Suivez-nous :

13 octobre 2023 à 11h01 par 1 942 1

« Nouvelle histoire de Mulhouse » : un livre pour se plonger dans la riche histoire de la ville

« Nouvelle histoire de Mulhouse » : un livre pour se plonger dans la riche histoire de la ville | M+ Mulhouse
« Nouvelle histoire de Mulhouse » : un livre pour se plonger dans la riche histoire de la ville | M+ Mulhouse

« Nouvelle histoire de Mulhouse » : un livre pour se plonger dans la riche histoire de la ville

13 octobre 2023 à 11h01 par 1 9421

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Temps de lecture : 3 minutes

Après dix ans de travail, les historiens et universitaires Odile Kammerer, Bernard Jacqué et Marie-Claire Vitoux signent, aux éditions Médiapop, une « Nouvelle histoire de Mulhouse ». Un livre qui devrait faire date, retraçant l’histoire de Mulhouse, depuis ses origines jusqu’à 2010.

En 1977, Raymond Oberlé et Georges Livet signaient « L’Histoire de Mulhouse des origines à nos jours », un livre qui retrace l’histoire de Mulhouse, des origines jusqu’aux années 70. Plus de 45 ans plus tard, les universitaires Odile Kammerer, Bernard Jacqué et Marie-Claire Vitoux sortent, à leur tour, un ouvrage qui devrait faire date, comblant notamment un vide historique entre 1970 et 2010. En près de 400 pages richement illustrées, les auteurs retracent l’histoire de la ville en suivant plusieurs fils rouges : les connexions de Mulhouse avec son environnement proche et lointain, l’originalité de sa gouvernance et le rôle prépondérant de l’eau.

Des marécages à KMØ

Au fil des pages, le lecteur plonge dans les siècles d’histoire de Mulhouse, de la zone marécageuse peu propice à l’établissement d’une ville, dans un contexte historique où ce mot n’existe pas, à la création, récente au regard de l’histoire, de KMØ, en passant par la Réforme, la réunion de Mulhouse à la France, le développement de l’industrie textile puis son effondrement… Une histoire riche et un récit qui permet de mieux décrypter le passé, de comprendre la ville d’aujourd’hui et, pourquoi pas, d’appréhender son futur. « Toutes les réponses ne sont pas dans le livre », prévient Odile Kammerer, à l’occasion d’une rencontre entre les trois auteurs et des lecteurs, à la librairie 47° Nord.

Les dates, points de repères pratiques

À cette occasion, les auteurs ont notamment pu exposer leur travail, jalonné par des dates qui sont des marqueurs, plus que de véritables points de départ. « Je ne crois pas tellement aux dates, ose Odile Kammerer. Ce sont des points de repères pratiques : un événement initié à une date est en gestation bien avant et notre travail est de rechercher toutes les traces de ce qu’il va en advenir ! » Marie-Claire Vitoux complète : « L’historien doit borner son sujet, de telle date à telle date, puis préciser la cohérence entre les deux. Dans ce livre, nous montrons les bifurcations que Mulhouse a prise, ou n’a pas prise. » À la question de la date qui a fait entrer Mulhouse dans l’Histoire, la réponse de Bernard Jacqué permet de prendre la mesure de la difficulté à donner une réponse arrêtée. « 1798 (la réunion de Mulhouse à la France) est une date phare mais, en travaillant, on s’est rendu compte que ce n’en est pas une. La vraie rupture a lieu en 1811-1812, avec une crise économique majeure qui a transformé l’industrie, avec des petites manufactures qui sont devenues des usines… »

Une ville reliée au monde

« Dans la plupart des histoires de Mulhouse, on a l’impression que c’est une île, constate Odile Kammerer. Ce qui nous a frappés, ce sont les relations avec le monde extérieur, qui ont structuré la ville. » « Les Mulhousiens viennent de partout, très tôt, y compris dans le mythe de la création de Mulhouse, complète Bernard Jacqué. Ce n’est pas un phénomène actuel ! » Marie-Claire Vitoux poursuit : « Nous avons beaucoup travaillé sur la notion d’enclave. Avec une autonomie politique qui a duré jusqu’à 1798, ce mythe de la ville fermée sur elle-même s’est imposé, mais c’est une ville appareillée qui a dû faire venir de la matière première, de la main d’œuvre… Avec son autonomie politique, elle a tissé le réseau dans lequel elle s’est placée. Le nœud autoroutier ou la ligne de TGV sont dans la continuité et permettent de relier la ville au monde. »

« Nouvelle histoire de Mulhouse », par Odile Kammerer, Bernard Jacqué et Marie-Claire Vitoux, éditions Médiapop. 384 pages, 30€. Disponible en librairies et sur mediapop-editions.fr

Focus sur les auteurs

Les auteurs de la « Nouvelle histoire de Mulhouse » ont tous enseigné à l’UHA. Ils sont membres du centre de recherches sur les économies, les sociétés, les arts et les techniques (CRESAT) et de la Société d’histoire et de géographie de Mulhouse (SHGM). Odile Kammerer est spécialisée en histoire médiévale, Bernard Jacqué en histoire des arts industriels et Marie-Claire Vitoux en histoire contemporaine.

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Une réponse à “« Nouvelle histoire de Mulhouse » : un livre pour se plonger dans la riche histoire de la ville

  1. J’ai vu ce livre dans les librairies.

    J’ai en appris beaucoup sur Mulhouse, elle portait bien sûr différends nom, cette ville à une longue histoire.

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR