Suivez-nous :
Tournage du film « Le principal » : clap de fin avec Yolande Moreau | M+ Mulhouse

Tournage du film « Le principal » : clap de fin avec Yolande Moreau

29 mai 2021 à 19h42 par 1 1700

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Après six semaines de tournage à Mulhouse, l’équipe du prochain film de Chad Chenouga, « Le Principal », a plié bagage. Rencontre avec Yolande Moreau à l’affiche de ce long-métrage, aux côtés de Roschdy Zem et Marina Hands.

Comment vous sentez-vous pour cette dernière semaine mulhousienne de tournage du film « Le Principal » ?

Plutôt bien ! Avec le Covid, je ne bouge pas tellement, mes déplacements se sont limités aux allers-retours entre l’hôtel et les lieux de tournage. Je n’ai vu Mulhouse qu’à travers ces trajets. C’est la situation qui veut ça…

« Qualité d’écriture »

Comment s’est passé le tournage ?

C’est la deuxième fois que je tourne avec Chad Chenouga, j’aime beaucoup l’homme, ce qu’il raconte et son approche globale avec les gens. C’est quelqu’un qui aime les gens et le contact avec les autres, ça se sent. A travers ce qu’il raconte, je crois qu’il délivre une partie de lui-même. C’est très bien écrit (Ndlr : en lien avec la scénariste Christine Paillard, qui avait déjà collaboré sur le dernier film de Chad Chenouga, « De toutes mes forces », sorti en 2016). Cette qualité d’écriture m’avait déjà frappée lors de ce premier tournage avec lui.

Vous campez quel personnage dans ce nouveau film ?

Je suis directrice d’école et je suis un peu amoureuse d’un professeur, interprété par Roschdy Zem. Je m’imagine pas mal de choses, alors que lui pas du tout ! Nous avons une passion commune autour du livre, qui amène les deux personnages à beaucoup échanger. Il y a beaucoup de quiproquos, de malentendus… Elle espère beaucoup de lui, mais bon…

« Une vraie horreur de l’école »

C’est un personnage qui vous ressemble par certains traits ou qui est complètement aux antipodes de ce qui vous êtes ?

Pour les aspects liés à l’enseignante, c’est clairement non ! Mais on cherche toujours, pour son personnage, à composer en partie et, pour une autre partie, à ramener des choses de soi. J’amène aussi mon corps, ma manière de marcher… Quand on joue un personnage, il y a donc des choses qui existent et dans le même temps, on compose aussi avec notre imagination, comme pour jouer cette directrice d’école dans ce film.

Catherine KohlerYolande Moreau était à Mulhouse pour le tournage du prochain film de Chad Chenouga.

Quel rapport entreteniez-vous avec l’école ?

J’ai une vraie horreur de l’école. Je n’y trouvais pas ma place, pas plus qu’au collège et durant la période de l’adolescence, où beaucoup de choses se mélangeaient en moi. La seule chose que j’ai adorée, ce sont certaines personnes que j’ai rencontrées et les amitiés qui se sont nouées. C’est là, l’essentiel !

C’est la première fois que vous tournez avec Roschdy Zem et Marina Hands, avec qui vous partagez l’affiche ?

Oui, c’est une première ! Quand j’ai su que j’allais tourner « Le principal » avec Roschdy Zem, j’étais très contente. C’est un acteur fabuleux, au même titre que Marina Hands. Même si avec elle, on a joué très peu de scènes ensemble. Au final, mon mari, machiniste, avec qui il a fait la série « Mytho », la connaît beaucoup mieux que moi (Ndlr : rires). C’est souvent comme ça avec les comédiennes, on se croise juste. Je l’ai vue une fois, depuis le début du tournage, pour une petite scène et c’est tout.

« Ma nièce habite à Mulhouse »

Aimez-vous tourner en province ?

Tourner en province est nettement plus agréable qu’à Paris. Quand on tourne à Paris, tout le monde rentre chez soi en fin de journée. À Mulhouse, même si je ne suis pas là tous les jours, contrairement à Roschdy Zem présent au quotidien, je trouve ça bien d’être en équipe. Ça amène une meilleure cohésion dans les tournages. Ma fille, qui est scripte, travaille d’ailleurs sur le film et ma nièce, qui habite Mulhouse, est aussi de la partie, à l’habillage. C’est agréable de les voir… Après, comme dit, nous sommes en temps de Covid, les conditions sont très particulières sur les tournages et ont des conséquences sur notre quotidien. Avec les terrasses et les commerces fermés durant quasiment toute la période de tournage, je n’ai pas eu l’occasion de découvrir Mulhouse, mis à part les beaux coloris des maisons… Après, je connais la région pour y avoir joué des pièces de théâtre. Après Mulhouse, le tournage du film « Le principal » se terminera le 3 juin, à Cabourg. Ce sera plus près de chez moi, je vis en Normandie.

 

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR