Suivez-nous :
#Mulhouse témoigne : des témoignages de (dé)confinés pour l’Histoire | M+ Mulhouse

#Mulhouse témoigne : des témoignages de (dé)confinés pour l’Histoire

15 mai 2020 à 15h39 par 9800

Téléchargez notre application mobile pour Android ou pour iPhone !

Garder une trace du quotidien des Mulhousiens durant la pandémie de coronavirus, c’est l’objectif de la collecte #Mulhouse témoigne, lancée par les Archives municipales et le réseau des bibliothèques, pendant le confinement et qui se poursuit.

« Dimanche 22 mars 2020. Mornitude absolue. Malgré le soleil, malgré l’arbre en fleurs. Vide immense. » « Mulhouse étant un cluster important, il nous faudra peut-être encore un peu de patience pour nous déconfiner. Une carte de France montre bien que nous sommes dans la zone rouge foncé ! Je crains beaucoup une atmosphère de suspicion générale, chacun se demandant si l’autre n’est pas porteur du virus. » A l’instar des lettres de la Grande guerre recueillies par les archives françaises en 2014, les témoignages de Mulhousiens confinés comme Claude Zimmerlin ou Evelyne Eschbach font désormais partie du fonds des archives de Mulhouse.

« Permettre à chacun de s’exprimer »

Dès le début du confinement, les bibliothèques et les archives de Mulhouse ont, en effet, invité les habitants à partager leur quotidien, raconter leur confinement, entre télétravail et école à la maison… « L’objectif est de permettre à chacun de s’exprimer et de créer de la cohésion entre les habitants, expose la directrice du service des Archives, Eliane Michelon. Les bibliothèques ont inspiré les contributeurs en leur proposant des textes littéraires sur le confinement ou les épidémies. »

Textes, photos, dessins…

Une quinzaine de Mulhousiens a déjà noirci des feuilles de textes, pris des clichés, dessiné ou même bricolé, à l’image du jardin imaginaire de Meryem Kayran, dont les photos seront également archivées… « Nous n’attendons pas forcément des œuvres littéraires mais des choses spontanées, confie Eliane Michelon. Cela nous semble très pertinent d’avoir un dessin fait par un enfant et qui illustre son confinement ! »

« La thématique s’étend au-delà du confinement »

Si toutes ces « traces de la vie des gens » seront conservées et mises à disposition de tout un chacun aux archives, le site Internet des Bibliothèques recense d’ores et déjà certains de ces témoignages. « Nous avons eu des témoignages qui reflètent bien les diversités de Mulhouse et sommes contents d’avoir pu toucher tout le monde », confie Eliane Michelon, qui souhaiterait recueillir plus de témoignages. Et d’ajouter : « Il y a eu plein de choses positives pendant le confinement. Maintenant, on est déconfinés mais d’autres difficultés surgissent, des peurs, des incertitudes, la thématique s’étend au-delà du confinement. Il est toujours possible de contribuer ! »

+ d’infos sur bibliotheques.mulhouse.fr et www.mulhouse.fr

Print Friendly, PDF & Email

Discuter

Laisser un commentaire


En cliquant sur "laisser un commentaire", j'accepte que mon commentaire soit publié publiquement sur cette page et que mon adresse IP soit enregistrée pendant 3 mois et utilisée par mplusinfo.fr à des fins de modération.

M+, l'info de Mulhouse

GRATUIT
VOIR