Suivez-nous :
Rénovation des écoles, puissance 10 | M+ Mulhouse

Rénovation des écoles, puissance 10

4 janvier 2022 à 17h26 par 7 6411

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Après le centre-ville, c’est au tour des écoles des quartiers des Coteaux et de Bourtzwiller d’opérer leur restructuration en profondeur, dans le cadre de l’ambitieux Plan écoles de la Ville de Mulhouse, doté de 80 millions d’euros.

Au regard des chantiers déjà réalisés et des autres en cours, le Plan écoles de la Ville de Mulhouse n’a rien d’un effet d’annonce. « Né en 2012, le Plan écoles est une vraie stratégie sur 25 ans portant sur la mue du patrimoine bâti, dont on voit désormais les effets », commente le maire de Mulhouse, Michèle Lutz. Du centre-ville à Bourtzwiller, en passant par les Coteaux, ce sont dix écoles qui sont concernées par cette première phase de rénovation complète et/ou de reconstruction, pour quelque 80 millions d’euros investis avec des aides de l’Etat, du Fonds européen de développement régional et de la Région Grand Est. « Ces 10 écoles rénovées profiteront à 23% des enfants scolarisés à Mulhouse, soit un élève sur quatre, c’est énorme ! », souligne Chantal Risser, adjointe au maire déléguée à l’Education.

Trois groupes scolaires aux Coteaux

Cabinet Philippe MADEC et BUOB architecteVue du groupe scolaire qui verra le jour au nord de l’actuelle école Pergaud.

Après l’école élémentaire Cour de Lorraine et les maternelles Filozof et Porte du Miroir qui affichent leurs nouveaux visages au centre-ville, suite à leur réhabilitation en profondeur menée de 2013 à 2019, mais aussi la création, en 2015, d’une école relais devenue l’école multilingue Illberg, tous les regards se portent aujourd’hui sur le quartier des Coteaux.

« La recomposition complète du paysage scolaire s’inscrit dans le cadre, plus large, de la transformation du quartier avec le Nouveau programme de renouvellement urbain et ses 280 millions d’euros injectés », explique Michèle Lutz. « Des six écoles actuelles (quatre maternelles et deux élémentaires), l’objectif est de réaliser trois nouveaux groupes scolaires – comportant chacun des classes maternelles, élémentaires et un périscolaire – au Sud, à l’Ouest et au centre des Coteaux pour rapprocher les écoles des habitants, permettre une continuité pédagogique et faciliter, au final, la vie des parents… », précise Chantal Risser. Respectivement situés à quelques pas de l’actuelle école Pergaud, sur l’emprise du terrain de football de proximité, et sur le site de l’ancienne école Camus (en une de l’article), les deux premiers groupes scolaires des Coteaux devraient progressivement sortir de terre, à partir de 2022, pour une livraison prévue à la rentrée 2024. Le troisième groupe scolaire verra, lui, le jour pour la rentrée 2026 sur l’emprise de l’actuelle école élémentaire Matisse. Budget total dédié à la réalisation de ces trois groupes scolaires, menée en concertation avec la communauté éducative mais aussi les enfants et leurs parents, via l’Agence de la participation citoyenne : 38 millions d’euros.

Restructuration du groupe scolaire Hugo, à Bourtzwiller

Dopé par le précédent Programme de renouvellement urbain qui aura transformé le quartier en profondeur, le paysage scolaire de Bourtzwiller se redessine, lui aussi. Débuté en 2016, le programme de rénovation-réhabilitation du groupe scolaire Brossolette (2,75 millions d’euros), vient de s’achever et sera complété, en 2022, par la renaturation de la cour d’école (320 000 euros). Mais le grand chantier à venir portera sur la restructuration du groupe scolaire Hugo (20 millions d’euros), qui sera en capacité d’accueillir 155 enfants en classes de maternelle et en classe passerelle, 365 enfants en classes élémentaires, tout en proposant un site périscolaire de 360 m² et une salle de sport de 570 m². Le début des travaux est prévu à l’été 2022 pour une livraison du groupe scolaire à la rentrée 2024.

En complément de ces travaux, l’école maternelle Victor Hugo existante sera conservée et rénovée (1 million d’euros, travaux en 2025) pour accueillir les enfants de l’école Bourtz pendant sa rénovation (1,5 million, travaux en 2026), puis les enfants de l’école maternelle Charles Perrault.

« A Bourtzwiller, comme aux Coteaux, les travaux comportent un important volet environnemental. Nous ne pouvons plus construire comme avant, nous devons penser à l’environnement et à la qualité de vie en végétalisant les cours, en imaginant des îlots de fraîcheur… », souligne Michèle Lutz. « De la même manière, la situation sanitaire nous a amené à repenser les aménagements en termes d’entrées et de sorties des élèves, de circulations dans les bâtiments, de points d’eau et de sanitaires », poursuit Chantal Risser.

Et ailleurs

Catherine Kohler Le groupe scolaire Sellier fait l’objet de travaux.

La Ville le martèle : les travaux ne se limitent pas aux spectaculaires opérations menées dans le cadre de l’ambitieux Plan écoles, à l’image des travaux menés au sein des groupes scolaires Sellier pour 3,15 millions d’euros (extension de l’école élémentaire et travaux de mise en accessibilité en septembre 2020, puis chantier d’extension et de rénovation de l’école maternelle en cours pour une livraison en septembre 2022) et Pierrefontaine pour 550 000 euros (création de quatre salles de classe et de sanitaires en extension du préau existant pour avril 2022). Enfin, la Ville a programmé quantité d’opérations, entre 2020 et 2025, à l’échelle de l’ensemble des écoles mulhousiennes en termes de performances énergétiques (1,9 M€), mise en conformité d’accessibilité et incendie (2,6 M€), travaux de sûreté dans les écoles (mise en place d’alarmes attentat et d’alarmes anti-intrusion, rehausse des clôtures… : 1,5 M€), réfection des cours d’écoles (1,3 M€), travaux de mise aux normes d’accessibilité (1,8 M€) et de travaux de maintenance des écoles (5 M€, soit 1 M€ environ/an). Conclusion de Romain Bernaud, inspecteur de l’Education nationale (circonscription de Mulhouse 2) : « Les engagements et les efforts engagés à Mulhouse pour l’école sont une chance pour les enfants, tout comme pour les enseignants ! »

Rentrée 2022 : inscriptions en ligne à partir du 17 janvier

Proposée pour la première fois l’an passé et utilisée par 85% des familles, l’inscription en école maternelle (petite section) ou en élémentaire (CP) pour la rentrée 2022, qui n’est pas automatique, est possible en ligne.

  • Du 17 janvier au 6 février 2022. Inscriptions en école élémentaire (CP), pour les enfants actuellement scolarisés en grande section de maternelle.
  • Du 31 janvier au 20 février 2022. Inscriptions en école maternelle (petite section), pour les enfants nés en 2019. Inscription en TPS (très petite section), pour les enfants nés en 2020 (écoles maternelles Dieppe, Saint-Exupéry, Tonneliers, Verne).
  • Du 25 avril au 13 mai 2022. Inscriptions en classe Passerelle, pour les enfants nés en 2020 (information des parents en mars).

Les inscriptions se font en ligne sur e-services.mulhousealsace.fr, sauf pour les classes passerelles qui se font auprès des directeurs des écoles concernées.

+ d’infos : 03 89 32 58 72, du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 17h et par mail : inscriptions.scolaires@mulhouse-alsace.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “Rénovation des écoles, puissance 10

  1. Quand on compare aux 2 millions du plan vélo, on ne se dit pas qu’il y a trop pour les ecoles, mais que le budget du plan vélo est ridicule. Inadéquat. Honteux.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR