Suivez-nous :
Soléa : un retour à la normale pour la rentrée, sans surcoût | M+ Mulhouse

Soléa : un retour à la normale pour la rentrée, sans surcoût

30 août 2021 à 10h17 par 7170

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Après avoir adapté son offre de transports pendant un an et demi en raison de la pandémie, Soléa s’apprête à aborder la rentrée avec la volonté de revenir à un fonctionnement normal, dès ce lundi 30 août.

La Covid-19 a bousculé les habitudes : consommation, télétravail, transport… Chez Soléa, qui gère le réseau de bus et de tram à Mulhouse et dans l’agglomération, la crise s’est également fait ressentir, avec une baisse de la fréquentation des transports en commun depuis début 2020. « En 2019, nous avons transporté 29 millions de voyageurs, contre 23 millions en 2020, expose Alexis Steyaert, le directeur général de Soléa. Depuis début 2021, nous remarquons une baisse de la fréquentation de l’ordre de 20%. » Et si l’entreprise s’est adaptée à la situation en réduisant notamment son offre pendant les confinements, l’heure est à un retour à la normale pour la rentrée.

Quelques ajustements

Des aménagements pour faciliter la vaccination

Si Soléa désinfecte ses véhicules chaque jour et que les gestes barrières restent obligatoires sur tout le réseau, l’entreprise va plus loin et ajuste ses services pour faciliter l’accès à la vaccination. Ainsi, les habitants de plus de 75 ans de 12 communes, dont Mulhouse, bénéficient d’un aller-retour gratuit en bus ou tram pour se rendre à leur rendez-vous vaccinal. Seule condition : être âgé de plus de 75 ans, être muni de sa carte d’identité, ainsi que de la convocation au centre de vaccination. Par ailleurs, le Centre de vaccination de Mulhouse étant à proximité immédiate du P+Tram Université, Soléa a choisi d’offrir le stationnement aux automobilistes venant s’y faire vacciner. Là aussi, une pièce d’identité et une convocation au Centre de vaccination sont demandées, pour bénéficier de la gratuité.

« L’enjeu est de faire revenir les voyageurs, poursuit Alexis Steyaert. Nous souhaitons les rassurer : les véhicules sont désinfectés quotidiennement, nous rappelons aussi la nécessité du port du masque et du respect des règles sanitaires. » Et, si Soléa s’est adapté aux nouveaux usages induits par la pandémie, elle a aussi effectué quelques ajustements sur le réseau pour la rentrée. Parmi les nouveautés, on peut citer le prolongement de la ligne C6 jusqu’à la zone Espale de Sausheim, une modification de la ligne 11 à Riedisheim, ainsi que la création, à l’automne d’une nouvelle ligne 17, destinée à desservir le futur centre pénitentiaire de Lutterbach. « Le but est de faire la jonction entre le tram-train et le centre pénitentiaire, en passant par la Cité de l’habitat et la ZA de la Savonnerie, ce qui permet aussi d’accéder au CINE Le Moulin », précise le directeur de Soléa. Autre nouveauté : la gratuité du réseau Soléa pour les accompagnants de personnes à mobilité réduite, détenteurs d’une carte d’invalidité ou d’une carte Mobilité inclusion.

Pas de hausse des tarifs

Rien de neuf en revanche concernant les tarifs, depuis la dernière modification de 2019, qui était… une baisse, le ticket passant de 1,50€ à 1,40€. « Depuis, ça n’a pas bougé et le tarif n’augmentera pas cette année », confie Yves Goepfert, le vice-président de m2A en charge des Transports et des mobilités. Et ce, malgré le surcoût qu’engendre le remplacement progressif des bus diesel par des bus au biogaz (lire notre article) : « Nous en avons déjà 15 et 7 vont encore arriver d’ici la fin de l’année. D’ici 2024, nous aurons 26 bus standards et 15 bus articulés qui rouleront au biogaz. Chaque bus remplacé est un bus qui roule au gaz et dont le prix est 30% plus élevé que pour un bus diesel. » A savoir 350 000 euros pour un bus standard et 530 000 euros pour un articulé, des chiffres qui peuvent donner le tournis quand on sait que la flotte de Soléa compte quelque 130 véhicules.

+ d’infos sur www.solea.info

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR