depuis plusieurs semaines une augmentation de la circulation du virus.

Ce samedi 9 janvier, le taux d’incidence en population générale dans le Haut-Rhin est de 229 pour 100 000 habitants. Le dernier taux d’incidence chez les personnes âgées de plus de 65 ans atteint 251 pour 100 000 habitants. Le taux de positivité du Haut-Rhin est de 8,1% contre 6 % à l’échelle nationale, alors que la situation des services hospitaliers reste tendue. Hier, vendredi 8 janvier, 485 patients étaient hospitalisés pour Covid, dont 52 personnes en service de réanimation ou de soins intensifs dans le Haut-Rhin. En outre, 38 décès supplémentaires liés au Covid sont à déplorer dans les hôpitaux haut-rhinois cette dernière semaine.

+ d’infos sur haut-rhin.gouv.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

6 réponses à “Tout savoir sur le couvre-feu, dès 18h, dans le Haut-Rhin

  1. Mesure débile et contre productive qui va juste obliger les gens à s entasser le samedi dans les magasins au lieu de pouvoir se repartir les soirs en semaine. Sans parler des conséquences désastreuse pour l économie et les commerçants. Decidement comment des gens aussi stupide peuvent nous diriger.

  2. Le couvre-feu de 21h était déjà absurde mais l’avancé à 18h tourne au ridicule, quand l’esprit se laisse dominer par la parano, la connerie est grande. Perso, je suis pleinement satisfait d’être éloigné de ce système néfaste et débile.

  3. Le virus n’a pas d’heure pour flinguer les gens, avancé l’heure du couvre feu à 18h ne sert strictement à rien au contraire c’est les bordel qui s’installe si ça continue on aura plus le droit de faire quoi que ce soit. Je plein pour cette organisation dans les centres commerciaux et autres. Ça sent le vinaigre grave.

  4. Mesure contreproductive car en effet, les gens qui bossent ne pourront plus faire des courses le soir, donc les samedis verront des cohortes de clients bien serrés faire la queue ou se cotoyer de très près. Dommage.

  5. Cherche-t-on à nous contaminer volontairement en nous obligeant à nous entasser tous ensembles dans les mêmes magasins le week-end? Se serait le cas qu’on ne procéderait pas différemment.
    De plus, je vais essayer d’expliquer le problème du kilomètre autour du domicile à mon chien quand je vais aller le promener après 18h en sortant du travail. Ce n’est pas gagné. J’ai déjà essayé avec mon employeur, en espérant pouvoir quitter plus tôt: même résultat.

  6. On fait dire ce qu’on veut aux chiffres, n’est-ce pas? Ne dit-on pas  » il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.  » Pauvre être humain terre à terre, conditionner à la dictature des guignols et des médias, il y aura des réveilles douloureux.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR