Suivez-nous :
SPA : une convention pour les animaux voyageurs | M+ Mulhouse

SPA : une convention pour les animaux voyageurs

18 décembre 2019 à 10h52 par 1 7900

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

La SPA, l’EuroAirport, la Préfecture et les Douanes ont signé une convention engageant l’association mulhousienne à prendre en charge les animaux saisis à l’EuroAirport…

L’EuroAirport a vu passer près de 9 millions de passagers cette année. Des chiffres qui n’incluent pas le nombre d’animaux, chiens, chats ou animaux plus exotiques… Et si la majorité de ces compagnons à quatre pattes (ou deux, c’est selon) voyagent en règle avec passeports et vaccinations à jour, ces critères ne sont pas toujours remplis. C’est dans ce cadre que la SPA, l’EuroAirport, la Direction générale des Douanes et la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (Préfecture) ont signé une convention de partenariat.

Passeport et vaccinations à jour

« En tant que porte d’entrée sur le territoire, nous travaillons avec les Douanes sur l’obligation de prendre en charge des animaux incertains », expose Denis Audemar, le responsable de la sécurité de l’EuroAirport. Traduisez qui peuvent être atteints de pathologies, comme la rage pour les chiens ou l’influenza aviaire, pour les oiseaux. « L’animal, pour entrer dans l’Union européenne, doit être à jour de vaccinations et avoir son passeport, explique Pascal Tschaen, chef de service des Douanes à l’EuroAirport. Nous sommes également confrontés à des trafics, concernant des serpents ou des tortues, notamment… »

La SPA : fourrière et refuge

La convention signée entre l’aéroport, les Douanes, la préfecture et la SPA, permettra de placer ces animaux en fourrière et/ou quarantaine, dès janvier, dans les locaux de la SPA, qui leur réservera une place dans sa future pension canine. « La SPA de Mulhouse est à la fois une fourrière et un refuge. Au bout de huit jours de fourrière (NDLR : excepté la quarantaine), les animaux passent systématiquement en refuge et sont mis en adoption. Chez nous il n’y a pas d’euthanasie », conclut le président de la SPA mulhousienne, François Tisserant.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR