Suivez-nous :
Plan Lumière : découvrez les nouvelles « lueurs de la nuit » | M+ Mulhouse

Plan Lumière : découvrez les nouvelles « lueurs de la nuit »

16 mai 2023 à 17h11 par 1 4540

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 4 minutes

70% d’économies d’énergie, une réduction des émissions de gaz à effet de serre de 73%, un éclairage modulable et respectueux de la biodiversité, une nouvelle mise en lumière du patrimoine… Le Plan Lumière de la Ville, qui prévoit le passage de l’intégralité des luminaires en LED d’ici 2025, entre dans sa phase opérationnelle, avec un événement nocturne permettant à chacun de venir découvrir les nouvelles « lueurs de la nuit », vendredi 2 juin.

« Sobriété énergétique, sécurité, attractivité et, surtout, bien-être des Mulhousiens et de la biodiversité » : tels sont, pour le maire de Mulhouse Michèle Lutz, les maîtres mots du Plan Lumière de la Ville, qui va faire passer l’intégralité des luminaires mulhousiens en LED, d’ici 2025.

« Nous travaillons sur ce Plan Lumière depuis plusieurs années (lire notre article), explique Michèle Lutz. Pour nous, il était important de pouvoir passer à quelque chose de différent en termes d’éclairage public : plus économique, plus confortable pour les Mulhousiens et qui respecte d’avantage l’environnement et la biodiversité, tout en mettant en avant notre patrimoine avec la création d’ambiances lumineuses. La création de ce Plan a été un long processus avec une phase de diagnostic et d’analyse de l’ensemble du matériel existant, l’élaboration d’un nouveau schéma et de différents scénarios… Nous entrons désormais dans la phase opérationnelle de ce plan, avec une grande consultation citoyenne pour composer, ensemble, les ambiances lumineuses des lieux, en fonction de leurs usages. »

Tester les nouvelles ambiances lumineuses

Catherine KohlerLa Gare est l’un des premiers édifices mulhousiens à disposer d’un éclairage spécifique.

Une série de cinq ateliers participatifs est ainsi programmée, avec un évènement de lancement, le vendredi 2 juin à partir de 20h30, au parc Salvator. Proposé par la Ville et l’Observatoire de la nuit, cet évènement gratuit, ouvert à tous, sera l’occasion de découvrir les enjeux de l’éclairage public qui respecte la faune, la flore et les habitants, de réaliser une fresque de nuit, d’écouter un conte, mais surtout de découvrir les différentes ambiances lumineuses qui seront mises en place dans la ville, après concertation.

« La Ville implique les citoyens sur tous les grands projets, souligne Claudine Boni Da Silva, adjointe au maire déléguée à la Voirie. Après une première consultation sur le sujet, en 2019, nous souhaitons sensibiliser à l’importance de l’impact lumineux pour les habitants et la biodiversité, avec une démarche pédagogique animée par des experts. Il s’agit de faire prendre conscience des enjeux, en recrutant notamment des ambassadeurs de la nuit, et de faire remonter les usages en voyant ce qui est adapté, tant du point de vue de la sécurité que du bien-être. Nous devons agir de concert : nous, sur l’espace public, et les citoyens peuvent, eux, agir sur l’espace privé. »

« Le réseau d’éclairage devient un réseau intelligent »

Doté d’un important budget de plus de 24 millions d’euros, dont 18,3 millions d’euros pour le remplacement des luminaires, candélabres et armoires électriques (les près de 6 millions d’euros restants seront consacrés à la mise en lumière du patrimoine et à la scénographie), le Plan Lumière ambitionne de faire de Mulhouse une ville modèle en la matière.

« Mulhouse va être équipée d’un des systèmes d’éclairage les plus avancés, parmi les villes similaires, explique Alfred Jung, conseiller municipal délégué à l’Éclairage et au suivi du Plan Lumière. Le réseau d’éclairage de la ville va devenir un réseau intelligent, avec un pilotage centralisé de l’ensemble des points lumineux permettant d’allumer, éteindre et moduler l’éclairage selon les besoins, de réduire largement le taux de panne avec un système d’autodiagnostic mais aussi de récolter des informations sur la fréquence de passage, la pollution ou le bruit, grâce aux capteurs amovibles. »

De quoi permettre d’adapter, en temps réel, l’éclairage à la météo et à la luminosité, et aux différents besoins et usages : par exemple, éclairer davantage les sorties d’écoles en hiver ou les passages piétons pour chaque passage, créer des ambiances lumineuses sur les places et mettre en valeur les monuments, limiter l’éclairage dans les zones où la faune et la flore s’épanouissent…

Un bilan économique et écologique très efficace

Catherine Kohler

L’objectif de la Ville est, dans la continuité du Plan de sobriété énergétique de 2022 (lire notre article), de changer l’intégralité des 14 600 luminaires et des 12 900 candélabres en LED, d’ici la fin de l’année 2025. Les 300 armoires électriques du réseau seront également modifiées pour permettre la télégestion. 1 300 luminaires seront conservés et adaptés, dans l’esprit du « retrofit ». Ces changements ne nécessiteront pas de gros travaux mais des interventions régulières et continues, menées notamment dans le cadre de chantiers d’insertion avec des structures locales.

Le bilan économique et écologique de ce Plan Lumière s’annonce particulièrement efficace avec des économies d’énergie de l’ordre de 70%, soit 533 000€ économisés chaque année, pour un total de 18 millions d’euros d’économie, sur 15 ans. La réduction des émissions de gaz à effet de serre se monte à 73%, soit 300 tonnes d’équivalent CO2 évitées chaque année. « Nous n’avons pas attendu le contexte actuel pour nous préoccuper des économies d’énergie et de pollution lumineuse, conclut Michèle Lutz. Ce plan ambitieux permettra de réduire la facture d’énergie, de gagner en attractivité et d’améliorer le service aux habitants, notre objectif premier. »

+ d’infos sur le Plan Lumière et l’évènement « Les lueurs de la nuit » : www.mulhouse.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR