Suivez-nous :

11 octobre 2023 à 16h06 par 1 266 0

SapoCycle : une nouvelle vie solidaire pour les savons recyclés

SapoCycle : une nouvelle vie solidaire pour les savons recyclés | M+ Mulhouse
SapoCycle : une nouvelle vie solidaire pour les savons recyclés | M+ Mulhouse

SapoCycle : une nouvelle vie solidaire pour les savons recyclés

11 octobre 2023 à 16h06 par 1 2660

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Collecter et recycler les savons utilisés dans les hôtels, pour les redistribuer aux personnes dans le besoin, c’est la mission de l’association mulhousienne SapoCycle France. En cinq ans, 100 000 savons socialement responsables ont ainsi été redistribués.

Utiliser du savon pour se laver les mains : un geste à la fois simple et très efficace pour éliminer les microbes, effectué quotidiennement par des milliards de personnes dans le monde. Pourtant, chaque année, plusieurs millions de personnes et notamment d’enfants, meurent de maladies qui pourraient être évitées avec une bonne hygiène des mains. C’est en vivant au Cameroun, avec son mari hôtelier, que la journaliste franco-suisse Dorothée Schiesser a été sensibilisée aux maladies liées au manque d’hygiène et a eu l’idée de créer une filière de recyclage et de redistribution du savon.

« D’un côté, il y a tous ces savons à usage unique utilisés par les clients des hôtels, qui sont jetés après utilisation et, de l’autre, il y a tous ces gens qui n’ont pas accès au savon, explique Dorothée Schiesser. J’ai eu envie de faire quelque chose de concret, à la fois pour l’environnement, puisque le recyclage des savons usagés réduit les émissions de CO2 de 90% par rapport à leur incinération, mais aussi pour la solidarité et l’intégration sociale. Le savon est vraiment un produit miracle : il existe depuis l’Antiquité, est simple à produire et très bon marché, il se conserve, ne garde aucune bactérie et, surtout, il sauve des vies ! »

Les savons recyclés par des salariés en insertion

Simon Haberkorn

C’est en 2014 que Dorothée Schiesser crée, à Bâle, la fondation SapoCycle, une organisation à but non lucratif, qui travaille avec les hôteliers pour récupérer les savons utilisés. Ceux-ci sont ensuite recyclés dans un atelier d’insertion, qui emploie des personnes en situation de handicap. Suite à la réussite de cette première étape, l’association SapoCycle France est née, à Mulhouse, en 2018. « Nous avons dû créer tout un processus pour nous permettre de recycler le savon, sous un strict contrôle bactériologique, tout en gardant la traçabilité de chaque savon que nous recevons. Il existe une cinquantaine de types de savons solides différents et il ne faut pas les mélanger. »

Ce sont les salariés en insertion de l’Adapei Papillons Blancs d’Alsace qui se chargent du recyclage des savons, dans leur atelier de la rue du Ladhof à Colmar. Louis, Jean-Christophe, Marie, Frédéric, Joëlle et leurs collègues reçoivent chaque jour de nombreux lots de savons collectés par les hôtels. Ces savons sont nettoyés et râpés, avant d’être broyés en une poudre fine. Cette poudre est ensuite mélangée à de l’eau déminéralisée, ce qui permet la création d’un nouveau boudin de savon. Ces boudins sont alors coupés en petits savons, avant d’être tamponnés avec le logo de SapoCycle. Ils passent ensuite quelques jours à sécher, avant d’être envoyés aux associations partenaires qui se chargent de les distribuer gratuitement.

17 tonnes de savons collectées

Simon Haberkorn

Sans but lucratif, SapoCycle finance son action par une contribution des hôtels participants, par le Fonds social européen et par du mécénat, notamment de la fondation Caritas. Il est aussi possible de personnaliser les logos et les emballages cartonnés des savons, pour les structures qui le souhaitent.

« En cinq ans, nous avons collecté 17 tonnes de savon en France et redistribué plus de 100 000 savons, essentiellement dans le Haut-Rhin, via des associations comme le Secours Populaire, les Restos du cœur, la Banque Alimentaire, la Croix-Rouge, APPUIS, l’Ordre de Malte… Nous travaillons avec 135 hôtels partenaires, de toutes tailles, il y a des petits hôtels qui nous envoient leur savon une fois par an et d’autres, beaucoup plus grands, comme les hôtels des parcs Disney ou la Société des Bains de Mer de Monaco. À Mulhouse, nous travaillons avec les hôtels Best Western Salvator et RésidHôtel Mulhouse Centre. Et, à la fin du mois d’octobre, nous lançons le dispositif en Allemagne ! »

+ d’infos : sapocycle.org

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR