Suivez-nous :

14 novembre 2023 à 16h36 par 2 034 0

Quinzaine du diabète : sensibiliser et dépister dans toute la ville

Quinzaine du diabète : sensibiliser et dépister dans toute la ville | M+ Mulhouse
Quinzaine du diabète : sensibiliser et dépister dans toute la ville | M+ Mulhouse

Quinzaine du diabète : sensibiliser et dépister dans toute la ville

14 novembre 2023 à 16h36 par 2 0340

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 2 minutes

Avec la Quinzaine du diabète, la Ville et de nombreux partenaires se mobilisent pour sensibiliser, dépister et informer le public sur cette maladie chronique, qui ne cesse de gagner du terrain. De nombreuses actions gratuites sont proposées jusqu’au 29 novembre.

C’est une maladie chronique, souvent sans symptômes, mais qui tue 6,7 millions de personnes dans le monde chaque année (chiffre 2021 de Santé Diabète) : le diabète se caractérise par un excès de sucre dans le sang, l’hyperglycémie. Qu’il soit de type 1 (10% des cas) ou de type 2 (90% des cas), le diabète peut amener des complications dramatiques : insuffisance rénale, infarctus, AVC et problèmes cardiovasculaires, cécité, problèmes aux pieds qui peuvent aller jusqu’à l’amputation…

En forte progression depuis de nombreuses années, le diabète de type 2 est lié à l’évolution des modes de vie, favorisé par une alimentation trop riche ou déséquilibrée et le manque d’activité physique. En 2021, 4,2 millions de personnes étaient identifiées comme diabétiques en France par l’Assurance maladie. L’Alsace, et notamment Mulhouse, sont particulièrement concernées, avec une prévalence de plus de 30% de personnes diabétiques par rapport à la moyenne nationale.

« Une maladie de civilisation » 

Face à ce constat, la Ville et de nombreux partenaires proposent depuis plusieurs années de nombreuses actions pour lutter contre le diabète, notamment avec l’organisation de la Quinzaine du diabète.

« La Ville de Mulhouse, qui fait partie du réseau des Villes-Santé de l’OMS, est engagée de longue date sur les questions de santé, pour lutter contre les inégalités d’accès aux soins, mener des actions de prévention et travailler en transversalité avec les partenaires du territoire, explique Henri Metzger, conseiller municipal délégué à la Santé. Le diabète de type 2 est une maladie qu’on pourrait qualifier « de civilisation », en lien avec l’alimentation déséquilibrée et trop riche en sucre et la sédentarité. Mulhouse est particulièrement concernée, c’est pourquoi nous avons mis en place la Quinzaine du diabète, dont le premier objectif est le dépistage. Nous souhaitons aller au-devant des populations éloignées des dispositifs de santé, en menant ces dépistages, qui sont suivis d’échanges avec des professionnels de l’alimentation et de la santé, dans des lieux comme les centres socioculturels, les foyers ou le marché. Ces dépistages concernent plusieurs milliers de personnes chaque année, dont 3% à 4% présentent des taux de glycémie anormaux. »

Des contrôles gratuits de la glycémie

Catherine KohlerLe dépistage est rapide, gratuit et indolore.

Jusqu’au 29 novembre, diverses actions gratuites sont ainsi proposées aux quatre coins de la ville, dans les centres socioculturels, établissements de santé, espaces de solidarité, écoles : contrôles de la glycémie et dépistages suivis d’un petit-déjeuner, conseils en diététique et santé, conférences, activités physiques… Télécharger le programme complet

Trois conférences gratuites sont également au programme : Le microbiote, le ventre, un deuxième cerveau (17/11 à 18h30 à la Cour des Chaînes), le pied diabétique, quésako ? (23/11 à 18h30 à l’IFMS), les nouvelles technologies dans le diabète (29/11 à 17h au centre de santé EDeNS).

A noter que, durant la Quinzaine du diabète, toutes les pharmacies de Mulhouse proposent un contrôle gratuit de la glycémie.

Jusqu’au 29 novembre, divers lieux. + d’infos et programme complet : www.mplusinfo.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR