Suivez-nous :

20 juin 2024 à 14h59 par 1 931 0

Orchestre symphonique de Mulhouse : cap sur la nouvelle saison

Orchestre symphonique de Mulhouse : cap sur la nouvelle saison | M+ Mulhouse
Orchestre symphonique de Mulhouse : cap sur la nouvelle saison | M+ Mulhouse

Orchestre symphonique de Mulhouse : cap sur la nouvelle saison

20 juin 2024 à 14h59 par 1 9310

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Une programmation riche et accessible à tous, des musiciens proches du public, une artiste associée qui démontrera que la musique classique, c’est pas sorcier… L’Orchestre symphonique de Mulhouse dévoile la programmation de sa nouvelle saison, ce dimanche 23 juin.

Pour découvrir la programmation complète de l’Orchestre symphonique de Mulhouse (OSM) de la saison prochaine, il va falloir patienter un peu. Très exactement jusqu’à ce dimanche 23 juin à 11h, quand les musiciens de l’OSM et leur directeur musical Christoph Koncz fouleront la grande scène de La Filature pour présenter des extraits d’œuvres qui rythmeront le prochain exercice. Une saison qui s’annonce riche, avec pas moins de neuf concerts symphoniques, trois opéras, deux ciné-concerts, des concerts familles à destination du jeune public, quatre concerts DiVin mêlant musique de chambre et dégustation de vins…

Ton Koopman, Barbara et les frères Capuçon

« On débutera la saison avec la symphonie du Nouveau monde et des œuvres de Leonard Bernstein, ce qui sera très attractif pour le grand public, expose Christoph Koncz. Les 11 et 12 octobre, l’Orchestre sera dirigé par Ton Koopman, une légende vivante de la musique baroque ; en décembre, c’est Renaud Capuçon, l’un des meilleurs violonistes du monde, qui viendra jouer et diriger l’OSM, tandis que son frère, le violoncelliste Gautier Capuçon, accompagnera l’orchestre en avril… » Avec des œuvres d’époques et d’origines variées, de Mozart aux chansons de Barbara (par Noëmi   Waysfeld), en passant par la Traviatta de Verdi, l’incontournable Bolero de Ravel, ou un programme viennois pour le nouvel an, l’OSM compte s’adresser à tous les publics.

Michel KurstLe percussionniste Nahomu Kuya est à l’honneur sur la couverture de la brochure de la nouvelle saison de l’OSM.

Le classique, c’est pas sorcier !

« Tout le monde ne pousse pas forcément les portes de nos concerts, ça fait parfois peur quand on n’a pas les codes, confie Guilaume Hébert, le directeur général de l’OSM. C’est pourquoi nous avons aussi imaginé des formats plus courts, avec notre artiste associée Sabine Quindou, qui donnera des clés de lecture au public ». Sabine Quindou ? Mais oui Jamy ! La France a découvert Sabine Quindou dans l’émission C’est pas sorcier, à la fin des années 90, lorsqu’elle a rejoint le binôme iconique composé de Fred et Jamy. « Cette nouvelle saison sera placée sous le signe de l’ouverture, de l’excellence artistique et de l’engagement vers les publics, présente Anne-Catherine Goetz, adjointe au maire déléguée à la Culture et présidente de l’OSM. L’objectif est de satisfaire tous les goûts et d’encourager la découverte. »

Des liens forts avec le public

« C’est un vrai plaisir de montrer l’excellence de notre orchestre, salue Michèle Lutz, le maire de Mulhouse. Je sors à chaque fois époustouflée et subjuguée par ce que j’entends, avec Christoph Koncz, on est passé dans une autre dimension ! » « Nous avons déjà franchi des paliers et je pense que l’on peut encore aller beaucoup plus loin, complète Guillaume Hébert. Avec la relation qui s’est installée entre Christoph Koncz et les musiciens, l’Orchestre progresse. Tout le monde le voit et l’entend ! » « C’est un grand plaisir de travailler avec les musiciens de l’OSM, nous avons une connexion forte, commente l’intéressé. Je sens aussi une grande participation du public, on sent son attention et sa concentration… Le lien entre les musiciens et le public est extraordinaire ! »

Présentation de saison, dimanche 23 juin à 11h, à La Filature. Gratuit sur réservation. + d’infos sur www.orchestre-mulhouse.fr

Du neuf à la billetterie

En plus de la possibilité de souscrire un abonnement par courrier, par mail ou sur place à La Filature, les fidèles de l’OSM peuvent désormais s’abonner aux concerts symphoniques en ligne et choisir le placement de leur choix, sept jours sur sept, 24h sur 24, à partir du 25 juin. Du côté des tarifs, et c’est une première depuis 2015, le montant est revu à la hausse, passant de 27€ à 30€ par concert. « Nous restons toutefois parmi les structures nationales en région qui proposent les tarifs les plus accessibles pour les publics », confie Guillaume Hébert, attaché à maintenir l’accès au plus grand nombre. En ce sens, le tarifs jeune et solidaire restera inchangé pour la saison 2024/2025 (8€ et gratuit pour les moins de 12 ans).

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR