Suivez-nous :
Musique

jeudi 11 mai 2017 - A 20h00

António Zambujo

La Filature, Mulhouse

C’est à Beja, tout au sud du Portugal dans la région de l’Alentejo, qu’a grandi António Zambujo. C’est là qu’il a pu écouter le fameux « Cante Alentejano », chant traditionnel d’hommes dont la polyphonie accompagnait le travail. Puis il y eu le choc d’une rencontre : celui du fado d’Amália Rodrigues. C’est sans doute elle, la diva du blues portugais avec sa mélancolie transcendée, qui allait définitivement décider du destin de cet homme à la voix d’ange. Il avouera même avoir pleuré à 24 ans lors de sa disparition en écoutant en boucle un de ses disques. Aujourd’hui, à tout juste 40 ans, il incarne la figure d’un néo fado qui n’est plus tout à fait du fado, mais qui en possède toute l’intensité. Et de fait son timbre de velours a quelque chose de João Gilberto, Caetano Veloso ou Chico Buarque… Ses compositions se sont teintées au fil du temps de bossa-nova mais également d’un jazz à la Chet Baker, sans oublier les traditions rurales de sa région d’origine. Avec une équipe de musiciens auxquels il reste fidèle, il a su créer un son bien à lui, un univers qui accueille avec hospitalité sa voix à la beauté singulière qui réunit en elle le masculin et le féminin. Une saudade lumineuse qui mêle lamento et jazz avec une douce sensualité.

www.antoniozambujo.com

Grande salle.

Réservez vos billets en ligne.

Print Friendly, PDF & Email
M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR