Suivez-nous :

26 mars 2024 à 11h02 par 2 055 0

Silke Van Avermaet : « L’objectif du VMA, c’est de remporter au moins un trophée »

Silke Van Avermaet : « L’objectif du VMA, c’est de remporter au moins un trophée » | M+ Mulhouse
Silke Van Avermaet : « L’objectif du VMA, c’est de remporter au moins un trophée » | M+ Mulhouse

Silke Van Avermaet : « L’objectif du VMA, c’est de remporter au moins un trophée »

26 mars 2024 à 11h02 par 2 0550

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Après avoir assuré sa 3e place en championnat, synonyme de qualification directe en coupe CEV, le Volley Mulhouse Alsace (VMA) aborde plusieurs grandes échéances cette semaine. La première, dès ce mardi 26 mars à 20h contre Béziers, en quart de finale des play-offs au Palais des sports. La seconde aura lieu, samedi 30 mars, avec la finale de la Coupe de France face à Nantes. Le point avec la capitaine de l’équipe Silke Van Avermaet qui pose les ambitions de cette fin de saison.

La victoire (3-0) face à Le Cannet samedi dernier, vous assure de terminer 3e du championnat. Cerise sur le gâteau, ce succès a eu lieu pile à la date d’anniversaire du club, qui fêtait ses 50 ans…

C’était extrêmement important de gagner face à Le Cannet. Cette victoire nous a fait du bien et nous a donné de la confiance à l’heure où plusieurs grandes échéances commencent à arriver. Cela fait des années que nous avons un super public, qui nous soutient, nous encourage. L’ambiance était vraiment chouette samedi. L’objectif de cette fin de saison est de remporter au moins un trophée, c’est pratiquement une obligation quand on joue à Mulhouse. Beaucoup d’équipes sont très fortes cette année donc ça ne va pas être facile, mais on va tout donner.

À commencer par ce premier rendez-vous, ce mardi 26 mars à 20h au Palais des sports, face à Béziers…

Nous avons affronté Béziers, il y a tout juste deux semaines (Ndlr : le VMA s’était imposé 3-2 dans un match extrêmement serré), mais on sait que ce ne sera pas le même match. On a énormément travaillé pour aborder ce genre de rencontres, tant physiquement que tactiquement, nous avons passé beaucoup de temps à travailler avec la vidéo. C’était également important pour nous de terminer dans le Top 4, pour pouvoir jouer ce premier match des play-offs chez nous (Ndlr : les quarts de finale des play-offs se jouent cette saison au meilleur des cinq matches. Il faudra gagner trois matches face à Béziers pour atteindre les demi-finales).

« On va tout jouer à 100% ! »

Catherine Kohler Le VMA débute cette semaine cruciale, dès ce mardi 26 mars contre Béziers, dans son fief du Palais des sports.

Cette saison a aussi été marquée par certaines défaites, plutôt inhabituelles pour un club de votre calibre. Comment l’expliquez-vous ?

Le début de saison n’était vraiment pas facile. C’est vrai que nous avons subi quelques revers et ça a été un peu poussif parfois. On a eu besoin d’une phase d’adaptation pour trouver notre équilibre entre les différentes arrivées et les différents départs. Mais depuis le mois de janvier, l’équipe joue beaucoup mieux. Aujourd’hui, nous savons comment gagner des matchs. On va tout jouer à 100% !

Ce samedi, un autre grand rendez-vous vous attend. Vous affronterez les Neptunes de Nantes en finale de la Coupe de France à la Halle George Carpentier, à Paris. L’objectif c’est de ramener une deuxième coupe à la maison ? (Ndlr : le VMA a remporté la Coupe de France en 2021)

Nous nous sommes déjà inclinées deux fois face à Nantes en championnat, cette saison (défaites 3-0 à l’extérieur le 16 décembre et 1-3 à domicile le 2 mars). De plus, Nantes a terminé premier de la saison régulière et part donc favori. Mais une finale, c’est une finale et il peut tout se passer. Nous avons une chance de l’emporter si on se donne à fond. J’espère qu’on sera sous notre meilleur jour et que l’on produira du beau jeu. On pourra également compter sur le public car plusieurs bus de supporters font le déplacement pour venir nous encourager.

D’un point de vue plus personnel, c’est votre troisième saison à Mulhouse, votre première en tant que capitaine, comment avez-vous abordé ce nouveau statut ?

Pour moi qui suis partie de Belgique, il y a trois ans, je peux le dire, Mulhouse est devenue un peu ma maison aujourd’hui. Le Volley Mulhouse Alsace est un très beau club, familial, avec de très belles valeurs. On ressent que le club représente quelque chose d’important dans la ville. Je suis extrêmement fière et honorée d’être capitaine de cette équipe.

Propos recueillis par Léo Vallori 

+ d’infos : volleymulhousealsace.frFacebook.com/mulhousevolley

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR