Suivez-nous :
Printemps du Tango : acte 5 du 8 au 11 juin | M+ Mulhouse

Printemps du Tango : acte 5 du 8 au 11 juin

29 mai 2017 à 17h02 par 2 6210

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Pour la cinquième année consécutive, le Printemps du Tango investit la ville le temps d’un week-end, pour le plus grand plaisir des amateurs de danse et de culture argentine.

Si la saison du tango a débuté depuis quelques semaines, avec des démonstrations et initiations dans différentes structures (Ehpad, collèges…), ainsi qu’une exposition visible à l’Office de tourisme, le week-end grand public, véritable festival, aura lieu du 8 au 11 juin. Soit quatre jours placés sous le signe de la danse et de la culture argentine au sens large. « La programmation se veut festive, pour fêter le cinquième anniversaire », lâche Nathalie Birling, la présidente de l’association Le Printemps du tango. La fête débutera dès le jeudi 8 juin avec, non pas de la danse, mais du théâtre, avec « Preuve d’amour » de la compagnie Zéfiro Théâtre, mêlant dialogues et passages dansés. « C’est la première fois que nous programmons du théâtre au Printemps du Tango, confie Michel Ludwiczak, membre de l’organisation. C’est une pièce que nous avons repérée au festival d’Avignon et qui nous a marqués. »

Christophe SchmittLes organisateurs du Printemps du tango, Michel Ludwiczak, Nathalie Birling et Ximena Zalazar – Firpo.

Premières fois

Des premières fois, cette nouvelle édition du Printemps du Tango, va en voir quelques-unes. Ainsi, en plus des nombreux spectacles, initiations ou milongas (ou bals tango),les organisateurs ont réservé quelques surprises au public. Parmi elles, « Tangalo, quand les chevaux dansent le tango », un spectacle équestre unique et ouvert à tous, place de la Réunion. Une conférence du docteur Carol Peters permettra de connaître les bienfaits du tango pour la santé, tandis que l’autre grande nouveauté devrait faire plaisir aux gourmands : la knack façon Buenos-Aires conçue par la boucherie-charcuterie Kaeffer pour l’occasion, à base d’épices argentines.

Le tango, sur de bons rails

« Nous voulons être présents partout en ville et surprendre le public là où il ne nous attend pas du tout », poursuit Nathalie Birling, introduisant par la même occasion une autre nouveauté du cru 2017 du festival. En effet, si La Filature, le Foyer Sainte Geneviève, la Place de la Réunion ou le Marché sont plutôt habitués à voir passer des tangueros, d’autres lieux le sont beaucoup moins. Le public pourra ainsi (re)découvrir le Pax et sa belle salle de spectacle, le Café des Bateliers au Drouot ou encore, et c’est « La » grosse nouveauté, la Cité du train, qui accueillera une master class, le concert d’Otros Aires, « de la même époque et dans le même esprit que Gotan Project », selon les organisateurs, ainsi que la clôture du festival avec Musica del monte.

Du 8 au 11 juin, divers lieux.
+ d’infos sur leprintempsdutango-mulhouse.fr et

Print Friendly, PDF & Email
Mots-clés : , , ,

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR