Suivez-nous :
Plan canicule : un millier de bénévoles du Réseau Apa veillent sur les aînés | M+ Mulhouse

Plan canicule : un millier de bénévoles du Réseau Apa veillent sur les aînés

8 juillet 2020 à 15h56 par 1 3250

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Déjà mobilisée en pleine crise du Covid-19, Danielle Buthiau est aussi l’une des 1 000 bénévoles du Réseau Apa, mobilisables en cas de déclenchement du Plan canicule, pour veiller sur les aînés et les personnes les plus fragiles. Rencontre.

« On ne se lance pas dans le bénévolat pour faire sa bonne action mais pour de bonnes raisons, après avoir mûrement réfléchi au sens de son engagement ! » Danielle Buthiau connaît la valeur du mot engagement. A 68 ans, après une carrière professionnelle de biologiste, cette pétillante retraitée cumule les casquettes de bénévole. Déjà membre active de l’association « Lire et faire lire », qui intervient auprès des scolaires, et à la Société protectrice des animaux (SPA), Danielle Buthiau fait désormais partie du millier de bénévoles du Réseau Apa, qui veille sur les ainés haut-rhinois et les personnes fragiles, en cas de déclenchement du Plan canicule par la Préfecture.

Garder le lien

« Ça fait longtemps que j’ai envie de m’investir auprès des personnes âgées car elles me touchent. J’ai envie de les aider à mon niveau, confie Danielle Buthiau. Tout a commencé par un concours de circonstances au début de la crise sanitaire du Covid. J’ai commencé à faire des masques pour le Réseau Apa, puis lorsque le Réseau Apa a lancé sa plateforme téléphonique de veille et fait appel aux bénévoles pour l’assurer, je me suis lancée. J’ai suivi, durant cette période si particulière, une dizaine de personnes âgées et isolées, du fait de la crise qui interdisait tout contact physique avec leurs familles, en passant, à chacune, un coup de fil par semaine pour vérifier que tout allait bien et garder le lien… »

Un lien, qui même après le pic de la crise passé, s’est d’ailleurs poursuivi avec deux aînés. « Je continue à les appeler, on a instauré une relation de confiance et, du coup, on a décidé de continuer à échanger, au rythme d’un appel tous les 15 jours. »

A la recherche de 20 bénévoles

C’est donc presque naturellement que Danielle Buthiau a franchi le pas lorsque le Réseau Apa a lancé son appel à bénévoles pour veiller sur les aînés, cet été, en cas de déclenchement du Plan canicule. « Nous sommes encore à la recherche d’une bonne vingtaine de bénévoles pour contacter les personnes inscrites sur les registres canicule, précise-t-on au Réseau Apa. En raison de la crise sanitaire, tous les appels téléphoniques des bénévoles se font depuis leur domicile. » Après avoir reçu une formation, Danielle Buthiau est désormais dans les starting-blocks.

« En cas de déclenchement du Plan canicule, je suis mobilisable. Comme en pleine crise du Covid-19, il s’agit d’appeler les personnes pour connaître leur état général, s’assurer que tout va bien, leur rappeler l’importance de bien s’hydrater et faire remonter les informations au Réseau Apa, qui prendra les mesures adéquates en cas de nécessité. Mon travail de bénévole consiste à garder le lien avec nos séniors. »

Et ne plus jamais revivre la crise de l’épisode caniculaire de 2003 encore présente dans toutes les mémoires. Question subsidiaire : quels sont les critères pour s’engager bénévolement ? Réponse sans équivoque formulée par Danielle Buthiau, qui fait également de l’archivage au siège mulhousien du Réseau Apa : « D’abord, je crois qu’il faut vraiment savoir ce que l’on veut et surtout, il faut vouloir apprendre, être curieux, en mettant de côté certaines choses que l’on pense évidentes… » Avis aux amateurs !

Toutes les personnes  qui souhaitent se porter volontaires peuvent se faire connaître auprès de Catherine Breysach : cbreysach@apa.asso.fr

Le Plan canicule mulhousien

 

Comme chaque année depuis la loi du 30 juin 2004, qui institue un dispositif de veille et d’alerte en cas de risques climatiques, le Plan canicule est en vigueur jusqu’au 15 septembre prochain. Une attention particulière est portée aux personnes « fragilisées » vivant à domicile (les personnes de plus de 65 ans ; les personnes invalides de plus de 60 ans et les personnes de moins de 60 ans en situation de handicap), ainsi qu’aux personnes vulnérables. La Clé des aînés, service d’accueil de la Ville de Mulhouse à destination des seniors, tient un registre municipal confidentiel mis à disposition des personnes « fragiles » souhaitant être contactées en cas de déclenchement du Plan canicule. Il est également possible de signaler une situation complexe en contactant le service qui prendra alors attache avec la personne. En cas de déclenchement du niveau 3 « vigilance orange » du Plan canicule, les bénévoles de l’APA et des volontaires de la Ville de Mulhouse sont chargés d’appeler les personnes figurant sur la liste pour prendre de leurs nouvelles et leur rappeler les précautions d’usage. Et prendre les mesures nécessaires en cas de nécessité.

Pour s’inscrire ou signaler une situation complexe : La Clé des Aînés, 41, avenue Kennedy. Ouverte du lundi au vendredi de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 17h. Fermée le jeudi. Tél. : 03 89 33 79 29. Info Canicule au 0 800 06 66 66.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR