Suivez-nous :
« Je peins, donc je suis » par Nicola Aramu

mercredi 29 mars 2017 au vendredi 14 avril 2017

« Je peins, donc je suis » par Nicola Aramu

Cour des Chaînes, Mulhouse

« La nature, les personnages, le quotidien, la mémoire et l’histoire sont l’apanage dont je me nourris comme peintre et graveur. Le passé de ceux qui nous ont précédés me réapparaît en images : photos de famille et cartes postales … des souffles de nostalgie et de douce mélancolie des choses perdues. En faisant resurgir du passé un monde réel, j’emploie la couleur pour créer des nouvelles émotions visuelles.
À l’origine de ma peinture est une réflexion sur des images publiques ou privées et sur la force et l’omniprésence de l’image en soi. Comme les sujets de mes tableaux dérivent souvent des photographies en noir et blanc, que j’ai collectionné depuis plusieurs années, on pourrait la considérer aussi un hommage à la photographie analogue et à la « brute « réalité.
En les transformant en peinture, j’essaie de leur donner une seconde vie et de les sauver de la disparition. Toutefois mon intention artistique n’est pas une reproduction photoréaliste, mais une réinterprétation et ainsi une appropriation personnelle des réalités passées et présentes. Par la combinaison des images publiques – qui font part de notre mémoire collective – avec des instantanés privés, je m’applique à la création d’une poésie fantastique et parfois ambiguë qui inspire notre mémoire et imagination.
Au regard de la multitude et diversité des images qui nous entourent, je travaille souvent en série comme au cas d’ESPECE, NEXT GENERATION, C’ERA UNA VOLTA … et FAMILY ALBUM.
Alternativement il y a des groupes d’oeuvres plus variés mais associés par un sujet commun comme WATER LANDSCAPES : une série de peinture paysage dédiée à l’élément de l’eau et examinée dans des manières plus ou moins classiques. » Nicola Aramu.

www.nicolaaramu.com

Print Friendly, PDF & Email
M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR