Suivez-nous :
Musée Electropolis : les machines se réveillent dans le nouveau Jardin des énergies | M+ Mulhouse

Musée Electropolis : les machines se réveillent dans le nouveau Jardin des énergies

11 octobre 2021 à 17h09 par 6360

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Des machines géantes, que les visiteurs peuvent réveiller grâce à la réalité augmentée, au cœur d’un bel espace paysager de 12 000m² : c’est la nouvelle proposition du musée Electropolis qui vient d’inaugurer son Jardin des énergies, un complément ludique et passionnant au parcours du musée autour de l’aventure de l’électricité.

Décidément, au musée Electropolis, on ne manque pas d’idées pour faire découvrir l’histoire, le patrimoine et les nouveaux enjeux de l’électricité de manière ludique et passionnante… Après l’ouverture, fin 2018, d’un nouvel espace consacré aux nouveaux usages et enjeux de l’électricité au XXIe siècle (Lire notre article), le musée mulhousien vient d’inaugurer officiellement son nouveau parcours pédagogique et ludique en plein air, accessible au public depuis le mois de juin : le Jardin des énergies.

Soit 12 000m² de promenade au cœur d’un espace paysager naturel, riche de 82 espèces de plantes locales, où se cachent une quinzaine de machines géantes qui illustrent la diversité et la richesse du patrimoine industriel de l’électricité. Et, loin de laisser simplement les visiteurs admirer ces géants sans explications, l’équipe du musée a mis le paquet pour éveiller la curiosité des petits comme des grands, en concoctant un véritable jeu de piste hyper ludique, avec l’aide de la réalité augmentée.

« Présenter le patrimoine de manière ludique »

« Chez nous, un visiteur sur deux a moins de 18 ans, et nous tenons beaucoup à accueillir au mieux le jeune public, souligne le directeur du musée Electropolis, Claude Welty. Nous avons un patrimoine complexe et technique, qu’il est nécessaire de présenter de manière ludique afin de donner aux plus jeunes les codes pour comprendre les enjeux liés à l’énergie et pour les rendre acteurs de la société. »

Catherine Kohler

C’est dans cette optique que le musée a conçu le jeu « Le réveil des machines endormies », spécifiquement pensé pour les 8-12 ans mais qui saura plaire à toute la famille. Equipé d’un bracelet connecté, chaque explorateur va pouvoir « réveiller » les gigantesques machines qui sommeillent dans le jardin, via des stations de réalité augmentée. Interactives, ces bornes de jeu invitent à répondre à des questions en cherchant des indices dispersés dans le parc.

A chaque bonne réponse, la machine se réveille un peu plus et danse sur un fond musical entêtant, révélant son fonctionnement. A l’issue du parcours, les visiteurs peuvent découvrir leurs points accumulés en se rendant dans le secteur thématique de la Smart Cité, qui représente une ville bas carbone et connectée, à la fois intelligente et responsable.

Six zones thématiques

Catherine Kohler

Le Jardin des énergies est, en effet, organisé en six zones thématiques autour de l’énergie thermique, nucléaire, hydraulique, solaire et éolienne, les réseaux électriques et la Smart Cité. Dans chaque zone, des machines aussi diverses que gigantesques se dévoilent, du rotor de 153 tonnes de la centrale nucléaire de Fessenheim (Lire notre article), aux disjoncteurs, rotor cryogénique et autres groupes turbo-alternateurs, sans oublier l’œuvre de Tomi Ungerer, la Roue de l’énergie.

« Le Jardin des énergies va continuer à s’enrichir, dans les prochaines années, d’éléments de grande taille du patrimoine électrique qui sont intéressants à la fois techniquement et symboliquement, explique Claude Welty. Il est exceptionnel de pouvoir bénéficier d’un espace extérieur pour exposer ces éléments gigantesques. La métamorphose du Jardin des énergies est l’aboutissement d’un long processus, en réflexion depuis une vingtaine d’années, avec de nombreux partenaires. » Réalisé en partenariat avec le ministère de la Culture, la Région Grand Est, la Collectivité européenne d’Alsace, Mulhouse Alsace agglomération, et avec le soutien d’EDF, d’Electricité de Strasbourg et de ENEDIS, le Jardin des énergies a été conçu par l’équipe du musée, en lien avec GSM Project et Paludes. A noter que le Jardin sera mis en sommeil pendant la période hivernale, entre les mois de novembre et mars.

Musée Electropolis, 55, rue du Pâturage. Ouvert tous les jours, sauf lundis et jours fériés, de 10h à 18h. + d’infos : www.musee-electropolis.fr et www.facebook.com/musee.electropolis

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR