Suivez-nous :
« Stage en main » : le stage de 3e pour découvrir plus qu’une entreprise | M+ Mulhouse

« Stage en main » : le stage de 3e pour découvrir plus qu’une entreprise

5 février 2020 à 12h10 par 8750

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Réinventant le stage en milieu professionnel des élèves de 3e, le club d’entreprises FACE Alsace, en lien avec les conseils citoyen et participatif de Bourtzwiller et la Ville, a permis à des élèves du collège de Bourtzwiller de découvrir l’écosystème numérique de Mulhouse.

Découvrir le monde du travail, se confronter à ses réalités concrètes, préciser son projet d’orientation… Le stage d’observation en milieu professionnel des élèves de 3e, est obligatoire et constitue bien souvent le premier contact des collégiens avec le monde de l’entreprise. Ce stage ne tient pourtant pas toujours ses promesses… En effet, par manque de disponibilité, il est souvent difficile pour les entreprises d’accueillir un jeune sur une semaine. A l’inverse, les jeunes collégiens rencontrent des difficultés à trouver une entreprise ou une organisation accueillante, plus particulièrement les jeunes des quartiers prioritaires.

« Plus intéressant pour les élèves et pour les entreprises »

Engagé dans la lutte contre l’exclusion, le club d’entreprises FACE Alsace, qui gère notamment la plateforme monstagedetroisieme.fr expérimente un nouveau dispositif, à destination des élèves des collèges du Réseau d’éducation prioritaire + (REP+) : Stage en main. « L’idée est de permettre à un groupe d’élèves de découvrir collectivement plusieurs entreprises, via un parcours d’une semaine sur une thématique donnée, explique Khalid Abounasre, le directeur de FACE Alsace. C’est à la fois plus intéressant pour les élèves, qui découvrent plusieurs entreprises et explorent une thématique précise, sans avoir le temps de s’ennuyer, mais aussi pour les entreprises, qui ont plus de facilités pour accueillir les jeunes et présenter leurs activités et leurs métiers. »

Après une première expérience en décembre, où des élèves du collège Jean Macé ont pu découvrir une centrale biomasse, un méthaniseur, le campus d’Enedis ou encore l’entreprise Soléa, autour de la thématique du développement durable, cinq élèves du collège de Bourtzwiller ont participé, fin janvier, à une semaine de découverte de « Mulhouse 4.0 », soit l’écosystème numérique de la ville.

Découvrir la réalité des métiers du numérique

De l’Irfa Est à l’IUT Lab, en passant par le Tuba, le Technopôle et Sémaphore, Chaima, Ilyes, Myriam et Anissa ont ainsi découvert plusieurs acteurs du numérique et la réalité de leurs métiers. « Nous avons découvert et pu utiliser des imprimantes 3D, un logiciel de codage, un logiciel de dessin vectoriel, échangé sur les réseaux sociaux et même participé à un mini start-up week-end, expliquent les collégiens. Durant celui-ci, nous avons élaboré un projet autour d’une tablette pour être moins fatigués le matin, en trouvant des idées pour limiter le temps d’écran et les sollicitations extérieures. Nous avons également réalisé des porte-clés en découpe laser, que nous avons intégralement dessinés. Cette semaine était vraiment bien, mieux que si nous avions fait un stage dans une seule entreprise. »

A l’origine du projet, les conseils citoyen et participatif de Bourtzwiller qui ont travaillé sur le rapprochement entre le monde professionnel et les collégiens de Bourtzwiller. Travaillant en partenariat avec FACE Alsace, l’Education nationale et la Ville, les conseils ont ainsi permis la concrétisation de ce projet commun, « intéressant pédagogiquement parlant et qui a satisfait les entreprises et structures participantes, explique Cécile Sornin, adjointe au maire déléguée à la Démocratie participative et à la Politique de la ville. En travaillant de la sorte, avec plusieurs partenaires engagés, les projets ont plus de sens et d’utilité. J’espère que c’est le premier d’une longue série ! »

Plus d’infos : www.face-alsace.org

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR