Suivez-nous :
Pictural Things : « Comme si on faisait notre école de cinéma » | M+ Mulhouse

Pictural Things : « Comme si on faisait notre école de cinéma »

13 novembre 2019 à 11h54 par 1 5930

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Des fictions originales et produites par leurs soins, des clips et vidéos professionnelles, des vidéos Youtube de critiques de films… Les trois passionnés qui se cachent derrière l’agence de production audiovisuelle Pictural Things multiplient les projets avec un objectif clair : faire du cinéma.

Plusieurs courts-métrages, dont certains remarqués à divers festivals, des clips pour des artistes locaux, des vidéos professionnelles pour, par exemple, le Conseil de développement de la région mulhousienne ou le Comité Franche-Comté de Miss France, des vidéos hebdomadaires sur Youtube autour du cinéma… Les trois associés derrière l’agence de production audiovisuelle Pictural Things ne ménagent pas leurs efforts pour vivre de leur passion.

« Gagner des niveaux, comme dans un jeu vidéo »

DR

C’est sur les bancs de l’IUT de Mulhouse, en DUT Métiers du multimédia et de l’internet, que Florian Lidin, Thomas Andrzeczyk et Maxime Roedel se sont rencontrés et ont élaboré leur premier court-métrage, Démon, autour de leur passion commune pour le cinéma. « Ce premier court-métrage, malgré son côté assez amateur quand on le regarde aujourd’hui, a assez bien fonctionné et nous a donné envie de poursuivre vers quelque chose de plus professionnel », explique Thomas Andrzeczyk.

Une fois leur diplôme en poche, en 2018, les trois compères créent Pictural Things et se lancent avec un objectif clair : faire du cinéma. « Le cinéma est un milieu difficile à intégrer et plutôt que d’essayer d’entrer dans une école dédiée, chère et sans garantie de débouchés, ou de trouver des boulots alimentaires, on s’est dit que la meilleure école qui soit, c’était de faire des films, d’apprendre en travaillant, de gagner de plus en plus de niveaux, un peu comme dans un jeu vidéo », souligne Florian Lidin. « Pour nous, c’est comme si on faisait notre propre école de cinéma. »

Une maîtrise de l’ensemble de la chaîne

Afin de pouvoir continuer à développer leurs propres projets, Pictural Things met à disposition des entreprises comme des particuliers sa maîtrise de l’ensemble de la chaîne de production audiovisuelle : scénarisation, casting, tournage, montage, effets spéciaux, musique… « Tout le monde peut nous contacter pour des projets. Nous étudions toutes les propositions, si elles sont sérieuses. Nous ne voulons pas rater des opportunités, alors nous avons toujours plein de projets ! Cela nous permet d’avoir une bonne cadence de travail et de travailler sur des choses très différentes, tout en rencontrant des professionnels. »

Au sein du trio, s’ils sont tous polyvalents, chacun a aussi ses spécialités : Maxime gère l’image et le côté technique, Florian se concentre sur l’écriture, les scénarios et la réalisation, alors que Thomas assure les plannings, la production, le casting mais aussi la réalisation. Les trois passionnés sont aussi amenés à passer devant la caméra pour jouer dans leurs propres créations. Pour leur court-métrage Freeze Time, qui traite de voyages dans le temps et a été remarqué dans les différents festivals où il a été présenté, Thomas était ainsi devant et derrière la caméra.

« Donner une âme à nos projets »

« Quand on crée un film, on essaie de lui donner une âme, en laissant la personne qui en est à l’origine y mettre ses idées, ses messages, que ce soit vraiment sa réalisation. Les autres sont en soutien mais chacun peut ainsi traiter des sujets qui l’intéressent. » Après le court-métrage Aurore, réalisé par Maxime et présenté actuellement dans divers festivals, sur les ambitions d’une jeune écrivaine, l’équipe prépare actuellement un film sur le quotidien d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer. Un sujet difficile à traiter, proposé par Florian qui souhaite mettre en avant l’aspect humain et la nécessité de toujours aller de l’avant.

Inspirés par les maîtres de la réalisation comme Christopher Nolan, Stanley Kubrick, Xavier Dolan ou Brian De Palma, Maxime, Florian et Thomas ont ajouté, cette année, une nouvelle corde à leur arc avec des vidéos Youtube. Qu’il s’agisse de critiques de films récemment sortis ou de vidéos sur le thème « faire un film à la manière de… », l’équipe de Pictural Things aborde ce nouveau défi avec une ambition pédagogique. « La meilleure école, c’est de regarder le travail des autres, de créer sa propre cinéphilie. Youtube est pour nous un outil professionnel, c’est aussi une vitrine pour présenter notre travail. »

+ d’infos : picturalthings.com

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR