Suivez-nous :
Papillons Blancs d’Alsace : deux structures innovantes pour les enfants | M+ Mulhouse

Papillons Blancs d’Alsace : deux structures innovantes pour les enfants

21 octobre 2019 à 17h23 par 1 6960

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

C’est au Parc des Collines, entre Mulhouse et Brunstatt-Didenheim que l’Adapei Papillons Blancs d’Alsace a inauguré les nouveaux locaux de son pôle Enfance. Soit deux structures innovantes, à l’architecture douce et chaleureuse, qui accueillent quotidiennement les enfants en situation de handicap.

« Ces structures, nous en avons rêvé, nous les avons élaborées pendant de longues années, et les Papillons Blancs les ont créées ! » Pour Ghislaine Rouge dit Gaillard, la directrice du pôle Enfance de l’Adapei Papillons Blancs d’Alsace, comme pour l’ensemble des membres et salariés de l’association, des partenaires et des parents des enfants accueillis dans les différentes structures, l’inauguration des deux bâtiments du pôle Enfance est « un moment particulier et l’aboutissement d’un projet au long cours. »

Deux bâtiments à l’architecture remarquable

Christophe Schmitt

Situé au Parc des Collines, sur le territoire de la commune de Brunstatt-Didenheim, le regroupement de plusieurs services médicosociaux témoigne de l’objectif de l’association de proposer des prestations et des parcours adaptés, de grande qualité et inclusifs, aux enfants en situation de grand handicap.

Concrètement, ce sont deux bâtiments distincts, aux architectures remarquables et parfaitement adaptées aux besoins des enfants et des équipes, qui ont pris place au cœur de la verdure : l’Institut médico-psychologique pour jeunes enfants (IMPJE) et le Service d’éducation spécialisée et de soins à domicile (SESSAD) Autisme.

SESSAD Autisme : « un environnement protecteur »

Christophe Schmitt

Le SESSAD Autisme, qui accueille 30 enfants avec trouble du spectre autistique de 0 à 14 ans, a ouvert ses portes en avril 2019. Avec ses formes arrondies et ses fenêtres en hublots, il remplace l’ancienne structure de la rue de la Charité, à Mulhouse. « Nous avons travaillé sur les formes et les couleurs afin que les enfants soient accueillis dans un environnement rassurant et protecteur », explique Marie-Laure Haxaire, l’architecte du cabinet Ligne Bleue qui a conçu le bâtiment.

Des repères visuels, comme des portes peintes en bleu pour matérialiser les pièces accessibles aux enfants, et des locaux chaleureux et adaptés avec notamment une salle de motricité et des salles d’accompagnement individuel permettent à l’équipe pluridisciplinaire (éducateurs, psychologues, ergothérapeutes…) d’accompagner au mieux les enfants. Basé sur la science ABA, cet accompagnement s’effectue d’ailleurs essentiellement sur les lieux de vie et de scolarisation des enfants.

IMPJE : « un chez-soi rassurant »

Christophe Schmitt

Du côté de l’IMPJE, ce sont là aussi les formes arrondies qui prédominent au cœur d’un vaste bâtiment de 2 000 m², conçu en étoile, par le cabinet d’architecture D-Form. « Nous avons souhaité donner une identité forte au lieu, afin qu’il soit un chez-soi rassurant pour chaque enfant, à l’atmosphère calme et sereine, où l’on se sent en confiance partout », explique l’architecte Thomas Weulersse. Avec ses couleurs chaudes, ses fenêtres rondes et ses lignes originales, le lieu remplace avantageusement l’ancien IMP de la rue Sainte-Claire à Mulhouse. Il accueille 27 enfants, de 3 à 7 ans, en situation de polyhandicap, d’autisme et de handicap mental moyen à sévère. Le lieu accueille aussi un SESSAD de 50 places pour enfants et adolescents, ainsi qu’une plateforme des troubles du spectre autistique, qui accompagne 11 enfants.

Christophe Schmitt

Une micro-crèche, proposant un accueil mixte pour les enfants en situation de handicap et du milieu ordinaire, y ouvrira ses portes en janvier. « Ici, il y a un vrai plus en termes d’accueil, d’activités et de synergies entre les différents acteurs, souligne Linda Leduc, directrice adjointe du pôle Enfance. On peut s’ouvrir d’avantage aux parents mais aussi aux écoles qui peuvent y venir afin de partager et de mieux faire connaître le handicap. C’est également le sens de la micro-crèche qui sera mixte et où tout le monde pourra bénéficier des méthodes d’apprentissage. »

D’une haute qualité environnementale, avec des matériaux permettant une isolation optimale et des puits de lumière et baies vitrées mais également des brise-soleil pour l’IMPJE, ces nouveaux bâtiments représentent un investissement conséquent pour l’Adapei Papillons Blancs d’Alsace : 5,9 millions d’euros pour l’IMPJE et 2,2 millions d’euros pour le SESSAD Autisme. Financés par l’association, ils ont bénéficié de subventions de 943 242€ de l’Agence régionale de santé et de 126 760€ de la Région Grand Est.

Plus d’infos : adapeipapillonsblancs.alsace

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR