Suivez-nous :

30 janvier 2024 à 13h44 par 1 326 0

Prévention routière : les élèves ne tombent pas dans le panneau

Prévention routière : les élèves ne tombent pas dans le panneau | M+ Mulhouse
Prévention routière : les élèves ne tombent pas dans le panneau | M+ Mulhouse

Prévention routière : les élèves ne tombent pas dans le panneau

30 janvier 2024 à 13h44 par 1 3260

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 2 minutes

Tout au long de l’année, les quatre policiers municipaux de la brigade Écoles interviennent auprès des écoliers mulhousiens, pour les sensibiliser à la prévention routière. Reportage à l’école Wagner.

Au groupe scolaire Wagner, les CM1-CM2 de la classe de Florence Defer ont eu la visite d’agents de la police municipale, dans le cadre d’une matinée de sensibilisation à la prévention routière. « Est-ce que vous connaissez les différentes familles de panneaux ? » Pas impressionnés par Nathalie et Frédéric, les deux policiers en uniforme, les enfants ne tardent pas à répondre, avec plus ou moins de justesse. Les erreurs, il vaut mieux les commettre ce matin-là, lors de ce cours théorique, plutôt que lors du passage du « permis cycliste » que les élèves passeront sur la piste du Musée de l’auto, ou pire, sur la route.

« La tête est fragile à tous les âges ! »

La route, ces écoliers la partagent avec d’autres usagers, cyclistes ou piétons mais aussi des bus, des automobilistes… Un environnement qui comporte autant de dangers que le code de la route comporte de subtilités, que les policiers tentent de faire comprendre aux élèves. « Ceux qui ont un vélo, est-ce qu’ils ont un casque ? », lance Frédéric, rappelant aux élèves qu’à vélo, « le casque est obligatoire jusqu’à l’âge de 12 ans et qu’il est conseillé de le porter même après 12 ans. La tête est fragile à tous les âges ! »

Permis symboliques mais vraie sensibilisation

« Ces interventions sont importantes, elles nous permettent de leur rappeler plusieurs aspects du code de la route, on leur parle de ce qu’il faut porter à vélo pour être vu, des équipements obligatoires, des angles morts… », confie Nathalie, qui fait partie d’une brigade spécifique de la police municipale, dédiée aux écoles. « Nous sommes quatre policiers dans cette brigade, expose Frédéric. Nous faisons traverser les enfants devant les écoles le matin et assurons de nombreuses sessions de prévention, auprès des CE2 et des CM2, qui passent respectivement les permis piéton et vélo ». « Les permis sont symboliques mais ces séquences sont des piqûres de rappel pour les enfants, qui savent déjà beaucoup de choses, confie l’enseignante, Florence Defer. Le but est de leur rappeler que sur la route, on ne fait pas ce qu’on veut, et ils le prennent sérieusement. On voit comme ils sont concentrés quand vient l’heure de la partie pratique ! » En 2023, la brigade Écoles est intervenue auprès de 38 classes de CE2 et autant de classes de CM2, sensibilisant quelque 2 000 enfants à la prévention routière.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR