Suivez-nous :
Sport : « En 40 ans, les jeunes ont perdu 30% de leurs capacités cardiovasculaires » | M+ Mulhouse

Sport : « En 40 ans, les jeunes ont perdu 30% de leurs capacités cardiovasculaires »

9 juin 2022 à 14h26 par 3940

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Évaluer le niveau de forme et de santé des collégiens, tout en les sensibilisant à la pratique sportive, c’est l’objectif de l’opération « Boost ta forme », qui s’est déroulée au collège Saint-Exupéry.

« Avec le Covid, on a vu une prise de poids chez les élèves et un manque de motivation pour se remettre au sport… On a de plus en plus d’élèves qui ont des problèmes cardiaques ou d’asthme », constate Marion Fayol, professeur d’Éducation physique et sportive (EPS) au collège Saint-Exupéry de Mulhouse. Pour appuyer ses dires et évaluer le niveau de forme des collégiens, la Collectivité européenne d’Alsace et les comités départementaux d’athlétisme du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ont mis sur pied l’opération « Boost ta forme », dans cinq collèges alsaciens.

Neuf exercices

« Nous évaluons le niveau de forme et de santé des collégiens grâce à deux outils créés par l’Institut des rencontres de la forme (Irfo), Diagnolife et Diagnoform, confie Pascal Bleu, président du Comité départemental d’athlétisme du Haut-Rhin et de l’Entente grand Mulhouse Athlétisme. Diagnolife est un questionnaire qui permet d’évaluer l’hygiène de vie, l’alimentation, le sommeil ou encore le temps passé devant les écrans, tandis que Diagnoform consiste à participer à neuf exercices physiques. »

Orienter vers différents sports

Durant la matinée, pas moins de 340 élèves des classes de 6e à 4e ont ainsi pu tester leur endurance, leur force, leur vitesse ou encore leur souplesse, avec plus ou moins d’entrain. « Toutes les mesures sont enregistrées et complètent la base de données de l’Irfo, ce qui permet un suivi, poursuit Pascal Bleu. Mais les mesures faites nous permettent également d’orienter les jeunes vers différentes pratiques sportives, en fonction de leurs résultats. L’objectif est aussi de les amener vers les clubs ».

« Il n’y a pas d’âge pour être en forme »

« Notre objectif est de faire comprendre que l’activité physique modérée est nécessaire pour être en forme tout au long de la vie, éclaire Rémi Stangret, le délégué régional de l’Irfo. En 40 ans, les jeunes ont perdu 30% de leurs capacités cardiovasculaires, ils sont passés de 3 à 4 minutes sur 800m… Notre approche est bienveillante, il n’y a pas d’âge ou de niveau pour être en forme et il faut agir sur les trois piliers que sont l’activité physique, l’alimentation et le sommeil ! »

Restitution

Les données collectées par l’Irfo au collège Saint-Exupéry et dans les quatre autres collèges alsaciens permettront de comparer les résultats en fonction des territoires, mais aussi de pouvoir établir un suivi régulier de l’état de forme des jeunes Alsaciens. « Nous allons aussi faire une restitution des résultats. L’idée est d’associer les collectivités locales, les associations sportives et les parents d’élèves, pour sensibiliser tout le monde », conclut Rémi Stangret.

+ d’infos sur irfo.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR