Suivez-nous :
Promenade de la Doller : des ruches et bientôt du miel « Mulhouse Diagonales » | M+ Mulhouse

Promenade de la Doller : des ruches et bientôt du miel « Mulhouse Diagonales »

21 juin 2022 à 17h18 par 4940

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Situé entre le Musée de l’auto et la rue de Quimper, le site de la Promenade de la Doller, aménagé dans le cadre de Mulhouse Diagonales, est un havre de paix au service de la biodiversité. Dans le cadre du budget participatif, des abeilles contribuent désormais au développement de cet écosystème riche…

Et un projet de plus à voir le jour dans le cadre du budget participatif Mulhouse Diagonales, que l’on doit, cette fois, à l’Association de prévention spécialisées mulhousienne (APSM) et à l’apiculteur Jean-Baptiste Turlot. Après la forêt « Miyawaki » et au milieu d’une faune et d’une flore omniprésentes (frayères à brochets, prairies inondables, mares à batraciens, libellules et insectes, haies et bosquets, pelouses sèches…) pour le plus grand bonheur des naturalistes de tous les horizons, la « Promenade de la Doller », située sur 10 hectares entre le Musée de l’auto et la rue de Quimper, accueille désormais ses premières ruches. À distance respectable des habitations et sur un site clôturé à l’abri des regards indiscrets, une quinzaine de ruches, à terme, accueilleront jusqu’à 70 000 abeilles chacune dans cet environnement. Ce qui devrait représenter, si toutes les conditions sont remplies, entre 20 à 30 kg de miel par ruche, à partir du printemps 2023, pour un cru estampillé « miel Mulhouse Diagonales ».

Production de miel et support pédagogique

Catherine KohlerLa Promenade de la Doller se caractérise par sa grande biodiversité.

« Les abeilles ont un rayon d’action de deux à trois kilomètres mais elles vont toujours au plus proche. Ici, on est assez loin des grandes cultures, le lieu a été renaturé, la végétation va éclore, on voit déjà les plantes pionnières s’installer… Il y a une mosaïque de milieux, avec la confluence de l’Ill et de la Doller », précise Jean-Baptiste Turlot, qui a déjà essaimé ses ruches sur les toits de DMC et du centre commercial Porte Jeune, entre autres.

La présence des abeilles permettra également de développer davantage l’écosystème de cette promenade. « Les abeilles vont aider à polliniser les plantes des alentours, ce qui va également profiter aux autres insectes pollinisateurs et développer tout le milieu », poursuit l’apiculteur, qui prévoit de végétaliser le grillage entourant les ruches.

Une partie de ces ruches sera exploitée par les apiculteurs professionnels locaux pour la production de miel, l’autre partie servira de support pédagogique pour les jeunes mulhousiens (scolaires, centres de loisirs…). Partie intégrante du projet « Ruches, miel et pollen », l’Association de prévention spécialisées mulhousienne (APSM) a fait travailler, en lien avec l’apiculteur, une dizaine de jeunes en chantiers éducatifs pour la construction des ruches pédagogiques.

Du concret

Catherine KohlerSéquence inaugurale du projet « Ruches, miel et pollen ».

« L’inauguration de ce nouveau lieu de vie montre que le budget participatif Mulhouse Diagonales et ses 300 000 euros dédiés, c’est du concret, souligne Cécile Sornin, adjointe au maire déléguée à la Démocratie participative lors de l’inauguration de ce mardi. « Ruches, miel et pollen » fait partie de l’un des 89 projets soumis au vote des Mulhousiens et l’un des 13 retenus au final (649 voix lors du vote en avril 2018). L’un des derniers projets encore à réaliser, dans le cadre du premier budget participatif mulhousien, sera l’observatoire à oiseaux au Champ de foire de Dornach, à l’automne 2022. »

Avec cette nouvelle réalisation, les aménagements de la Promenade de la Doller sont quasiment terminés. « Quand on se souvient comment était ce site avant, on peut dire que les transformations, réalisées en moins de deux ans, sont justes exceptionnelles », s’enthousiasme Catherine Rapp, adjointe au maire déléguée à la Nature en ville. En 2023, la balade se poursuivra vers les Terrasses du musées voisines en cours d’aménagement sur l’ancien site du service municipal Propreté urbain et parc auto (Pupa), le long du boulevard Roosevelt (lire notre article). Et toujours dans le cadre de Mulhouse Diagonales.  

Marc-Antoine Vallori avec Christophe Schmitt

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR