Suivez-nous :
 « Terra Alsatia » : un son et lumière historique XXL en 2024, signé Damien Fontaine   | M+ Mulhouse

 « Terra Alsatia » : un son et lumière historique XXL en 2024, signé Damien Fontaine  

14 décembre 2023 à 15h36 par 6 44712

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Un spectacle son et lumière historique immersif pour un voyage fascinant en Alsace, de 1859 à la fin de la deuxième guerre mondiale, 160 acteurs-figurants, 50 représentations, 16 000 spectateurs attendus… « Terra Alsatia, aux lueurs de l’histoire », présenté du 22 février au 17 mars à l’église Saint-Etienne, sera la sensation de ce début 2024, à Mulhouse.

Les premières images des projections donnent le ton. « Terra Alsatia, aux lueurs de l’histoire » sera la sensation de ce début 2024, à Mulhouse, en proposant de se plonger, durant 1h30, dans la vie tourmentée de l’Alsace, depuis la veille de la guerre de 1870 jusqu’au lendemain de celle de 1939-1945, par le biais d’un son et lumière immersif XXL, qui met en scène 160 acteurs et figurants à l’intérieur de l’église Saint-Étienne… Une proposition que l’on doit au compositeur et réalisateur Damien Fontaine et à l’entreprise locale TSE, en lien avec l’église Saint-Étienne. Le metteur en scène Damien Fontaine est loin d’être un inconnu. Au cours de ces 15 dernières années, il a signé de nombreux spectacles multimédias, en France et à l’international, devant plus de 12 millions de personnes au total. Citons « Lyon née de la lumière » dans la cathédrale Saint-Jean de Lyon (2021), « Embrasement » dans l’église de Châtillon-sur-Chalaronne (2022), « Nikolaos » dans l’église de Neufchâteau (2023) ou encore la célébration des 200 ans de l’Indépendance de la Colombie en 2019 devant 850 000 personnes, le 1er Festival des lumières de Dubaï…

Trompe l’œil et jeu bien réel des figurants et comédiens

DRPremières projections au sein de l’église Saint-Etienne.

À Mulhouse, « Terra Alsatia » invitera le public à embarquer, non seulement, dans la grande histoire de la région, mais également dans l’intimité de familles singulières. « Ou comment les pages emblématiques et historiques de l’Alsace prennent étonnamment corps à travers le prisme de destinées romanesques. Ce spectacle déroule l’incroyable parcours, sur huit décennies, de plusieurs générations d’hommes et de femmes anonymes. Sur fond de rivalités, de passions, d’amour et de pardon… », explique Damien Fontaine dans sa note d’intention. Avant de préciser : « Les pierres de l’église Saint-Étienne, drapées de couleurs, de décors en trompe l’œil, portent alors avec faste cette création, prolongeant de manière virtuelle le jeu bien réel des figurants et comédiens présents sur les différents espaces scéniques. Afin de bâtir un exceptionnel écrin artistique, autant que de nouer une aventure humaine et spirituelle unique. Où l’on chante, où l’on célèbre l’Alsace et son message d’universalité ».

Au total, ce sont 50 séances qui sont programmées tous les jours, du jeudi 22 février au dimanche 17 mars 2024 à 18h45 et 21h, à l’église Saint-Etienne, 10, rue Magenta. 16 000 spectateurs sont attendus pour ce son et lumière immersif à 360 degrés dont on n’a pas fini d’entendre parler. Les réservations sont d’ores et déjà ouvertes.

Tous les jours du jeudi 22 février au dimanche 17 mars 2024 à 18h45 et 21h à l’église Saint-Etienne, 10, rue Magenta. + d’infos et réservations (à partir du 17 décembre) : terra-alsatia.fr/– 03 89 35 48 48

À la recherche de 200 bénévoles et acteurs figurants

La production lance un appel pour faire partie des 160 acteurs-figurants du spectacle « Terra Alsatia, aux lueurs de l’histoire ». Aucun prérequis n’est demandé. Les répétitions auront lieu à partir du 6 janvier. Bon à savoir, les bénévoles ne sont pas obligés de participer à toutes les représentations, qui se tiendront au quotidien, du jeudi 22 février au dimanche 17 mars à 18h45 et 21h. La production est également à la recherche de 40 bénévoles pour les costumes, les accessoires, la logistique, l’accueil et la communication.

+ d’infos : terra-alsatia.fr– Contact : benevoles.terra.alsatia@gmail.com

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

12 réponses à “ « Terra Alsatia » : un son et lumière historique XXL en 2024, signé Damien Fontaine  

  1. « Tout travail, mérite salaire »…Est ce qu’iil y a quelque chose de prévu pour ce bénévolat ? et « Acteurs figurants » est considéré comme être intermittent de spectacle ?

    1. ça c’est bien alsacien… le principe dû bénévolat c’est que c’est un don de sois et de son temps. Payer chaque bénévole serai impossible et non rentable. Avec ce raisonnement il y’aurai plus de festival en France.

  2. Participer, en tant qu’amateur bénévole à un spectacle, surtout comme celui-ci, est un plaisir, une expérience humaine unique et non comme un travail. On ne s’adresse pas à des comédiens professionnels qui eux, bien évidemment, doivent être payés.

  3. Oui mais là, c’est un spectacle gratuit ? L’entrée est alors gratuite ? le matériel fait aussi partie de dons ? Là je vois que c’est payant, l’argent va où ? La salle a été payé par qui ? Je me pose juste des questions…

  4. Pour avoir participer en tant que bénévole comédien figurant dans son dernier spectacle Nikolaos à Neufchâteau (88) que chacun sache que l’investissement au départ et de 250 000 € minimum
    Voilà pourquoi que le spectacle ne peut pas être gratiut

  5. Jean-Michel, je vous recommande de commenter en restant dans votre champ de compétence qui ne semble pas être celui du spectacle vivant.
    Ce type de spectacle représente un travail colossal pour ses intervenants. Certains sont des professionnels comme les techniciens qui mettent en oeuvre le matériel et tous les aspects techniques, ainsi que les graphistes qui créent et animent 1h30 d’images qui vont servir de décor et métamorphoser le lieu.
    D’autres sont bénévoles comme les acteurs figurants et autres assistants.
    Si tout le monde était rémunéré à titre professionnel, ce genre de spectacle ne pourrait exister, ou alors ne s’adresserait qu’à une élite pour qui le prix de l’entrée n’a aucune importance.
    Mais au fait cher Jean-Michel,
    vous en prenez-vous également aux théatres ou spectacles amateurs associatifs qui osent faire des entrées payantes alors que personne n’est rémunéré?

  6. Bon, je paye la tva, les taxes et les impôts indirects et directs et tout ce qui s’en suit, je voudrais savoir où va cet argent avec un camembert comme le ferait chaque société dans un conseil d’administration…mais apparemment je demande de trop et cela irrite les personnes.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR