Suivez-nous :
Dans le monde de Debussy

vendredi 6 novembre 2020 - De 19h00 à 20h30

Dans le monde de Debussy

Auditorium du conservatoire, Mulhouse

Claude Debussy est le premier compositeur à avoir marié les timbres de la flûte, de l’alto et de la harpe et c’est autour de ce trio que le concert s’articulera. Isabelle Papirer (flûte), Magali Foubert (alto), Aude Rocca-Serra et Linyel Rakotoniaina (harpes) invitent le public à entrer dans l’univers coloré et mystérieux de Claude Debussy.

À cheval entre le XIXe siècle et le XXe siècles (1862–1918), ce compositeur marque l’histoire de la musique avec une œuvre modeste en nombre mais décisive. Se libérant des schémas classiques, il a suscité à la fois l’incompréhension et l’admiration de ses contemporains. En cela, il est rapidement devenu l’un des chefs de file d’une nouvelle musique française, empreinte de modernité.

Au programme :

• Suite Bergamasque (extraits)

Avec cette œuvre dont la première rédaction remonte à 1890 environ, Claude Debussy s’exprime pour la première fois au piano, dans un langage neuf et personnel. La Suite Bergamasque compte parmi les œuvres les plus célèbres de ce compositeur et est souvent considérée comme la meilleure composition pianistique de sa jeunesse.

• Epigraphes antiques

Les Six Épigraphes antiques ne sont pas une œuvre totalement nouvelle : Claude Debussy reprend en effet la musique de scène qu’il avait écrite en 1900-1901 pour une unique représentation récitée et mimée des douze Chansons de Bilitis de son ami le poète Pierre Louÿs, le 7 février 1901 avec la formation insolite de deux flûtes, deux harpes et un célesta. Il l’a remaniée et transcrite en 1914 pour piano à quatre mains. C’est le harpiste et chef d’orchestre Fabrice Pierre qui en fait une transcription qui se rapproche de la version initiale au niveau de l’orchestration.

• Sonate

Seule œuvre de ce programme écrite originalement pour cette formation, la sonate a été composée en 1915. Après un moment de découragement, Debussy retrouve l’inspiration créatrice et compose lors d’un séjour en Normandie 12 études pour piano et envisage une série de 6 sonates dans la forme ancienne. Il en composera trois. Pour contrer l’influence de la musique allemande (nous sommes en temps de guerre), il aspire à revenir à une forme traditionnelle de la musique française qu’il situe à l’époque de Rameau. D’une enivrante liberté de propose et de structure, cette sonate, quintessence de l’art poétique de Debussy, demeure pour beaucoup son chef d’œuvre suprême.

Informations pratiques :

Date & lieu : vendredi 6 novembre à 19h à l’Auditorium du Conservatoire de Mulhouse. Tarif : entrée gratuite, dans la limite des places disponibles. Durée : 1h30 environ

Réservation conseillée :

Au Théâtre de la Sinne – 39, rue de la Sinne à Mulhouse, jusqu’à la veille du spectacle.
Caisse du théâtre ouverte les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 10h30 à 12h30 et de 16h à 18h30.
Réservation par téléphone au 03 89 33 78 01 de 14h30 à 16h les mêmes jours.

Sur place à la caisse du soir, 45 minutes avant le démarrage du spectacle.

Placement numéroté, dans le respect des consignes sanitaires en vigueur.
Renseignements : au 03 69 77 65 00 _ conservatoire@mulhouse.fr

Suivez l’actualité du Conservatoire de Mulhouse sur la page Facebook ConservatoireMulhouse et sur conservatoire-mulhouse.fr

 Prix : Entrée gratuite

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR